Fréquence Bonheur Fréquence Bonheur
Nouvelles: Bienvenue aux auditeurs et auditrices de Fréquence Bonheur et aux amis(es) de la Biosynergie.
Ce forum d'entraide mutuelle vous est destinée.
Les auditeurs de Fréquence Bonheur pourront y partager leurs questions et découvertes et surtout leurs sujets de réflexion.
 
*
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire. 23 Novembre 2017 - 15:55:38


Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session


Pages: [1]   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Leçon 7  (Lu 3483 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
philacco75
Fréquence Bonheur
Fidèle
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 12


OS:
unknown
Browser:
unknown


Voir le profil
« le: 03 Juin 2007 - 23:42:25 »

ENVOI N°7

1. Synthèse de ce qui a été entendu et compris
Chap. 6 : LA MAITRÎSE DE VOTRE ESPRIT,
              OU COMMENT FAIRE FONCTIONNER VOTRE CERVEAU (3ème partie)
* Ce qu’il vous semble important de retenir :
<-- Je peux modifier mes croyances grace aux sous modalités.Je suis capable d’adopter des croyances fécondes qui me permettent d’avancer dans la vie Je peux également modifier mes comportements grace à la technique du lance pierre. -->
      
      
      
* Expliquez en quelques lignes la technique du lance-pierres (variante du coup de fouet)
<-- J’imagine une petite image du comportement à adopter . Je place cette image dans l’élastique d’un lance-pierre que je tiens en face de moi. Je tends l’élastique au maximum en l’éloignant de moi. Une fois tendu je lache l’élastique de façon ce que l’image se projette dans ma direction avec une très grande vitesse et qu’elle vienne faire éclater l’image actuelle que j’ai dans ma tête.Je prends conscience de ce que me procure le nouveau comportement.Je pousse un Ouf et j'ouvre les yeux -->


* Evaluation de vos acquisitions
Comment adoptons-nous les croyances fécondes et nous débarrassons-nous des croyances stériles ?
Récapitulez les deux étapes :
1. La première étape a consisté à <-- visualiser la scène d’une croyance que je sais certaine à 100%. Je note les sous-modalités de cette scène -->
2. La deuxième étape a été franchie en <-- visualisant la scène dont je veux adopter la croyance féconde et ensuite adopter les sous-modalités de la scène précdente ->


Chap.7 : LA SYNTAXE DU SUCCÈS
* Quelle différence y-a-t-il entre “le chien a mordu Pierre” et “Pierre a mordu le chien” ?
<-- c’est l’ordre des mots qui a changé, ce qui donne un résultat complètement différent -->

* Qu’est-ce qu’une stratégie ?
<-- Une stratégie est l’ordre dans lequel on va effectuer les actions pour obtenir un résultat. Me connaître et adopter une stratégie optimale me permet d’avoir le meilleur résultat possible -->

* Quels sont les éléments constitutifs de la syntaxe ?
<-- Les éléments Visuels, Auditifs, Kinesthésiques, interne, externe, logique -->

* Ce qu’il vous semble important de retenir :
<-- Chacun répond à une stratégie bien précise dans sa façon de communiquer (communication externe ou interne). User d’une mauvaise stratégie avec une personne (ou soi même) peu pour communiquer avec elle peut n’avoir aucun résultat dans le message que l’on veut faire passer. En revanche en usant de la bonne stratégie dans ma communication (avec moi et avec les autres) me permettra de faire passer mon message avec beaucoup plus de faciliité et d’impact.-->


2. Application à votre vie personnelle :
Ecrivez quelques lignes indiquant comment vous appliquez à votre vie quotidienne ce que vous avez appris. Dans votre intérêt, soyez aussi précis(e) que possible.
   
