Fréquence Bonheur Fréquence Bonheur
Nouvelles: Bienvenue aux auditeurs et auditrices de Fréquence Bonheur et aux amis(es) de la Biosynergie.
Ce forum d'entraide mutuelle vous est destinée.
Les auditeurs de Fréquence Bonheur pourront y partager leurs questions et découvertes et surtout leurs sujets de réflexion.
 
*
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire. 27 Septembre 2020 - 14:05:06


Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session


  Voir les messages
Pages: [1] 2
1  Etude et applications du livre Pouvoir Illimité : les 22 émissions de Fréquence Bonheur / Emission N°9 (p.140-161) / Emission 9 Neto le: 22 Juin 2007 - 06:19:07
ENVOI N°9

1. Synthèse de ce qui a été entendu et compris
Chap. 8 : COMMENT DÉCOUVRIR LA STRATÉGIE D'UN INDIVIDU
Signes
observables
VISUEL
AUDITIF
KINESTHÉSIQUE
Respiration
• Lieu
• Rythme

<-- Haut des poumons -->
<-- Diaphragme, cage thoracique. Respiration équilibrée --><-- Respiration ventrale -->
Voix
• Hauteur
• Rythme

<-- Voix nasale, rapide, tendue haut perchée, rapide -->
<-- Voix claire, timbrée, rythme régulier --><-- Voix basse, profonde, allocution lente -->
Teinte
de la peau
<-- C'est ici qu'il faut écrire
votre compte-rendu -->
<-- C'est ici qu'il faut écrire
votre compte-rendu -->
<-- Feu aux joues -->
Expression
du visage
<-- Visage pâlit --><-- C'est ici qu'il faut écrire
votre compte-rendu -->
<-- Muscles du cou relâchés -->
Position
de la tête
<-- Tête levée --><-- Tête droite ou légèrement inclinée sur le côté --><-- Tête penchée vers le bas -->

* Quels sont les points-clé pour décoder de façon efficace la stratégie d'une personne ?
<--
Tout d'abord, il faut que la personne en question soit en état d'entière association.
Il faut donc demander à la personne comment elle est arrivée dans un tel état.
Il faut reconstruire la stratégie de la personne en posant des questions telles que: qu'est-ce qui se passe après ?
Il faut ensuite déterminer les sous modalités (les images, le ton de la voix, le rythme de la voix...)
-->
   
   
* Citez quatre exemples de stratégie qui ont été évoqués dans ce chapitre :
1) <-- La stratégie d'amour -->
2) <-- La stratégie du lever -->
3) <-- La stratégie du COMME SI -->
4) <-- La stratégie d'achat -->
    
Chap. 9 : PHYSIOLOGIE : LA VOIE ROYALE VERS L'EXCELLENCE
* Rappelez-vous les deux façons de changer d'état :
1) <-- Changer nos représentations internes. -->
2) <-- Changer de physiologie (posture, rythme respiratoire...) -->

Quelle est la plus rapide : <-- C'est la physiologie qui est plus rapide. Il suffit de s'imaginer dans l'état en question. -->

* Donnez quelques éléments de la physiologie d'un état de grande forme : quelle posture ? quel regard ? quelle respiration ? quelle expression ? Merci de récolter ces éléments dans une expérience vécue que vous revivrez avant de répondre...
Je pense l'image d'un grand champion de tennis qui rentre sur le court déterminé.
Posture : <-- corps droit et debout -->
Regard : <-- les yeux levés -->
Respiration : <-- respiration par la poitrine -->
Expression du visage : <-- impénétrable -->
Autres signes : <-- Corps en mouvement -->

* Qu'est-ce que la stratégie du "COMME SI" ?
<-- Il s'agit de s'imaginer qu'on est dans le bon état. Il suffit d'adapter sa physiologie en faisant semblant d'être dans l'état approprié. -->


2. Application à votre vie personnelle :
Ecrivez quelques lignes indiquant comment vous appliquez à votre vie quotidienne ce que vous avez appris. Dans votre intérêt, soyez aussi précis(e) que possible.
   
<-- Je compte appliquer la stratégie du COMME SI pour préparer ma prochaine présentation. Je vais imaginer dans quel état que je dois être pour donner cette représentation, imaginer le mouvement de mes bras l'intonation de ma voix, l'enchainement de mon message. M'imaginer dans quel état je serais après cette présentation. -->


3. Apports à l´exercice de votre profession (réservé aux professionnels biosynergistes).
* Comment prévoyez-vous d'intégrer ce que vous avez appris ici à votre enseignement de la biosynergie ?
<-- C'est ici qu'il faut écrire votre compte-rendu -->


4. Entraînement personnel : décodage des stratégies.
Vous voici maintenant prêt(e) à aborder le décodage des stratégies. Bravo pour le chemin parcouru! Après avoir savouré la gratification que vous méritez, vous allez pouvoir mettre en oeuvre la puissance de vos acquis.

Quelques conseils avant de passer à la pratique..

Le décodage des stratégies est un point remarquable de la PNL. C'est littéralement la clé qui ouvre la serrure d'un secret : celui du fonctionnement de votre système nerveux. Cela vaut bien quelques heures d'apprentissage...

Souvenez-vous que les stratégies sont des recettes - comme on parle d'une recette de cuisine - dont la réalisation ne dure que quelques secondes. C'est dire qu'elles sont la plupart du temps inconscientes et automatiques ce qui - vous en conviendrez - est bien pratique lorsqu'elles fonctionnent...

Comment devenir un magicien ou une magicienne ?

En dilatant ces quelques secondes de votre expérience ou de celle de l'autre de façon à en percevoir les composantes cachées ce qui ne veut pas dire inaccessibles... Vous aurez donc soin de récolter patiemment les précieux ingrédients qui s'expriment en termes de VAKOG, de noter leur ordre d'apparition et les quantités (submodalités).

Afin de récolter ce que vous cherchez, assurez-vous de savoir ce que vous cherchez! Amenez votre interlocuteur à retrouver une expérience précise dans laquelle la stratégie que vous voulez décoder est mise en oeuvre. Demandez-lui de revivre cette expérience. Identifiez le déclencheur, ce qui fait démarrer l'expérience : la première chose qui doit être vue, entendue ou sentie pour mettre en route l'expérience.

Donnez-vous le temps de récolter les informations une à une. Ecrivez-les et testez-les sur vous. Vérifiez que vous retrouvez l'état de votre interlocuteur en les reproduisant. Dans le cas contraire, recherchez ce qui vous manque. Pour cela, jouez le rôle de la personne en employant son prénom, avec ses prédicats et en vous plaçant à coté d'elle. Dites à voix haute ce que vous faites en même temps que vous le faites :

"Donc, si je suis prénom ..., j'entends x ou je vois x ou je sens x ou je me dis x
et dès que j'ai vu x, j'ai senti x, j'ai entendu x ou je me suis dit x, est-ce que cela me suffit pour
voir y, entendre y, me dire y ou sentir y, etc. "

Tout en faisant cela, utilisez les submodalités pour reproduire l'expérience aussi finement que possible. Eclairez vos images comme le fait votre partenaire, parlez avec son ton de voix, etc.

Demandez à votre interlocuteur de vous confirmez que cela correspond bien à son expérience. Vous découvrirez que bien souvent l'autre est bien plus enclin à coopérer avec vous que vous n'auriez pu l'imaginer.

Vous remarquez que le décodage des stratégies utilise tout ce que vous avez appris jusqu'ici, en particulier : VAKOG, submodalités et accès oculaires. C'est donc une expérience de synthèse importante. C'est une occasion enrichissante de mettre ensemble tout ce que vous avez appris jusqu'ici. Quelques affirmations positives (Oui! Je peux vraiment faire cela!)  avec le ton de voix adéquat et la physiologie appropriée vous aideront à franchir cette nouvelle étape avec succès.

Donc avant tout, persévérez et faites-vous confiance tout comme je vous fais confiance!

Souvenez-vous qu'une bonne stratégie d'apprentissage consiste à se montrer d'abord curieux, puis à explorer, et ensuite de découvrir, ce qui vous conduit à agir! Alors maintenant, c'est à vous!

