Fréquence Bonheur Fréquence Bonheur
Nouvelles: Bienvenue aux auditeurs et auditrices de Fréquence Bonheur et aux amis(es) de la Biosynergie.
Ce forum d'entraide mutuelle vous est destinée.
Les auditeurs de Fréquence Bonheur pourront y partager leurs questions et découvertes et surtout leurs sujets de réflexion.
 
*
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire. 23 Novembre 2017 - 15:55:01


Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session


Pages: [1]   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Synthèse de l'émission 9  (Lu 5808 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
maryline
Invité
« le: 31 Juillet 2007 - 03:20:09 »

1. Synthèse de ce qui a été entendu et compris
Chap. 8 : COMMENT DÉCOUVRIR LA STRATÉGIE D'UN INDIVIDU
l                                                         visuel                                   auditif                                                         kinesthésique
Respiration                 
• Lieu :                   haut poitrine                                         équilibrée sur toute la cage thoracique           respiration ventrale
• Rythme
                                                rapide                                 régulier                                                       profond et lent                                                 
Voix
• Hauteur                 nasale tendue, haut perchée                 claire et timbrée                                                  voix basse
• Rythme                  par à coups rapides                                                                                                 allocution lente
                                                                                                                         
.teinte                     tendance à blémir                                                                                                     joues rouges
de la peau                                                                       
     Expression
du visage                 relève la tête                     droite parfois inclinée sur côté             tête inclinée vers le bas, muscles coup détendus         


* Quels sont les points-clé pour décoder de façon efficace la stratégie d'une personne ?
pour décoder efficacement la stratégie d'un individu, cette personne doit être complètement associée à son expérience en la vivant à 100%, donc en y étant associée et non en tant que spectateur, je dois repérer ce qui a déclanché cet état, en lui posant des questions simples mettant à jour sa syntaxe, ainsi que l'ordre dans lequel s'enchaînent les submodalités associées et les accès sensoriels. Sa stratégie se met en place  naturellement car c'est ainsi que fonctionne cette personne. Il ne nécessite aucun effort particulier à réaliser. Je dois lui servir de guide pour l'autoriser à se réassocier entièrement à son expérience en lui attirant son attention sur son côté visuel, olfactif ou auditif et la manière dont elle les perçoit. Ensuite, je recherche les sous-modalités de sa stratégie en identifiant les ingrédiants (syntaxe), leur quantité : submodalités.  Le morcelage, est une stratégie mentale pour découper la réalité perceptuelle.
   


.
   











-->
   
   
* Citez quatre exemples de stratégie qui ont été évoqués dans ce chapitre :
1) la stratégie de l'amour
2) stratégie de la Motivation
3) stratégie du "comme-si"
4) [color=navy stratégie d'achat[/color]
    
Chap. 9 : PHYSIOLOGIE : LA VOIE ROYALE VERS L'EXCELLENCE
* Rappelez-vous les deux façons de changer d'état :
1) changer d'état interne et ses représentations par l'intermédiaire des sous-modalités et des stratégies
2) en agissant sur la syntaxe et les représentations internes

Quelle est la plus rapide : La plus rapide pour changer son comportement et sa physiologie se résume à se représenter dans l'état en question. Elle me permet d'obtenir en résultat immédiat en modifiant ma physiologie.

* Donnez quelques éléments de la physiologie d'un état de grande forme : quelle posture ? quel regard ? quelle respiration ? quelle expression ? Merci de récolter ces éléments dans une expérience vécue que vous revivrez avant de répondre...
Posture : Je me tiens parfaitement droite, je ressens que mon dos est droit et souple à la fois, mes épaules sont détendues, décrispées, mes bras décroisés ( ceci donnant une attitude de fermeture). Ma tête est relevée. je me présente d'une manière droite, détendue, tout en demeurant souple et calme.
Regard : Je regarde franchement, de manière directe dans les yeux sans insolence, sans regarder de travers..
Respiration je respire calmement en inspirant profondément[/color]
Expression du visageJe souris naturellement, sans me forcer ni sans excès, l'expression de mon visage est naturelle, sincère et spontanée[/color]
Autres signes : je suis énergique sans être irritée ou agacée