<-- j’ai appris qu’il fallait être à l’écoute de mes stratégies pour avoir les meilleurs résultats possibles. Je suis en train de découvrir mes stratégies, même si elles sont encore un peu floue. J’ai découvert (avec surprise) que parfois je m’efforce d’utiliser des stratégies qui ne me correspondent pas et avec lesquelles je n’ai pas de bons résultats ou avec lesquelles je suis mal à l’aise. Par exemple j’ai toujours fait en sorte de partir d’un raisonnement logique (Ail) pour me motiver à faire les choses. J’ai souvent ressenti que ça me créait des blocages car je ressentais l’impression de faire quelque chose de pas naturel, de forcé. Je me suis rendu compte que si je pars d’une visualisation interne (me projeter dans le résultat futur) je suis beaucoup plus enthousiaste, je fais les choses avec plus d’énergie et de conviction et c’est une énergie qui me tiens plus longtemps. Par exemple dans mon travail, je me suis vu comme quelqu’un qui à de la réussite, qui prend les choses en mains et ça a eu plus d’effet que tous les raisonnements que je me suis fait jusqu’à présent, cela fait une semaine que ça dure, et j’ai toujours de l’enthousiasme car J’AGIS -->
   
   
3. Vécu des exercices proposés :
* Expérience du lance-pierres : son application à une conduite que vous voulez modifier
N’hésitez pas à renouveler plusieurs fois l’expérience pour bien l'intégrer.
Décrivez la nouvelle image de vous-même et ses submodalités. Merci de partager vos sensations et votre vécu.
<-- J’ai utilisé la technique du lance-pierre pour garder mon calme quand je suis en voiture dans les embouteillages, dans Paris !!!! Pour l’instant j’ai des résultats plutôt corrects je ne m’énerve plus autant mais je m’impatiente encore un peu .Je vais refaire une ou deux séance pour améliorer le résultat .-->

* Découverte des différences de représentations internes dans leurs sous-modalités entre une expérience d’incertitude et de doute et une expérience dans laquelle vous êtes absolument sûr(e) de quelque chose.
Complétez les colonnes du tableau ci-dessous en mettant en évidence les sous-modalités spécifiques à chacune des expériences.
Caractéristiques d’une expérience de douteCaractéristiques d’une expérience de certitude
<-- Scène floue, peu lumineuse, sur le côté droit, pâle, je suis dissocié. Je n’entends pas de sons, en tout cas pas très bien, pas de voix, c’est certain. L’image est assez éloignée comme si je la regardais d’en haut --><-- Scène claire, les images défilent comme dans un film, j’y suis associé et les couleurs sont chaudes. J’entends des voix et des rires.la scène est de dimensions « normales » dans un endroit que je connais (chez  mes parents), je distingue les détails de la pièce et les visages. La température est chaude (pas trop cependant)-->
   
* Alignement des sous-modalités d’une expérience de doute sur celles d’une expérience de certitude.
rappel : Une croyance est un puissant état affectif de certitude que vous avez sur les êtres, les choses, les idées, ou les événements de la vie.
Votre vécu :
<--J’ai aligné les sous modalités d’une croyance féconde sur le doute que j’avais a propos du bon sens de certains de mes raisonnements. Je me désormais plus sur et plus serein.-->

4. Sujets de Réflexion
Soyez attentif durant cette semaine à vos états intérieurs. Isolez à partir de vos observations votre façon particulière et personnelle de vous “déprimer”. Que faites-vous pour aboutir à ce résultat qu’on appelle “dépression” ?
<-- J’imagine les événements négatifs que pourraient avoir certaines actions extérieures (donc que je ne contrôle pas) provenant de tiers. Je pense en fait que je me mets dans un état d’impuissance à contrôler quoique ce soit. Je ne me projette pas dans une état ou j’agis, mais dans un état où je subit (et ou je suis fragile, désemparé, en colère de ce qui peut m’arriver, en colère après les tierces personnes ayant du « pouvoir » sur moi)-->

L’état d’amour
Rappelez-vous votre premier baiser, la première fois où vous vous êtes tenus par la main, ou ce jour où l’on a fait preuve d’une gentillesse merveilleuse à votre égard... Rendez l’image à nouveau, proche et lumineuse.
A partir de cet état, comment allez-vous traiter celui ou celle que vous aimez ?