* Stratégie de motivation
Vous allez devoir, si vous le voulez bien, réclamer le concours d'une personne de votre choix. Sa mission est simplement de se remémorer une expérience dans laquelle, elle s'est trouvée pleinement motivée. Arrangez-vous pour l'amener à choisir une stratégie dont la durée est courte! Ne lui demandez pas de faire le travail à votre place! C'est à vous de conduire en vous servant de tout ce que vous observez et entendez. C'est donc à vous qu'il appartient d'aider la personne à s'associer à son expérience en lui demandant de la revivre. Une façon intéressante de faire est de lui demander d'en parler au présent. Attachez-vous davantage à la structure de l'expérience (VAKOG ?, submodalités ?, accès oculaires ?) qu'à son contenu. Notez les informations que vous donne la personne au moment où elle vous les donne ,quitte à revenir après sur telle ou telle étape de la séquence pour la compléter.

Communiquez ci-dessous la stratégie que vous avez décodée en précisant son déclencheur, en faisant apparaître la séquence sensorielle, les submodalités associées ,le contenu de l'expérience, et tous les éléments qui vous semblent utiles pour reproduire cette stratégie.
<-- A compléter plus tard car je dois travailler cet élément de motivation. Afin d'être plus enthousiaste dans ce que je fais, motivé et enthousiaste autant que possible. -->

* Stratégie d'achat
Identifiez un achat important que vous avez fait et après avoir revécu l'expérience mentalement, retrouvez en termes de VAKOG, les principaux éléments qui vous ont conduit(e) à la décision d'achat.
<-- Le besoin ou le désir de l'achat important peut venir d'une discution ou d'un échange avec d'autres personnes, dans la presse, internet. Ensuite, je me déplace physiquement ou je regarde le produit sur internet. Généralement, je m'accorde un petit délai avant de réaliser l'opération. Ce temps me permet aussi de confirmer où est-ce que je vais pouvoir le stocker le matériel. Il me semble que la syntaxe de stratégie est la suivante AeVeVi.
-->


* Stratégie d'amour
Retrouvez un moment de votre vie où vous vous êtes senti(e) totalement aimé(e).
Prenez ici conscience de la manière particulière et unique que vous avez de vous sentir aimé(e).
Partage libre à partir de vos observations.
<--
Pour me sentir totalement aimé, il me suffit qu'on me le montre avec des attentions, de la disponibilité, de la gentillesse. Il s'agit donc une stratégie visuelle. -->


* Stratégie de lever
Que faites-vous pour vous mettre en état de vous lever facilement le matin ?
<-- Idéalement, mon lever idéal consiste à être réveillé par les faisceaux de lumière de jour entrant dans ma chambre (pas de réveil, pas de bruits). Une fois que je sens cette lumière, je comprends qu'une nouvelle journée a commencé et je peux me lever. -->


5. Documents à conserver :
* Conditions Structurelles et Fonctionnelles des Stratégies
* Pour décoder une stratégie
* Décodage des stratégies : l'androïde
* Stratégie "COMME SI"
Complétez l'écoute de la cassette par l'étude de ces documents.
Téléchargez le fichier ENVOI9.zip, puis décompressez-le pour accéder aux documents à imprimer.
2  Etude et applications du livre Pouvoir Illimité : les 22 émissions de Fréquence Bonheur / Emission N°8 (p.129-140) / Point après le tiers du parcours le: 22 Juin 2007 - 01:42:30
Choisissez dès maintenant la gratification que vous vous accorderez après avoir répondu à ce questionnaire.

QUESTIONNAIRE

1)   Que vous apporte l’écoute des émissions “POUVOIR ILLIMITE” sur Fréquence Bonheur ?
<--
L’écoute des émissions POUVOIR ILLIMITE m’apporte beaucoup de choses :
- Savoir dans quel état je suis à un moment donné
- Pouvoir changer d’état grâce aux sous-modalités
- Pouvoir changer d’attitude ou de comportement en utilisant les méthodes du coup de fouet ou du lance pierre
- Regagner la confiance quand cela est nécessaire en m’inspirant des exemples cités dans l’émission ou des personnes rencontrées dans ma vie personnelle (ceux qui n’ont pas regardé à ce qui leur est arrivé mais qui ont eu la bonne réaction)
- Prendre conscience que la réussite est à ma portée et que j’ai ma part de responsabilité dans ce qui m’arrive dans ma vie
- Savoir rester positif
- Etre conscient du pouvoir de l’action
- Savoir minimiser ou amplifier les évènements selon ma volonté
-->


2)   Comment ressentez-vous les expériences qui vous sont proposées ? Vous apportent-elles une aide dans la résolution de vos difficultés personnelles ? Pouvez-vous citer des exemples de solution de difficultés grâce à ces exercices ?
<--
Les expériences proposées m’apportent un réel plus.
Elles m’aident à bien gérer mes états d’âme. Grâce à une meilleure connaissance de mon état d’esprit, je sais mieux gérer mes états d’âme ce qui me permet de ne pas sombrer dans la dépression parce que je ne vais pas me ressasser sans cesse de mauvais souvenirs ou expériences (minimisation de ces expériences).
Grâce à la méthode du coup de fouet, j’ai pu me motiver à passer un coup de fil que je reportais sans cesse. En fait, j’étais intimidé par la personne à qui je devais parler. Je me suis simplement imaginé une image de moi parlant à la personne en question étant totalement détendu, ayant un message précis à faire passer. C’est cette image que j’ai fait grossir pour remplacer l’image de moi intimidé à l’idée de parler avec cette personne.
-->


3)   Pouvez-vous citer en quelques lignes, les principes essentiels de l’approche PNL ?
<--
La PNL a pour objectif de m’amener vers l’excellence. L’excellence en question dépend de moi (qu’est-ce que je veux faire par exemple ?) de mon mode de fonctionnement (ai-je par exemple une sensibilité visuelle plus développée ? quel est mon meilleur mode d’apprentissage ?).
Pour atteindre cette excellence, je dois savoir comment fonctionnent ou réagissent ceux qui ont réussi dans le domaine qui m’intéresse. Je dois pouvoir également me mettre dans les mêmes états que ces derniers. La PNL suppose que je dois mettre en place une stratégie pour réussir.
 -->


4)   Vous servez-vous des outils mentaux tels que :
*   le revécu d’un état de puissance
*   L’association ou la dissociation
*   Les sous-modalités
*   La méthode du coup de fouet
   pour vous aider dans votre perfectionnement et la recherche de solutions à vos problèmes ?
<--
 *   le revécu d’un état de puissance
Je sais que pour réussir surtout pour me donner l’assurance et la confiance nécessaire, je peux soit me remémorer un état/une situation passée dont je suis fier soit m’imaginer entrain de réussir ce que je souhaite en fait faire.
J’ai plutôt tendance à utiliser la 2ème méthode. Par exemple, pour une réunion importante que je redoute, je m’imagine d’avance le déroulement de la réunion. Je me vois m’exprimant, donnant mon avis sur les différents points…
Je me demande encore pourquoi j’ai moins tendance à utiliser la 1ère méthode . Est-ce parce que je dénigre (je n’accorde pas suffisamment d’importance) implicitement cette méthode ? J’avais dit lors d’un des posts précédents…que le fait d’avoir fait du théâtre plus jeune devait me permettre de me sentir à l’aise en public… Est-ce que je n’y crois pas vraiment ?
*   L’association ou la dissociation
J’ai bien compris ce que c’est que l’association et la dissociation. J’utilise notamment l’association lorsque je m’imagine entrain de réaliser un évènement futur (exemple de la réunion). Je sais utiliser la dissociation car je peux prendre avec moins d’effets les remarques blessantes qui peuvent m’être faites ou les expériences négatives qui auraient pu me décourager ou m’amener à déprimer dans le passé.
Par contre, je trouve que dans la vie de tous les jours (personnelle ou professionnelle) je suis plus souvent dissocié …est-ce un problème de motivation, d’intérêt ?
*   Les sous-modalités
J’utilise peu cette méthode … - j’ai sans doute du mal à bien identifier l’ensemble des sous-modalités d’une expérience. Quand je m’imagine déjà en réunion dois-je pouvoir décrire la salle, le nombre de personne, la température, le parfum, les couleurs, le ton de ma voix…Ces éléments sont-ils susceptibles de m’aider à résoudre le problème lié à cette réunion ?
*   La méthode du coup de fouet
Oui j’utilise la méthode du coup de fouet (cf. exemple décrit plus haut – appel téléphonique). J’ai bien compris cette méthode. Je me demande néanmoins quand savoir si telle ou telle méthode est la mieux adaptée pour répondre à un problème précis .
-->