* Qu'est-ce que la stratégie du "COMME SI" ?
La stratégie du "COMME SI" consiste à utiliser  mon imagination me permettant de créer de manière anticipée le RESULTAT escompté. En y ajoutant un maximun d'ingrédients, mon cerveau y croit, me permettant la mise en place du programme correspondant à cette croyance. Je suis attentive à ce que je veux réussir, en ce moment, il s'agit de ma vie professionnelle. Pour me trouver dans un état de donné, je dois faire "comme-si" je suis déjà dans cet état, je m'approprie tous les comportements s'attribuant à cet état de sorte à me ressentir vraiment dans cet état, c'est à dire un état de réussite. J'utilise mon imagination  féconde pour créer de manière anticipée cet état et le résultat escompté. Je me représente le RESULTAT acquis avec toutes ses conséquences(fierté d'avoir pu mener un projet par moi-même sans l'aide de personne d'autre). Je veux à tout prix réussir mon installation dans le libéral le premier octobre prochain, je visualise ce jour, je le prépare en y mettant un maximum d'ingrédients : contact et négociation avec des créateurs de sites professionels, l'URSSAF, l'INSEE, les syndicats de graphologues, dossiers à remplir. Mon cerveau y croit et met en place le programme de cette croyance. En ce moment une seule chose m'empoisonne la vie et je n'arrive pas à trouver la solution à ce problème trop personnel dont je ne peux en parler sur le forum.- Le cadre du "comme si" génére de nouvelles options, et différentes possibilités d'agir sur des situations bloquées




2. Application à votre vie personnelle :
Ecrivez quelques lignes indiquant comment vous appliquez à votre vie quotidienne ce que vous avez appris. Dans votre intérêt, soyez aussi précis(e) que possible.
   


J'utilise la stratégie du comme si "COMME SI" pour créer de manière anticipée le RESULTAT escompté. En y ajoutant un maximun d'ingrédients, sous-modalités, submodalité, stratégie, mon cerveau y croit, ce qui me permet la mise en place du programme correspondant à cette croyance. Je suis attentive à ce que je veux réussir, en ce moment, il s'agit de ma vie professionnelle. Pour me trouver dans un état de donné, je dois faire "comme-si" je suis déjà dans cet état, je m'approprie tous les comportements s'attribuant à cet état de sorte à me ressentir vraiment dans cet état. Je me représente de manière associée dans mon bureau face à ma première analyse à réaliser pour un client, je suis confiante, j'ai tous les atouts en main pour réussir. J'utilise mon imagination  pour créer de manière anticipée cet état et le résultat escompté. Je me représente le RESULTAT acquis avec toutes ses conséquences. Je veux à tout prix réussir mon installation dans le libéral le premier octobre prochain, je visualise ce jour, je le prépare en y mettant un maximum d'ingrédients : contact et négociation avec des créateurs de sites professionels, l'URSSAF, l'INSEE, les syndicats de graphologues. Mon cerveau y croit et met en place le programme de cette croyance. J'utilise la méthode d'association et dissociation pour transformer une expérience non motivante en expérience motivante, j'y ai fait le deuil de ma belle-mère ainsi. Le coup de fouet et le lance-pierre pour me stimuler à agir (tondre la pelouse, ménage..., j'apprends à mieux communiquer en recherchant chez mes interlocuteurs si ils sont visuels, auditifs ou kinesthésiques, je ressens une amélioration dans ma communication. Dès qu'une pensée négative apparait, je la chasse en utilisant le coup de fouet, le lance-pierre ou la méthode d'éllimanatioin apprise en biosynthèse


3. Apports à l´exercice de votre profession (réservé aux professionnels biosynergistes).
* Comment prévoyez-vous d'intégrer ce que vous avez appris ici à votre enseignement de la biosynergie ?
<-- C'est ici qu'il faut écrire votre compte-rendu -->




4. Entraînement personnel : décodage des stratégies.
Vous voici maintenant prêt(e) à aborder le décodage des stratégies. Bravo pour le chemin parcouru! Après avoir savouré la gratification que vous méritez, vous allez pouvoir mettre en oeuvre la puissance de vos acquis.

Quelques conseils avant de passer à la pratique..

Le décodage des stratégies est un point remarquable de la PNL. C'est littéralement la clé qui ouvre la serrure d'un secret : celui du fonctionnement de votre système nerveux. Cela vaut bien quelques heures d'apprentissage...

Souvenez-vous que les stratégies sont des recettes - comme on parle d'une recette de cuisine - dont la réalisation ne dure que quelques secondes. C'est dire qu'elles sont la plupart du temps inconscientes et automatiques ce qui - vous en conviendrez - est bien pratique lorsqu'elles fonctionnent...

Comment devenir un magicien ou une magicienne ?

En dilatant ces quelques secondes de votre expérience ou de celle de l'autre de façon à en percevoir les composantes cachées ce qui ne veut pas dire inaccessibles... Vous aurez donc soin de récolter patiemment les précieux ingrédients qui s'expriment en termes de VAKOG, de noter leur ordre d'apparition et les quantités (submodalités).

Afin de récolter ce que vous cherchez, assurez-vous de savoir ce que vous cherchez! Amenez votre interlocuteur à retrouver une expérience précise dans laquelle la stratégie que vous voulez décoder est mise en oeuvre. Demandez-lui de revivre cette expérience. Identifiez le déclencheur, ce qui fait démarrer l'expérience : la première chose qui doit être vue, entendue ou sentie pour mettre en route l'expérience.