<-- J’ai découvert une chose extrêmement importante cette semaine par rapport à l’état d’amour. c’était certainement le fait d’avoir revécu une scène où une personne qui m’est chère a fait un geste d’amour envers moi. Cette découverte ne s’est pas manifestée immédiatement après. Lors d’un discours intérieur, je pensais à une personne qui m’est chère mais dont la relation ne s’est pas déroulée comme je l’avais voulue. Je me suis aperçu que jusqu’à maintenant, de peur de souffrir je ne me dévoilais que très peu à mes partenaires. Peut être parce que je n’étais pas sur de moi, peut être pour ne pas faire voir mes failles, peut être par peur de sentiments qui ne seraient pas partagés ou peut être simplement parce que j’attendais quelque chose en retour de mes sentiments ??? Et là soudain j’ai eu comme un éclair, comme une pensée logique qui se met en place, une pensée qu’on à cherché depuis longtemps, qui vient et dont on SAIT que c’est celle qu’on cherchait, tellement c’est évident. Cette pensée est la suivante : « comment mes relations avaient-elles une chance de s’épanouir et de devenir ce que je souhaitais si moi je ne me dévoilais pas, je ne disait pas ce que je ressentais, je n’exprimais pas mes sentiments (comme s’ils étaient tabous) ? Quand je repense à certaines rencontres que j’ai faites, aux personnes à qui je n’ai rien dit : comme ça m’aurait a la fois apporté de la joie de leur exprimer mes sentiments et je pense qu’elles auraient aussi apprécié que je leur dise certains mots,que je leur « offre » certains sentiments, que je leur donne un peu de moi !!!!…Et ce soir j’ai téléphoné à une personne qui m’est très chère, je lui ai dit certains de ces mots, je lui ai dit aussi que je désirait la voir pour lui parler de tout ce que je ne lui avait pas dit depuis 3 ans. Et ça s’est bien passé, ça m’a soulagé. Je ne sais pas comment elle prendra la chose, mais maintenant je sais que lui dire mes sentiments est indispensable afin de vivre tel que je le souhaite et sans cette peur ridicule d’un « rejet » qui n’existe que dans ma tête.(ouf ça soulage d’écrire tout ça !! )-->




« Dernière édition: 10 Juin 2007 - 21:47:12 par Pierre » Journalisée
Pierre
Psychothérapeute et Formateur
Administrateur
Certifié(e) apte au bonheur et à la réussite
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 416


Aquarius

Pierre LASSALLE

OS:
unknown
Browser:
unknown


Voir le profil WWW Courriel
« Répondre #1 le: 04 Juin 2007 - 11:32:58 »

Dans cet envoi, le travail se fait en profondeur pour vous.
Soyez attentif aux nombreux signes qui vous montrent que votre inconscient
est votre ami et cherche  à vous aider.
Vous allez ressentir beaucoup d'énergie et d'enthousiasme avec
les changements encourageants qui vont se produire pour vous.
Gardez le cap et organisez-vous pour respecter votre planning.
Le secret, c'est d'anticiper...
Si vous voulez arriver à l'heure à un rendez-vous, vous devez viser
non pas l'heure du rendez-vous mais l'heure à laquelle vous devez partir
pour arriver à l'heure à votre rendez-vous. Il en va de même pour vos envois.
Vous devez viser non pas l'heure à laquelle vous devez les rendre, mais prendre en compte
le temps nécessaire pour votre étude et viser le moment où vous devez commencer à rédiger votre compte-rendu.
Vous allez ainsi vous simplifier la vie à un point que vous ne pouvez même pas imaginer.
Cet envoi se trouve à un moment-clé de votre parcours.
Vous en avez pratiquement fait le tiers et cela mérite déjà un coup de chapeau.
Pensez à vous féliciter comme je le fais moi-même.
En toute sympathie,
Pierre LASSALLE


ENVOI N°7

1. Synthèse de ce qui a été entendu et compris
Chap. 6 : LA MAITRÎSE DE VOTRE ESPRIT,
              OU COMMENT FAIRE FONCTIONNER VOTRE CERVEAU (3ème partie)
* Ce qu’il vous semble important de retenir :
Je peux modifier mes croyances grace aux sous modalités.Je suis capable d’adopter des croyances fécondes qui me permettent d’avancer dans la vie. Je peux également modifier mes comportements grace à la technique du lance pierre. / Tout cela est effectivement très intéressant pour vous aider à obtenir ce que vous voulez
      
* Expliquez en quelques lignes la technique du lance-pierres (variante du coup de fouet)
J’imagine une petite image du comportement à adopter.
Je place cette image dans l’élastique d’un lance-pierre que je tiens en face de moi.
Je tends l’élastique au maximum en l’éloignant de moi.
Une fois tendu je lache l’élastique de façon ce que l’image se projette dans ma direction avec une très grande vitesse et qu’elle vienne faire éclater l’image actuelle que j’ai dans ma tête.Je prends conscience de ce que me procure le nouveau comportement.
Je pousse un Ouf et j'ouvre les yeux
/ Bonne compréhension du déroulement. Bravo ! A mettre en pratique...