5)   Relisez-vous les différents documents qui vous sont remis avec les cassettes ?
<--
J’essaie de lire les différents documents sur le site avant de répondre aux questions. Il peut également m’arriver de relire mes notes d’émission précédentes afin de répondre à l’émission courante.
-->


6)   Quels sont les apports de vos différentes réflexions (“la carte n’est pas le territoire”, ce que vous attendez de la vie, la force magique de la croyance, l’histoire d’Helen Keller et de Marilyn Hamilton, etc.) ?
<--
Je fais attention à mes croyances notamment les pensées négatives car je sais qu’elles peuvent être limitatives alors que les pensées positives peuvent m’amener à réaliser des exploits. Si par exemple l’idée d’un échec me vient à l’esprit, je réduis cette idée. Je sais que la façon dont je réagis aux évènements peut avoir une importance phénoménale sur ma réussite ou non.
 -->


7)   En résulte-t-il pour vous de meilleures communications avec votre entourage familial, professionnel, social ? Pouvez-vous citer des améliorations ?
<-- Je n’ai rien noté de particulier à ce niveau pour l’instant. -->

8)   Pensez-vous qu’une meilleure connaissance de soi et un temps régulier consacré à votre développement personnel soient favorables à un mieux-être et à une évolution personnelle ?
<--
Je pense qu’il est toujours utile de mieux se connaître afin d’orienter sa vie vers la meilleure trajectoire susceptible de nous convenir. Afin de pouvoir rebondir et maintenir toujours sa trajectoire indépendamment des aléas que l’on peut avoir sur son parcours.
Travailler sur son développement personnel c’est pour moi se donner de nouvelles forces pour mieux ou pouvoir diriger sa vie de façon consciente, volontaire, et que cela soit le résultat d’un acte réfléchit (d’une stratégie).
 -->


9)   Votre perception de votre pouvoir personnel est-elle différente aujourd’hui par rapport à votre perception initiale ? Dans l’affirmative, dites en quoi elle diffère maintenant ?
<--
La différence fondamentale réside dans le fait que je suis plus optimiste que par le passé. J’ai encore beaucoup d’efforts à faire pour avoir une confiance plus grande en moi mais je sais déjà que je peux réaliser beaucoup de choses même s’il faut y mettre plus d’efforts que les autres, même si je n’y arrive pas à ma première tentative…Même si ça ne semble pas évident dans l’immédiat.
 -->


10)   Etes-vous satisfait de votre engagement ?
<--
Je suis content d’avoir pris cet engagement et je compte aller jusqu’au bout. Néanmoins, je n’ai pas toujours suivi mon planning initial pour diverses raisons mais je vais me donner une nouvelle organisation bientôt pour mieux respecter ce planning.
 -->


11)   Si vous ressentez des difficultés par moments à propos d’un exercice, quelles mesures comptez-vous prendre pour transformer ces difficultés en plaisir ?
<--
Ce que je n’ai pas mis en œuvre généralement c’est que soit je n’ai pas bien compris l’exercice soit je ne vois pas dans quel cadre je peux vraiment l’utiliser… Je compte déjà réécouter plus souvent les anciennes émissions et demander aussi l’aide des présentateurs de Fréquence Bonheur pour mettre en pratique tel ou tel exercice ou pour résoudre telle ou telle difficulté.
-->


12)   Comment concevez-vous maintenant la notion d’épanouissement ?
<--
Pour moi, s’épanouir c’est tirer parti aux maximum de ses possibilités pour réussir sa vie sur les plans personnel, familial, professionnel…
-->


13)   Quels sont les principes généraux et les actions directes et particulières que vous mettrez en oeuvre ?
*   pour vous épanouir personnellement ?
*   Aider votre entourage à s’épanouir ?
<--
*   pour vous épanouir personnellement
Pour m’épanouir personnellement, je m’investis dans cette formation de développement personnel, je m’investis dans mon travail en gardant un tissu social à l’extérieur du travail, j’entretiens ma santé…
*   Aider votre entourage à s’épanouir ?
Pour aider mon entourage à s’épanouir, je me rends disponible pour eux autant que possible et je leur transmets certaines des choses que j’apprends notamment le fait de rester positif et puis, je suis plus tolérant, indulgent, attentionné, aimant avec eux.
 -->


14)   Questions personnelles...
S’il s’agit de problèmes très personnels sans rapport direct avec l’écoute des émissions sur Fréquence Bonheur, j’essaierai, bien entendu de répondre à votre demande. Signalez simplement que vous souhaitez m’en faire part. Cela restera strictement confidentiel.
S’il s’agit de problèmes relatifs à l’enseignement diffusé sur Fréquence Bonheur; je vous propose de poser d’abord pour vous-même le problème par écrit en envisageant toutes les solutions.
Cette manière de procéder- la meilleure - vous permettra sans doute, d’apporter la bonne réponse à ce qui vous préoccupe.

Si le choix entre les solutions est difficile, je vous aiderai à faire ce choix, mais sans prendre moi-même de décision pour vous.
<--
Je dois réfléchir à la meilleure méthode à appliquer pour gagner en assurance lorsque je dois parler en public, regagner confiance en mes capacités intellectuelles, déterminer ce que j’aimerais vraiment faire avec passion. Je dois comprendre pourquoi j’ai tendance à être dissocié de beaucoup trop d’activité et pourquoi j’envisage souvent de changer de boulot lorsque j’estime que ça ne passe pas comme je le souhaiterais.
 -->



Accordez-vous, après avoir complètement terminé, l’importante gratification prévue au début de cette réflexion.
3  Etude et applications du livre Pouvoir Illimité : les 22 émissions de Fréquence Bonheur / Emission N°7 (p.112-129) / Re : Leçon 7: Neto le: 11 Juin 2007 - 23:59:19
Application à ma vie personnelle
J’ai utilisé la technique du lance-pierre pour me donner le courage d’appeler une personne qui m’intimide d’habitude. Dans la fronde, je me suis vu détendu, à l’aise, pas intimidé, dynamique, ayant une idée du message à faire passer. Cette image est venue écraser une certaine appréhension, un manque de confiance et m’a ainsi permis d’appeler en toute confiance.

Comment aboutir à la dépression ?
Il me semble que lorsque j’aboutis à cet état c’est lorsqu’au lieu de réduire ou de me dissocier des images négatives, je les grossis plutôt. C’est lorsque je passe du temps à me remémorer les expériences négatives. En fait lorsque je rentre moi-même dans cet état. Aujourd’hui, je suis en mesure de me rendre compte si mon état est entrain ou non de basculer. Ce qui me permet de mieux le contrôler grâce aux outils appris dans ces émissions. Notamment le rétrécissement des images, la conviction que je suis à même de contrôler ces états.
4  Etude et applications du livre Pouvoir Illimité : les 22 émissions de Fréquence Bonheur / Emission N°8 (p.129-140) / Emission 8 Neto le: 11 Juin 2007 - 09:01:56
Vous avez franchi un nouveau pas dans votre avancée.
Vous progressez ! Vous avez été attentif aux signes qui vous permettront de
mieux communiquer avec vous-même et avec les autres
et vous savez maintenant quelles questions poser
pour obtenir les informations que vous cherchez.

Donnez un soin particulier aux réponses que vous ferez au questionnaire qui fait partie de cet envoi.
Cela aura beaucoup de conséquences pour la suite de votre étude.

En toute sympathie,

Pierre LASSALLE



ENVOI N°8

 
1. Synthèse de ce qui a été entendu et compris
Chap.7 : LA SYNTAXE DU SUCCÈS
* En vous servant de ce que vous avez appris dans ce chapitre, comment vous-y prendrez-vous pour aider une personne ayant des difficultés en orthographe ?
Tout d’abord, je chercherais à savoir quelle est la stratégie de la personne. Sachant que l’orthographe est liée à la capacité d’emmagasiner des éléments d’ordre du visuel externe, j’amènerai la personne à se représenter les mots comme des images dans son esprit. L’idée étant d’enregistrer visuellement les mots il sera [sans doute] utile d’utiliser les ressources de la personne (notamment les sous-modalités).
Pour les mots longs ou compliqués, la technique du morcelage (diviser le mot en plusieurs morceaux puis les rassembler) peut être utilisée afin de faciliter la mémorisation. L’essentiel étant que la personne puisse bien voir dans son esprit l’image des mots.
/ Vous avez parfaitement résumé la situation. Effectivement le moyen d'apprendre l'orthographe consiste à former des images visuelles accessibles à tout moment. Il s'agit donc d'emmagasiner un mot dans son esprit comme une image. Puisque les mouvements des yeux suivent les accès sensoriels, il est donc plus facile de se représenter une image en plaçant les yeux en haut et à gauche. Dans ce cas précis, il s'agit donc de placer le mot en haut et à gauche du champ visuel et d'en former une image claire. Le morcelage permet effectivement de morceler l'information en petits lots qu'il faudra ensuite rassembler en un tout. Vous avez bien compris tout cela. Bravo !
   
   
* Savez-vous comment Einstein a réussi à concevoir la théorie de la relativité ?:    
C’est grâce à la visualisation. Einstein s’est imaginé assis à califourchon à l’extrémité d’un rayon de lumière... / Superbe ! Exact !
      
Chap. 8 : COMMENT DÉCOUVRIR LA STRATÉGIE D’UN INDIVIDU
A quels signes reconnaîtrez-vous le principal système de représentation de votre interlocuteur s’il est ...
VISUELAUDITIFKINESTHESIQUE
Son principal système de représentations est visuel.
Il voit le monde en image, parle vite,
dit comment il voit les choses,
utilise le terme lumineux
ou obscur...
/ Excellent ! Bonne compréhension de ces signes
importants à retenir.

Il choisit soigneusement les mots qu’il utilise.
Il emploie souvent les mots tels que j’entends bien,
ça ne me dit rien…

/ Tout ceci est parfait !
Notez également sa voix bien timbrée.
Il réagit beaucoup aux sensations,
utilise souvent les mots tels que
concret, lourd, contact, mettre la main sur, sous le coude

/ Oui. Quelques autres signes :
gestes lents, voix p
rofondes
parlant lentement
      
2. Application à votre vie personnelle :

Ecrivez quelques lignes indiquant comment vous appliquez à votre vie quotidienne ce que vous avez appris. Dans votre intérêt, soyez aussi précis que possible.
<-- A faire dans une semaine -->
   

3. Apports à l’exercice de votre profession (réservé aux professionnels biosynergistes).
* Comment prévoyez-vous d'intégrer ce que vous avez appris ici à votre enseignement de la biosynergie ?
<-- Non applicable -->


4. Entraînement personnel : les mouvements oculaires

* Créez quelques questions qui vous permettront d’identifier les mouvements oculaires  de vos interlocuteurs cette semaine.

Que pouvez-vous demander pour obtenir :

Des images visuelles
remémorées
   
Quelle est la couleur du pyjama que tu as porté hier soir ?
Quelle est la couleur de ton séjour ?
/ Oui. Vos questions sont adaptées à l'information que vous recherchez. Bravo !

Des images visuelles
construites

Quelles couleurs faudrait-il donner aux tenues de l’ensemble des 100 personnes réalisant le spectacle lors de l’ouverture des prochains jeux olympiques afin que cela soit harmonieux ? Quelle forme géométrique peut-on les faire dessiner lors de ce spectacle ?
A quoi ressemblerait notre député s'il était d'origine asiatique ?
/ Questions originales. Bravo !
   
Auditif
remémoré

Quel est le mot qui revient le plus souvent dans ta chanson préférée ?
Quelle est la sonnerie de ton téléphone portable ?
/ Super !
   
Auditif
construit

Peux-tu imaginer le son que ferait un éléphant épouvanté ?
Imagines le chant Pierre et Jacques en une langue qu'on ne maîtrise pas totalement

/ Oui. Vos questions sont justes. Cependant, il n'est pas certain que votre interlocuteur puisse facilement se représenter ce que vous lui demandez. Comme nous en avons parlé dans l'émission, dans un souci d'efficacité, il est donc préférable de choisir des questions qui proposent des représentations aisées à créer.
   
Dialogue
interne

<-- Que te dis-tu pour te motiver pour un challenge ?
Que te dis-tu pour te contenir quand tu es en colère ? -->
/ Exact.
   
Kinesthésique
Prends-tu plus plaisir à conduire un monospace ou une berline ?
Qu'est-ce que ça te fait d'être floué par un de tes partenaires commerciaux ?

/ Le vocabulaire que vous employez ne vous permettra pas forcément à obtenir les informations que vous recherchez car il est non spécifique.
Souvenez-vous que les kinesthésiques "sentent".
Préférez donc des formulations qui conduisent de manière plus directe aux sensations :
As-tu les meilleures sensations en conduisant un monospace ou une berline ? Que ressens-tu à ce moment-là ? Y-a-t-il une atmosphère particulière ? Sensation d'espace ? Confort ?



5. Mouvements des yeux et systèmes de représentation
* Compléter la feuille agrafée en annexe (EXERCICE 4)


6. Avec vous-même, faites le point ...
Vous avez maintenant accompli un tiers de votre parcours. Il nous a semblé utile de vous proposer à cette étape le questionnaire ci-dessous.
Votre attention à y répondre d'une manière aussi concrète et aussi précise que possible sera extrêmement bénéfique pour améliorer vos chances de réussite et tirer le meilleur parti de votre entreprise. Utilisez pour cela une feuille à part que vous joindrez à votre prochain envoi.


Choisissez dès maintenant la gratification que vous vous accorderez après avoir répondu à ce questionnaire.

QUESTIONNAIRE

1)   Que vous apporte l'écoute des émissions "POUVOIR ILLIMITE" sur Fréquence Bonheur ?
<-- C'est ici qu'il faut écrire votre compte-rendu -->

2)   Comment ressentez-vous les expériences qui vous sont proposées ? Vous apportent-elles une aide dans la résolution de vos difficultés personnelles ? Pouvez-vous citer des exemples de solution de difficultés grâce à ces exercices ?
<-- C'est ici qu'il faut écrire votre compte-rendu -->

3)   Pouvez-vous citer en quelques lignes, les principes essentiels de l'approche PNL ?
<-- C'est ici qu'il faut écrire votre compte-rendu -->

4)   Vous servez-vous des outils mentaux tels que :
*   le revécu d'un état de puissance
*   L'association ou la dissociation
*   Les sous-modalités
*   La méthode du coup de fouet
   pour vous aider dans votre perfectionnement et la recherche de solutions à vos problèmes ?
<-- C'est ici qu'il faut écrire votre compte-rendu -->

5)   Relisez-vous les différents documents qui vous sont remis avec les cassettes ?
<-- C'est ici qu'il faut écrire votre compte-rendu -->

6)   Quels sont les apports de vos différentes réflexions ("la carte n'est pas le territoire", ce que vous attendez de la vie, la force magique de la croyance, l'histoire d'Helen Keller et de Marilyn Hamilton, etc.) ?
<-- C'est ici qu'il faut écrire votre compte-rendu -->

7)   En résulte-t-il pour vous de meilleures communications avec votre entourage familial, professionnel, social ? Pouvez-vous citer des améliorations ?
<-- C'est ici qu'il faut écrire votre compte-rendu -->

8)   Pensez-vous qu'une meilleure connaissance de soi et un temps régulier consacré à votre développement personnel soient favorables à un mieux-être et à une évolution personnelle ?
<-- C'est ici qu'il faut écrire votre compte-rendu -->

9)   Votre perception de votre pouvoir personnel est-elle différente aujourd'hui par rapport à votre perception initiale ? Dans l'affirmative, dites en quoi elle diffère maintenant ?
<-- C'est ici qu'il faut écrire votre compte-rendu -->