* Evaluation de vos acquisitions
Comment adoptons-nous les croyances fécondes et nous débarrassons-nous des croyances stériles ?
Récapitulez les deux étapes :
1. La première étape a consisté à visualiser la scène d’une croyance que je sais certaine à 100%. Je note les sous-modalités de cette scène -->
2. La deuxième étape a été franchie en visualisant la scène dont je veux adopter la croyance féconde et ensuite adopter les sous-modalités de la scène précédente / C'est OK pour le déroulement du processus. En amont de ce processus, il y a eu deux autres étapes :
1. La première étape a consisté à prendre conscience de l'effet de ces croyances dans votre vie
2. La deuxième étape a été franchie en modifiant la façon dont vous vous représentez ces croyances - et c'est celle-là que vous décrivez


Chap.7 : LA SYNTAXE DU SUCCÈS
* Quelle différence y-a-t-il entre “le chien a mordu Pierre” et “Pierre a mordu le chien” ?
c’est l’ordre des mots qui a changé, ce qui donne un résultat complètement différent / C'est cela que nous appelons la syntaxe

* Qu’est-ce qu’une stratégie ?
Une stratégie est l’ordre dans lequel on va effectuer les actions pour obtenir un résultat. Me connaître et adopter une stratégie optimale me permet d’avoir le meilleur résultat possible / L'ordre dont vous parlez est une partie de la stratégie. Pour être complet, il faut y ajouter les sub-modalités. Dans la recette de cuisine, il y a les différents ingrédients et leur quantité. C'est donc l'ensemble des facteurs représentations internes, sous-modalités et syntaxe qui constituent une stratégie et contribuent à un résultat particulier.

* Quels sont les éléments constitutifs de la syntaxe ?
Les éléments Visuels, Auditifs, Kinesthésiques, interne, externe, logique / Oui. Les ingrédients - les cinq sens, les quantités et l'ordre des sous modalités utilisés sont les éléments qui constituent la syntaxe.

* Ce qu’il vous semble important de retenir :
Chacun répond à une stratégie bien précise dans sa façon de communiquer (communication externe ou interne). User d’une mauvaise stratégie avec une personne (ou soi même) peu pour communiquer avec elle peut n’avoir aucun résultat dans le message que l’on veut faire passer. En revanche en usant de la bonne stratégie dans ma communication (avec moi et avec les autres) me permettra de faire passer mon message avec beaucoup plus de faciliité et d’impact. / Exact


2. Application à votre vie personnelle :
Ecrivez quelques lignes indiquant comment vous appliquez à votre vie quotidienne ce que vous avez appris. Dans votre intérêt, soyez aussi précis(e) que possible.
   
J’ai appris qu’il fallait être à l’écoute de mes stratégies pour avoir les meilleurs résultats possibles. Je suis en train de découvrir mes stratégies, même si elles sont encore un peu floue. J’ai découvert (avec surprise) que parfois je m’efforce d’utiliser des stratégies qui ne me correspondent pas et avec lesquelles je n’ai pas de bons résultats ou avec lesquelles je suis mal à l’aise. Par exemple j’ai toujours fait en sorte de partir d’un raisonnement logique (Ail) pour me motiver à faire les choses. J’ai souvent ressenti que ça me créait des blocages car je ressentais l’impression de faire quelque chose de pas naturel, de forcé. Je me suis rendu compte que si je pars d’une visualisation interne (me projeter dans le résultat futur) je suis beaucoup plus enthousiaste, je fais les choses avec plus d’énergie et de conviction et c’est une énergie qui me tiens plus longtemps. Par exemple dans mon travail, je me suis vu comme quelqu’un qui a de la réussite, qui prend les choses en mains et ça a eu plus d’effet que tous les raisonnements que je me suis fait jusqu’à présent, cela fait une semaine que ça dure, et j’ai toujours de l’enthousiasme car J’AGIS / Merci de l'avoir dit. Il y a de bonnes prises de conscience et c'est la première étape nécessaire pour accomplir un changement. Vous avez raison, la visualisation faisant appel à l'imagination, donc aux représentations internes, elle a un impact bien plus puissant que la volonté. Il est donc important pour vous de bien vous souvenir de ce que vous avez compris ici car vous pourrez ainsi parvenir à de bien meilleurs résultats avec beaucoup moins d'efforts.
   