10)   Etes-vous satisfait de votre engagement ?
<-- C'est ici qu'il faut écrire votre compte-rendu -->

11)   Si vous ressentez des difficultés par moments à propos d'un exercice, quelles mesures comptez-vous prendre pour transformer ces difficultés en plaisir ?
<-- C'est ici qu'il faut écrire votre compte-rendu -->

12)   Comment concevez-vous maintenant la notion d'épanouissement ?
<-- C'est ici qu'il faut écrire votre compte-rendu -->

13)   Quels sont les principes généraux et les actions directes et particulières que vous mettrez en oeuvre ?
*   pour vous épanouir personnellement ?
*   Aider votre entourage à s'épanouir ?
<-- C'est ici qu'il faut écrire votre compte-rendu -->

14)   Questions personnelles...
S'il s'agit de problèmes très personnels sans rapport direct avec l'écoute des émissions sur Fréquence Bonheur, j'essaierai, bien entendu de répondre à votre demande. Signalez simplement par email que vous souhaitez m'en faire part. Cela restera strictement confidentiel.
S'il s'agit de problèmes relatifs à l'enseignement diffusé sur Fréquence Bonheur; je vous propose de poser d'abord pour vous-même le problème par écrit en envisageant toutes les solutions.
Cette manière de procéder - la meilleure - vous permettra sans doute, d'apporter la bonne réponse à ce qui vous préoccupe.

Si le choix entre les solutions est difficile, je vous aiderai à faire ce choix, mais sans prendre moi-même de décision pour vous.
<-- C'est ici qu'il faut écrire votre compte-rendu -->


Accordez-vous, après avoir complètement terminé, l'importante gratification prévue au début de cette réflexion.

Je vous félicite pour toute votre attention et votre sincérité et vous invite à vous féliciter vous-même pour le chemin que vous avez parcouru.

Avec toute ma sympathie,
Pierre LASSALLE
5  Etude et applications du livre Pouvoir Illimité : les 22 émissions de Fréquence Bonheur / Emission N°6 (p.104-112) / Re : Leçon 6 Neto le: 03 Juin 2007 - 02:55:38
Merci bien pour l'ensemble de ces remarques. Je compte bien les mettre à profit.

2. Application à votre vie personnelle :
J’ai réalisé aujourd’hui le plus grand investissement financier que j’ai jamais fait pour ma carrière. En achetant du matériel informatique pour ma formation personnelle, je m’imagine déjà entrain de me former à de nouvelles techniques, agrandir mon horizon en termes d’expertise ou d’employabilité. Je m’imagine parlant avec assurance de notions que je ne maîtrise pas aujourd’hui (je parle avec d’autant plus d’assurance que je maîtrise techniquement le sujet).
Je me vois installé sur une chaise dans mon séjour, travaillant le soir sur le plan de la présentation qui ne me motivait pas de prime abord. Je travaille dans le calme de la nuit.
6  Etude et applications du livre Pouvoir Illimité : les 22 émissions de Fréquence Bonheur / Emission N°7 (p.112-129) / Leçon 7: Neto le: 03 Juin 2007 - 02:07:27
ENVOI N°7

1. Synthèse de ce qui a été entendu et compris
Chap. 6 : LA MAITRÎSE DE VOTRE ESPRIT,
              OU COMMENT FAIRE FONCTIONNER VOTRE CERVEAU (3ème partie)
* Ce qu’il vous semble important de retenir :
<--
La méthode du coup de fouet est constituée des étapes suivantes :
1- Je forme une image claire de la conduite à transformer
2- Je crée une image dissociée de l'idéal à atteindre (le changement à effectuer). Cette représentation doit agir comme un aimant.
3- Je remplacer le comportement à changer. Sur un grand écran, je place en bas à droite le comportement que je souhaite obtenir et sur le reste de l'écran l'image à changer. J'opérer ensuite un coup de fouet pour changer rapidement dans mon esprit les deux images. La petite image doit grossir et écraser ou effacer complètement et rapidement l’image à changer sur l’ensemble de l’écran.
Je fais un OUF de soulagement.
Je recommencer plusieurs fois l'expérience (au moins sept fois).
-->

      
      
      
* Expliquez en quelques lignes la technique du lance-pierres (variante du coup de fouet)
<--
- Entre les deux branches, je place l'image que je souhaite changer
- Je met dans la fronde l'image du comportement que je souhaite avoir
- Je tire la fronde au maximum (en l'éloignant de moi)
- Je lâche la fronde de façon à ce que l'image que je souhaite avoir vienne écraser l'image que je souhaite changer
- Je fais un OUF
-->



* Evaluation de vos acquisitions
Comment adoptons-nous les croyances fécondes et nous débarrassons-nous des croyances stériles ?
Récapitulez les deux étapes :
1. La première étape a consisté à <-- prendre conscience de l'effet de ces croyances dans ma vie -->
2. La deuxième étape a été franchie en <-- modifiant la façon dont je me représente ces croyances - par exemple de façon dynamisante grâce aux sous modalités). -->


Chap.7 : LA SYNTAXE DU SUCCÈS
* Quelle différence y-a-t-il entre “le chien a mordu Pierre” et “Pierre a mordu le chien” ?
<-- On a exactement les mêmes mots, qui apparaissent le même nombre de fois. La différence entre les deux c'est l'ordre d'apparition des mots. Ce qui donne des sens différents. -->

* Qu’est-ce qu’une stratégie ?
<-- Ma stratégie est la façon dont j'organise ma pensée en mettant en place un plan d'action, la manière d'employer mes ressources. -->

* Quels sont les éléments constitutifs de la syntaxe ?
<-- Les ingrédients - les cinq sens, les quantités et l'ordre des sous modalités utilisés. -->

* Ce qu’il vous semble important de retenir :
<-- Je peux réduire à zéro l'image de l'échec. Je peux me faire une représentation de l'image que je souhaite et me mettre ainsi dans un état fécond. Je peux savoir dans quelles sous modalités sont ceux qui réussissent dans le domaine qui m'intéresse afin de mettre dans le même état rapidement et réussir également. -->


2. Application à votre vie personnelle :
Ecrivez quelques lignes indiquant comment vous appliquez à votre vie quotidienne ce que vous avez appris. Dans votre intérêt, soyez aussi précis(e) que possible.
   
<-- A rédiger dans une semaine -->
   
   
3. Vécu des exercices proposés :
* Expérience du lance-pierres : son application à une conduite que vous voulez modifier
N’hésitez pas à renouveler plusieurs fois l’expérience pour bien l'intégrer.
Décrivez la nouvelle image de vous-même et ses submodalités. Merci de partager vos sensations et votre vécu.
<-- Cette expérience m'a fait du bien - elle réconforte, rassure et donne plus de confiance. J'ai remplacé une attitude attentiste, dissociée la plus part du temps par plus dynamisme, plus d'engagement. -->

* Découverte des différences de représentations internes dans leurs sous-modalités entre une expérience d’incertitude et de doute et une expérience dans laquelle vous êtes absolument sûr(e) de quelque chose.
Complétez les colonnes du tableau ci-dessous en mettant en évidence les sous-modalités spécifiques à chacune des expériences.
Caractéristiques d’une expérience de douteCaractéristiques d’une expérience de certitude
<-- L'image n'est pas claire dans mon esprit ou plusieurs images me viennent à l'esprit --><-- Aucun doute n'est possible, l'image est claire dans mon esprit -->
   
* Alignement des sous-modalités d’une expérience de doute sur celles d’une expérience de certitude.
rappel : Une croyance est un puissant état affectif de certitude que vous avez sur les êtres, les choses, les idées, ou les événements de la vie.
Votre vécu :
<-- Exemple d'expérience de certitude: Informations personnelles - nom - famille ...
Exemple d'expérience de doute: Résultats des  prochaines élections dans ma région
Alignement des sous-modalités: L'image devient claire car j'ai dans mon esprit l'image de l'un des candidats, le doute disparaît car j'associe au futur vote à la fois les habitudes de votes de ma région et le ressentit que j'ai en discutant avec les habitants dans la ville.  -->


4. Sujets de Réflexion
Soyez attentif durant cette semaine à vos états intérieurs. Isolez à partir de vos observations votre façon particulière et personnelle de vous “déprimer”. Que faites-vous pour aboutir à ce résultat qu’on appelle “dépression” ?
<-- A rédiger dans une semaine -->

L’état d’amour
Rappelez-vous votre premier baiser, la première fois où vous vous êtes tenus par la main, ou ce jour où l’on a fait preuve d’une gentillesse merveilleuse à votre égard... Rendez l’image à nouveau, proche et lumineuse.
A partir de cet état, comment allez-vous traiter celui ou celle que vous aimez ?

<-- Dans cet état, je vais traiter la personne que j'aime étant prévenant, patient, gentil. Je ne vais pas élever la voix, je vais abréger une dispute, je ne tiendrai pas compte de cette éventuelle dispute (je réduis l'image de la dispute)...  -->




7  Etude et applications du livre Pouvoir Illimité : les 22 émissions de Fréquence Bonheur / Emission N°6 (p.104-112) / Leçon 6 Neto le: 26 Mai 2007 - 02:54:08
Vous avez déjà beaucoup appris dans cet envoi et vous allez encore beaucoup apprendre en vous relisant. Vos apprentissages sont cumulatifs. Vous allez donc capitaliser progressivement tout ce que vous apprenez et compte tenu de la grande quantité des notions abordées, ce n'est qu'un peu plus tard que vous réaliserez tout ce que vous avez appris et pour certains cela demande encore une dizaine de jours alors que d'autres le réalisent déjà une semaine plus tard.
Vous avancez bien et l'important est la dynamique de succès dans laquelle vous êtes entrée.
Continuez !
En toute sympathie,
Pierre LASSALLE


ENVOI N°6

1. Synthèse de ce qui a été entendu et compris
Chap. 6 : LA MAÎTRISE DE VOTRE ESPRIT,
      OU COMMENT FAIRE FONCTIONNER VOTRE CERVEAU (2ème partie)
* Ce qu´il vous semble important de retenir :    
Les sous modalités sont importantes pour me représenter une expérience et pour améliorer mes sensations. / Exact !
Les différentes sous modalités n’ont pas la même influence sur moi. Il est utile de savoir quelles sont les sous modalités qui me motivent afin de pouvoir changer. Très important en effet
Je peux par exemple utiliser la méthode du coup de fouet pour transformer une conduite à changer en m’appuyant sur une représentation d’une conduite particulièrement motivante. / Oui, tout ceci est avant tout à  appliquer à votre vie quotidienne. Demandez-vous vraiment pour quoi vous avez besoin d'être plus motivé et faites cette expérience pour toutes les situations que vous voulez changer.
      
* Citer les trois étapes de la méthode du coup de fouet :
1) Identifier la conduite à transformer / Oui
2) Créer une autre représentation / Oui, cette autre représentation est à créer en image dissociée
3) Relier les deux par un coup de fouet : Imaginer dans un tableau l’image à modifier, dans un petit coin faire apparaître l’image recherchée puis la faire grossir de plus en plus et rapidement, retirer l’entière satisfaction du changement accompli. / Parfait ! Bonne compréhension de cette méthode.

* Evaluation de vos acquisitions : Indiquez le système sensoriel auquel correspond le prédicat employé dans les phrases suivantes en cochant la case correspondante :
Vous avez bien repéré ces systèmes sensoriels. Bravo !
Codes utilisés dans le tableau :
V pour Visuel
A pour Auditif
K pour Kinesthésique
O pour Olfactif/Gustatif
N pour Non spécifique
<-- V/A/K/O/N --> <-- C'est ici qu'il faut écrire la lettre correspondant à la réponse choisie -->
V
A
K
O
N
- 1 - Une perspective nouvelle
V
N / Perspective=Visuel
- 2 - Une pilule amère
O / Oui
- 3 - Une situation harmonieuse
A / Oui
- 4 - Un caractère doux
K / Oui
- 5 - Une décision lourde
K / Oui
- 6 - Un contrat solide
K / Oui
- 7 - Un savoir nouveau
N / Oui
- 8 - Une vision lumineuse
V / Oui
- 9 - Une situation molle
K / Oui
-10 - Un type puant
O / Oui
-11 - Une pensée différente
N / Oui
-12 - Un mot qui résonne
A / Oui


2. Application à votre vie personnelle :    
Ecrivez quelques lignes indiquant comment vous appliquez à votre vie quotidienne ce que vous avez appris.
Dans votre intérêt, soyez aussi précis que possible.
J’ai réalisé aujourd’hui le plus grand investissement financier que j’ai jamais fait pour ma carrière. En achetant du matériel informatique pour ma formation personnelle, je m’imagine déjà entrain de me former à de nouvelles techniques, agrandir mon horizon en termes d’expertise ou d’employabilité. Je m’imagine parlant avec assurance de notions que je ne maîtrise pas aujourd’hui (je parle avec d’autant plus d’assurance que je maîtrise techniquement le sujet).
Je me vois installé sur une chaise dans mon séjour, travaillant le soir sur le plan de la présentation qui ne me motivait pas de prime abord. Je travaille dans le calme de la nuit.


   
3. Vécu des exercices proposés :
* Expérience de motivation
Merci de communiquer votre vécu en faisant apparaître les sous-modalités qui vous mettent "en état d'agir".
Sous modalités visuelles : envisager, voir l’objectif à atteindre, me représenter le but à atteindre et le rôle que je joue pour l’obtention de ce résultat
Sous modalités auditives : la tonalité de la voix (cela peut constituer soit un encouragement soit un coup de fouet – cette voix peut être la mienne ou celle d’une tierce personne)

 / Vous avez là un mode d'emploi précis de votre cerveau. Ces informations récoltées sont à mettre à un endroit aisément accessibles pour que vous puissiez vous y référer chaque fois que vous en aurez besoin.


* Découverte des différences de représentations internes dans leurs sous-modalités entre une expérience motivante et une expérience non-motivante.
Indiquez ici vos observations.
Expérience motivante
Expérience non motivante
Week-end à la mer
Présentation à préparer pour le boulot
L’image est nette, je vois précisément la scène,
le décor, les vagues, les autres personnes
Je ne me fais pas une bonne représentation
de ce que je compte présenter…
  / Cette affirmation est non spécifique
Le sujet est vaste et je ne sais pas comment
est ce que je vais précisément l'aborder
/ Pour une meilleure efficacité, il vous faut encore affiner vos perceptions, c'est à dire détailler davantage ce que vous éprouvez pour chacun des cinq sens. Votre expérience n'en sera que plus riche.

*Alignement des sous-modalités d'une expérience non-motivante (expérience II) sur celles d'une expérience motivante (expérience I).
Votre vécu :
Le fait de m’imaginer entrain d’effectuer cette présentation, de savoir que tout s’est bien passé   / Comment savez-vous précisément et spécifiquement que tout s'est bien passé. Quelles sont les sensations ? Comment apparaît l'image ? Vous dites-vous quelque chose ? Avec quelle tonalité de voix ?
et d’imaginer la joie de l’objectif atteint peut être aligné avec le fait d’avoir une image nette de la scène de la mer, de sentir et d’entendre les vagues et de me sentir bien reposé après le retour du week-end. / Pourquoi dites-vous "peut être aligné" ? L'avez-vous fait ? Et si oui, quel en a été le résultat ? C'est en effet de votre vécu qu'il faut parler, pas de ce qui peut être fait, mais de ce qui est fait. Souvenez-vous de l'importance de l'action. L'expérience est à revivre en vous mettant davantage à l'écoute des résultats. Après avoir aligné les sous-modalités, vous sentez-vous davantage motivé pour l'expérience qui au départ était non motivante. L'avez-vous appliqué à quelque chose que vous remettiez à plus tard ? Donnez une expérience vécue d'application pratique et dites-nous quels en ont été les résultats.