   
3. Vécu des exercices proposés :
* Expérience du lance-pierres : son application à une conduite que vous voulez modifier
N’hésitez pas à renouveler plusieurs fois l’expérience pour bien l'intégrer.
Décrivez la nouvelle image de vous-même et ses submodalités. Merci de partager vos sensations et votre vécu.
J’ai utilisé la technique du lance-pierre pour garder mon calme quand je suis en voiture dans les embouteillages, dans Paris !!!! Pour l’instant j’ai des résultats plutôt corrects je ne m’énerve plus autant mais je m’impatiente encore un peu .Je vais refaire une ou deux séance pour améliorer le résultat . / Bon début ! Appliquez cette pratique à plusieurs sortes de situation pour une meilleure intégration personnelle. Il y a certainement d'autres situations de votre vie dans lesquels vous voudriez apporter un changement et vous savez bien lesquelles.

* Découverte des différences de représentations internes dans leurs sous-modalités entre une expérience d’incertitude et de doute et une expérience dans laquelle vous êtes absolument sûr(e) de quelque chose.
Complétez les colonnes du tableau ci-dessous en mettant en évidence les sous-modalités spécifiques à chacune des expériences.
Caractéristiques d’une expérience de douteCaractéristiques d’une expérience de certitude
Scène floue, peu lumineuse, sur le côté droit, pâle, je suis dissocié.
Je n’entends pas de sons, en tout cas pas
très bien, pas de voix, c’est certain.
L’image est assez éloignée
comme si je la regardais d’en haut
Scène claire, les images défilent comme dans un film,
j’y suis associé et les couleurs sont chaudes.
J’entends des voix et des rires.
La scène est de dimensions « normales »
dans un endroit que je connais (chez  mes parents),
je distingue les détails de la pièce et les visages.
La température est chaude (pas trop cependant)
/ Excellent travail avec les sous-modalités ! La précision de votre description est un atout considérable ! Bravo !
   
* Alignement des sous-modalités d’une expérience de doute sur celles d’une expérience de certitude.
rappel : Une croyance est un puissant état affectif de certitude que vous avez sur les êtres, les choses, les idées, ou les événements de la vie.
Votre vécu :
J’ai aligné les sous modalités d’une croyance féconde sur le doute que j’avais à propos du bon sens de certains de mes raisonnements. Je me sens désormais plus sur et plus serein. / Bon début. Pensez à appliquer le processus aux croyances suivantes que vous pourriez faire vôtres si vous prenez la décision de faire un changement suite à ce que vous avez écrit dans votre 4ème envoi :
1. Je suis ponctuel et j'agis efficacement pour faire les choses dans le temps que je me suis fixé
2. Je suis ferme et dynamique
3. J'ai un moral de gagnant
4. Je suis assuré et sur de moi
5. J'ai une grande capacité de travail


4. Sujets de Réflexion
Soyez attentif durant cette semaine à vos états intérieurs. Isolez à partir de vos observations votre façon particulière et personnelle de vous “déprimer”. Que faites-vous pour aboutir à ce résultat qu’on appelle “dépression” ?
J’imagine les événements négatifs que pourraient avoir certaines actions extérieures (donc que je ne contrôle pas) provenant de tiers. Je pense en fait que je me mets dans un état d’impuissance à contrôler quoique ce soit. Je ne me projette pas dans un état où j’agis, mais dans un état où je subis (et où je suis fragile, désemparé, en colère de ce qui peut m’arriver, en colère après les tierces personnes ayant du « pouvoir » sur moi) / Merci de l'avoir dit. Suite à cette prise de conscience, quelles sont les décisions que vous avez prises ?