4. Sujet de réflexion :
* Imaginez ce que serait votre vie si toutes vos expériences heureuses vous revenaient en mémoire sous la forme d'images lumineuses, proches et colorées, de sons joyeux, mélodiques et rythmés, de contacts chauds, doux et apaisants.
J’imagine une vie plus heureuse, moins stressante – une vie dans laquelle je suis plus confiant et constamment gonflé à bloc pour réaliser mes objectifs et souhaits.
J’imagine que l’ensemble des choses qu’on est amené à effectuer dans notre vie (travail, courses, projets personnels…) sont moins vus pour certains comme des contraintes.

Puisque vous l'imaginez, en fait vous y êtes ! A ceci prêt que le cerveau ne sait pas se représenter le négatif ! Si votre vie est moins stressante, elle est comment ? Que voulez-vous mettre à la place du stress ? Dans la 2ème partie de votre phrase, le "on" fait que je ne sais pas de qui vous parler... J'y retrouve aussi le mot "contraintes". Si ce n'est pas vu "comme des contraintes", c'est vu comment alors ? Dites-vous à vous-même ce que vous voulez et non pas ce que vous ne voulez pas ! Pour vous associer davantage à ce que vous dites, il est préférable de le formuler ainsi :
Ma vie est heureuse, détendue. Je suis confiant et constamment gonflé à bloc pour réaliser mes objectifs et souhaits.
J'ai une perception agréable et plaisante de l’ensemble des choses que je suis amené à effectuer dans ma vie (travail, courses, projets personnels…).




8  Etude et applications du livre Pouvoir Illimité : les 22 émissions de Fréquence Bonheur / Emission N°5 (p.96-104) / Re : Leçon 5 Neto le: 25 Mai 2007 - 23:42:01
Exemple d’expériences agréables à utiliser pour reprogrammer mon "juke-box":
- les moments où j'ai obtenus de bons résultats à l'école (ce qui me procure une grande satisfaction à ce moment là)
- ma capacité à faire des sketchs, à ne pas être sérieux (non seulement j'ai l'aptitude à le faire mais en plus j'aime ça et j'y arrive toujours et naturellement)
- mon entrée en mathématiques supérieures (à ce moment tout semble possible, même les ambitions les plus folles)
- ma première proposition d'emploi après les études (c'est toujours une étape importante dans la vie / ceci couplé avec la capacité à convaincre en entretien)
- les plus grands moments de complicité, de paix, d'amour dans ma vie de famille

Application à votre vie personnelle :
Je sens que je chasse de plus en plus rapidement des images, de pensées négatives en les réduisant et en gardant dans mon esprit des images positives.
Je me d'ailleurs compte lorsque je pense ou lorsque je parle que certaines des choses que je pense ou je dis ne sont pas positives alors que je n'y pensais pas avant.
Lorsque j'ai une contrariété ou une inquiétude, je sais minimiser la question ou le problème en analysant positivement l'impact réel ou les possibilités d'en sortir.
Je suis actuellement en phase d'apprentissage de nouveaux produits au travail et je me dis que c'est une formation qui m'ouvre de nouvelles perspectives et je prend le temps de me former indépendamment du temps que cela prend alors que je serais plus facilement ennuyé par le passé ceci d’autant plus que la vision de la direction n'est pas très claire sur leur façon d'envisager l'avenir. Je me laisse un peu de temps pour apprécier le retour sur investissement avant de prendre les décisions adéquates. J'envisage d'investir en matériel notamment informatique pour faciliter mon apprentissage.
9  Etude et applications du livre Pouvoir Illimité : les 22 émissions de Fréquence Bonheur / Emission N°5 (p.96-104) / Leçon 5 Neto le: 21 Mai 2007 - 01:25:58
Ce qu’il est important de retenir
Dans la vie, nous enregistrons un certains nombre d’expériences positives et négatives. Cependant, nous sommes en mesure de choisir celles dont voulons nous rappeler, nous pouvons contrôler notre cerveau en choisissant de rétrécir les images négatives.
Cela constitue une façon d’agir sur notre état.

Comment reprogrammer mon « juke-box » pour qu’il joue un air plein d’allant
Je choisis de me souvenir et de me rappeler souvent mes expériences agréables (bonheur, joie…). Je décide de ne rétrécir les souvenirs négatifs ou susceptibles de provoquer la douleur.

Une sous-modalité
Une sous-modalité est une des composantes de l’expérience que l’on a pu faire. Par exemple, le fait de définir les caractéristiques d’une scène en termes de couleur, luminosité, distance…

Ex. de sous modalités/VOIR
Luminosité, taille de l’image, floue ou nette

Ex. de sous modalités/ENTENDRE
Volume, rythme, tonalité du son ou du bruit

Ex. de sous modalités/SENTIR
Température, poids, permanent ou intermittent

Ex. de sous modalités/DOULEUR
Picotement, Chaud ou froid, pression

Application à la vie quotidienne
A compléter avant la leçon 6

Exercice Association-Dissociation
Exemple d’un spectacle :
Dans le cas de la dissociation, je me sens moins engagé, moins concerné, plus distant.
Dans le cas de l’association, je revis vraiment l’expérience en me rappelant notamment des couleurs, de l’ambiance, les bruits, je revois les personnes autour de moi et dans la salle.

Influences des sous modalités sur l’impact d’une expérience
Pour ce spectacle d’enfants (danses, théâtre…), les sous modalités qui rendent cette expérience agréable sont surtout d’ordre visuel puis sonores. Ce qui revient notamment c’est le cadre du spectacle, la décoration, les couleurs des tenues des enfants, le rythme des danses. Le fait d’augmenter l’intensité du volume sonore permet de bien se remémorer le spectacle et de mieux se rappeler comment dansaient les enfants. 

Sujet de réflexion
Nous ne savons pas de quoi sera fait le lendemain – nous ne savons que ce qui est déjà passé. Cependant, nous avons des exemples de personnes ayant pu se sortir de situations les plus difficiles grâce aux représentations qu’elles se sont faites de leurs expériences. Ce qui importe donc ce n’est le passé en question mais bien les représentations.
10  Etude et applications du livre Pouvoir Illimité : les 22 émissions de Fréquence Bonheur / Emission N°4 (p.74-96) / Re : Enseignements de la leçon 4 : Neto le: 15 Mai 2007 - 00:05:06
Ne contient-elle pas aussi finalement une croyance négative ?
Cette phrase laisse penser que mes croyances positives ne sont pas en mesure de me porter vers le succès.

Quelle est la croyance positive que vous pouvez-vous mettre à la place ?
Je vais trouver mes croyances positives qui m'amèneront au succès.
11  Etude et applications du livre Pouvoir Illimité : les 22 émissions de Fréquence Bonheur / Emission N°4 (p.74-96) / Re : Enseignements de la leçon 4 : Neto le: 14 Mai 2007 - 20:28:01
5 nouvelles croyances positives
- Je suis serviable
- Je suis sympathique
- Je suis aventurier
- Je suis philosophe / Je prends les évènements avec philosophie
- Je suis drôle / J'aime faire des blagues

ECHEC

  __________
| RESULTAT |
  __________
12  Etude et applications du livre Pouvoir Illimité : les 22 émissions de Fréquence Bonheur / Emission N°3 (p.58-74) / Re : Leçon 3: Neto le: 13 Mai 2007 - 18:24:50
2. Application à votre vie personnelle :
Je vais au travail avec plus de détermination et plus d'optimisme en me fixant des objectifs précis pour la journée.
J'y vais avec la volonté d'être satisfait, d'avoir atteint ces objectifs en fin de journée.

3. Vécu des exercices proposés
:
L'exercice de relaxation me donne une paix intérieure, une sensation de calme, de détente et de sérénité.
J'aimerais pouvoir le refaire chaque matin après être levé.
13  Etude et applications du livre Pouvoir Illimité : les 22 émissions de Fréquence Bonheur / Emission N°4 (p.74-96) / Enseignements de la leçon 4 : Neto le: 13 Mai 2007 - 18:16:35
Synthèse de ce qui a été entendu et compris

Chap4 : La naissance de l´excellence : la croyance

Les cinq facteurs favorisant la naissance de croyances :
-   L´environnement : Si on vit dans un environnement de réussite et de succès, on croit qu´on peut soi-même réussir. Ce qui explique que la réussite se reproduit souvent dans plusieurs générations au sein de la même famille.
-   Les évènements : Si on a pu réaliser quelque chose d´exceptionnel dans notre vie ou dans le passé, cela nous conforte dans le fait tout est possible.
-   La connaissance : La connaissance nous permet de mieux appréhender et de moins démystifier certaines choses.
-   Les résultats antérieurs obtenus : Parce que dans le passé on a pu obtenir certains résultats, on sait qu´on peut obtenir de nouveaux résultats par expérience et on est moins inquiet que la première fois.
-   L´anticipation des résultats : on s´image ayant déjà obtenu un résultat, ce qui permet de mieux s´organiser et donner le maximum pour l´atteindre.