L’état d’amour
Rappelez-vous votre premier baiser, la première fois où vous vous êtes tenus par la main, ou ce jour où l’on a fait preuve d’une gentillesse merveilleuse à votre égard... Rendez l’image à nouveau, proche et lumineuse.
A partir de cet état, comment allez-vous traiter celui ou celle que vous aimez ?

J’ai découvert une chose extrêmement importante cette semaine par rapport à l’état d’amour. c’était certainement le fait d’avoir revécu une scène où une personne qui m’est chère a fait un geste d’amour envers moi. Cette découverte ne s’est pas manifestée immédiatement après. Lors d’un discours intérieur, je pensais à une personne qui m’est chère mais dont la relation ne s’est pas déroulée comme je l’avais voulue. Je me suis aperçu que jusqu’à maintenant, de peur de souffrir je ne me dévoilais que très peu à mes partenaires. Peut être parce que je n’étais pas sur de moi, peut être pour ne pas faire voir mes failles, peut être par peur de sentiments qui ne seraient pas partagés ou peut être simplement parce que j’attendais quelque chose en retour de mes sentiments ??? Et là soudain j’ai eu comme un éclair, comme une pensée logique qui se met en place, une pensée qu’on à cherché depuis longtemps, qui vient et dont on SAIT que c’est celle qu’on cherchait, tellement c’est évident. Cette pensée est la suivante : « comment mes relations avaient-elles une chance de s’épanouir et de devenir ce que je souhaitais si moi je ne me dévoilais pas, je ne disait pas ce que je ressentais, je n’exprimais pas mes sentiments (comme s’ils étaient tabous) ? Quand je repense à certaines rencontres que j’ai faites, aux personnes à qui je n’ai rien dit : comme ça m’aurait a la fois apporté de la joie de leur exprimer mes sentiments et je pense qu’elles auraient aussi apprécié que je leur dise certains mots,que je leur « offre » certains sentiments, que je leur donne un peu de moi !!!!…Et ce soir j’ai téléphoné à une personne qui m’est très chère, je lui ai dit certains de ces mots, je lui ai dit aussi que je désirait la voir pour lui parler de tout ce que je ne lui avait pas dit depuis 3 ans. Et ça s’est bien passé, ça m’a soulagé. Je ne sais pas comment elle prendra la chose, mais maintenant je sais que lui dire mes sentiments est indispensable afin de vivre tel que je le souhaite et sans cette peur ridicule d’un « rejet » qui n’existe que dans ma tête.(ouf ça soulage d’écrire tout ça !! )
/ Le premier baiser est pour beaucoup d'entre nous une expérience-ressources exceptionnelle. Il en est de même des moments de votre vie où vous vous êtes senti complètement aimé et accepté. Votre inconscient l'a bien compris. Vous avez ainsi pu faire une expérience extrêmement riche qui va énormément vous apporter. Vous pouvez vous connecter à cet état ressources aussi souvent que vous en avez besoin. En exprimant vos sentiments, vous êtes passé à l'action. Vous êtes sorti du fantasme. Il se passe là quelque chose d'extrêmement important pour vous. Il va en découler de nombreuses transformations bénéfiques. Vous en ressortirez fortifié et grandi. Félicitations !
« Dernière édition: 28 Juin 2007 - 22:38:36 par Pierre » Journalisée

Pouvoir Illimité Anthony Robbins Cours PNL par correspondancePierre LASSALLE
Psychotherapeute et Hypnothérapeute
Mobile : 06 850 845 14
tel :+33 (0)2 98 05 25 50
url : http://pierrelassalle-psy-hypnose-brest.fr
Bibliographie : Biosynergie, Un chemin de creativite
Patrice LAURENT, Editions de Verlaque

RESSOURCES-FORMATION
56, rue de la Porte
29200 Brest
Pages: [1]   Haut de page
  Imprimer  
 
Aller à:  

Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.21 | SMF © 2006-2007, Simple Machines

XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide ! Dilber MC Theme by HarzeM


Dernière visite de cette page par Google 14 Septembre 2017 - 05:43:44