A titre personnel, j´en conclus :
- qu´ayant pu plus jeune jouer des pièces de théâtre devant une grande assemblée, je sais que je peux aussi présenter des rapports / soutenir devant une assemblée d´experts sans complexes.
- qu´ayant fait de bonnes études sans difficultés particulières, je dois également pouvoir réussir ma vie professionnelle.

Chap5 : Les sept mensonges du succès

Croyance n°1 : Tout évènement peut nous servir - soit par exemple pour renforcer nos croyances, soit également pour rectifier notre trajectoire.
Croyance n°2 : L´échec n´existe pas - il ne faut pas croire en l´échec, c´est juste une expérience.

Thomas Edison ne pensait pas avoir échoué. Il lui semblait avoir simplement fait des expériences.
Croyance n°3 : Il faut pouvoir assumer sa responsabilité - cela nous permet de prendre plus à coeur nos objectifs et de pouvoir plus facilement/rapidement corriger notre trajectoire quand cela est nécessaire.
Croyance n°4 : Pour se servir d´un concept ou d´idée, il n´est pas nécessaire de tout comprendre
Croyance n°5 : La plus grande ressource que nous pouvons avoir vient des êtres humains. Ceux qui ont réussi, ceux qui sont passés par les mêmes étapes, nos modèles.
Croyance n°6 : Nous devons poursuivre des objectifs qui nous passionnent. Exemple : Il est préférable que notre travail soit pour nous comme un jeu.
Croyance n°7 : Il n´y a pas de réussite sans engagement.

A titre personnel, je comprends que ma trajectoire doit être vue comme une adaptation régulière. Au lieu d´avoir l´impression d´un échec, je dois plutôt essayer de tirer des conséquences des différentes expériences que je tente dans ma vie. Je me dois d´être pleinement impliqué dans le déroulement de ma vie, ne pas hésiter à m´entourer ou prendre suffisamment de conseils. Il est aussi important de me diriger vers ce qui me passionne réellement.

Application à la vie personnelle
Croyances qui m´ont limité
-   Ne pas être assez doué, original ou créatif
-   Ne pas être en mesure de gérer plusieurs objectifs ou problèmes simultanément
-   Ne pas être suffisamment ouvert aux autres ou chaleureux
-   Ne pas aller au fond des choses / être superficiel
-   Ne pas avoir la capacité à diriger / encadrer, prendre position rapidement sur une situation ou un problème

Croyances positives
-   Minutie
-   Gentillesse
-   Ouverture d´esprit
-   Envie de réussir
-   Impartialité

Vécu des exercices proposés
J´ai eu l´impression d´être plus porté vers les croyances limitatives et avoir plus de mal à trouver de réelles croyances pouvant me porter vers le succès. Ce qui me conforte dans l´idée qu´il va falloir travailler afin d´inverser certaines croyances.

Histoire de Marilyn Hamilton
C´est l´exemple typique d´une personne qui n´a pas regardé uniquement à sa situation mais qui au contraire a puisé dans cette situation des ressources pour fournir une solution de nature non seulement à soulager sa propre situation mais également celles de nombreuses autres personnes. Nous pouvons tirer de notre vie et des situations que nous traversons des forces pour avancer et trouver des solutions innovantes faisant avancer le monde.

14  Etude et applications du livre Pouvoir Illimité : les 22 émissions de Fréquence Bonheur / Emission N°3 (p.58-74) / Leçon 3: Neto le: 05 Mai 2007 - 01:46:46
Bonsoir,

Ci-joint les éléments retenus et les éléments de réflexion concernant la leçon 3.
Je reviendrai de nouveau sur ce forum pour compléter les paragraphes relatifs à la relaxation et à l'application à ma vie personnelle.

Ce qu´il semble important de retenir :
Nos croyances peuvent nous permettre ou non de nous mettre dans un état donné. En effet, nos croyances peuvent modifier notre physiologie, les représentations que nous nous faisons des choses et permettre la mobilisation de toutes les ressources nécessaires à notre réussite. Ce qui permettra ensuite, de pouvoir effectuer les actions adéquates (l´inverse est également vrai - nos croyances peuvent nous limiter).
Il est donc important que nous puissions agir sur nos croyances afin d´obtenir des résultats en ayant notamment des croyances positives ou en les modelant sur celles de ceux qui ont réussi.

Exemple de personnes
W. Mitchell : qui était paralytique et qui a réussi par le procédé de l´imitation.
M. Fisher : à la recherche de trésors enfoui dans la mer a réussi à cause de sa croyance (qui générait son enthousiasme)
Dick Tomey : Entraineur de l´équipe d´Hawaï qui a réussi par la croyance à mettre ses joueurs dans un état leur faisant penser que le renversement du score du match était possible.
Kent. Blanchard : Partie de Golf
CASALS : Malade qui se mettait dans un état positif à travers la musique. Le fait de jouer à la musique le rendait fier de lui et lui montrait ce dont il était capable, ce qui lui permettait ensuite de garder cette motivation et cet enthousiasme.

Anecdote de Casals : La croyance en la guérison est plus forte que le médicament.
Facteurs :
1.   L´environnement
2.   Les évènements
3.   La connaissance

Réflexions :
Le corps médical doit être formé de manière à donner une croyance en la guérison à l´ensemble des malades.
En tant que proches de malades, nous devrions faire attention aux propos adressés aux malades, bien les entourer et lorsqu´il semble que nous avons un malade qui ne devrait pas vivre longtemps, il faudrait faire attention à ne pas communiquer au malade des signaux l´amenant à ne plus y croire ou à ne plus se battre pour sa vie.

Réflexion - Force magique de la croyance
La croyance est effectivement généralement déterminante pour les réussites. Une majorité de ceux qui croient en leurs possibilités, de ceux qui veulent réaliser des projets, de ceux qui ont confiance en l´avenir finissent généralement par obtenir des résultats.
Alors que ceux qui doutent de leurs possibilités finissent généralement par ne rien entreprendre ou remettent souvent à plus tard (et ne font finalement pas souvent).
C´est la croyance qui a permis la réalisation de nombreuses fortunes par les hommes les plus prospères. C´est la croyance qui amène les hommes foi à traverser des périodes difficiles dans leur existence sans s´inquiéter car ils ont l´espérance que Dieu ne les abandonnera jamais et qu´il les permettra de se relever.
15  Etude et applications du livre Pouvoir Illimité : les 22 émissions de Fréquence Bonheur / Emission N°2 (p.37-58) / Re : Pouvoir illimité: Leçon 2 le: 04 Mai 2007 - 22:07:52
Bonsoir M. LASSALLE,

Merci pour le temps consacré à ce forum et au suivi des différents membres.
J'ai noté la remarque concernant l'application à la vie personnelle.
Je me demande néanmoins à quel moment on est censé répondre à cette question.
En effet, si on y répond juste après l'écoute de l'émission, il n'est pas certain qu'on ait forcément beaucoup d'exemples à fournir.
Est-ce à dire que l'on peut régulièrement venir compléter la réponse à la question ?
Est-ce à dire qu'il faut prévoir un délai entre l'écoute de l'émission et la réponse aux questions ?
Est-ce uniquement ce qu'on met déjà en pratique au moment de l'écoute de l'émission qu'il faut signaler ?
Merci bien pour l'aide et les encouragements apportés à tous.
Pages: [1] 2
Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.21 | SMF © 2006-2007, Simple Machines

XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide ! Dilber MC Theme by HarzeM


Dernière visite de cette page par Google 31 Mai 2019 - 09:17:24