Donnez-vous le temps de récolter les informations une à une. Ecrivez-les et testez-les sur vous. Vérifiez que vous retrouvez l'état de votre interlocuteur en les reproduisant. Dans le cas contraire, recherchez ce qui vous manque. Pour cela, jouez le rôle de la personne en employant son prénom, avec ses prédicats et en vous plaçant à coté d'elle. Dites à voix haute ce que vous faites en même temps que vous le faites :

"Donc, si je suis prénom ..., j'entends x ou je vois x ou je sens x ou je me dis x
et dès que j'ai vu x, j'ai senti x, j'ai entendu x ou je me suis dit x, est-ce que cela me suffit pour
voir y, entendre y, me dire y ou sentir y, etc. "

Tout en faisant cela, utilisez les submodalités pour reproduire l'expérience aussi finement que possible. Eclairez vos images comme le fait votre partenaire, parlez avec son ton de voix, etc.

Demandez à votre interlocuteur de vous confirmez que cela correspond bien à son expérience. Vous découvrirez que bien souvent l'autre est bien plus enclin à coopérer avec vous que vous n'auriez pu l'imaginer.

Vous remarquez que le décodage des stratégies utilise tout ce que vous avez appris jusqu'ici, en particulier : VAKOG, submodalités et accès oculaires. C'est donc une expérience de synthèse importante. C'est une occasion enrichissante de mettre ensemble tout ce que vous avez appris jusqu'ici. Quelques affirmations positives (Oui! Je peux vraiment faire cela!)  avec le ton de voix adéquat et la physiologie appropriée vous aideront à franchir cette nouvelle étape avec succès.

Donc avant tout, persévérez et faites-vous confiance tout comme je vous fais confiance!

Souvenez-vous qu'une bonne stratégie d'apprentissage consiste à se montrer d'abord curieux, puis à explorer, et ensuite de découvrir, ce qui vous conduit à agir! Alors maintenant, c'est à vous!

* Stratégie de motivation
Vous allez devoir, si vous le voulez bien, réclamer le concours d'une personne de votre choix. Sa mission est simplement de se remémorer une expérience dans laquelle, elle s'est trouvée pleinement motivée. Arrangez-vous pour l'amener à choisir une stratégie dont la durée est courte! Ne lui demandez pas de faire le travail à votre place! C'est à vous de conduire en vous servant de tout ce que vous observez et entendez. C'est donc à vous qu'il appartient d'aider la personne à s'associer à son expérience en lui demandant de la revivre. Une façon intéressante de faire est de lui demander d'en parler au présent. Attachez-vous davantage à la structure de l'expérience (VAKOG ?, submodalités ?, accès oculaires ?) qu'à son contenu. Notez les informations que vous donne la personne au moment où elle vous les donne ,quitte à revenir après sur telle ou telle étape de la séquence pour la compléter.

Communiquez ci-dessous la stratégie que vous avez décodée en précisant son déclencheur, en faisant apparaître la séquence sensorielle, les submodalités associées ,le contenu de l'expérience, et tous les éléments qui vous semblent utiles pour reproduire cette stratégie.
J'ai pratiqué l'expérience sur mon mari, au cours du déjeuner samedi dernier, je lui ai posé la question : "as-tu ressenti un jour une très forte motivation ? j'ai vu son regard se diriger en haut à gauche (Vg), le visage devient pâle, il bouge les yeux, le corps. La réponse fut : assister à la naissance de Florian , frustré d'être absent pour celle d'Elodie deux ans et demie plus tôt. Je l'ai emmené à revivre cette expérience en parlant au présent tout en le guidant,voilà ce que cela a donné :
Je suis Gilbert, et nous sommes le premier mars 1985 au CHU de Brest dans le service de maternité, il est midi, je suis stressé (K) et j'ai faim (G), l'image est grande (V), j'ai l'impression d'être dans un film, je vis intensément chaque seconde, je ne tiens pas en place, je tourne en rond, j'éprouve un sentiment d'amour pour ce bébé qui va naître sous peu et pour sa mère qui maîtrise parfaitement la situation avec calme (Ae), elle se bat avec l'anesthésisthe pour refuser la péridurale et ne se plaint pas (Ve). J'imagine qu'il est déjà là (Vi) L'image est artificiellement lumineuse, la salle étant éclairée par les néons du bloc obstétrical (Ve), l'odeur est aseptisée forte et acre (O). J'entends la femme dans la salle d'accouchement d'à côté qui hurle, les sages-femmes n'arrivent pas à la consoler, elles essaient de téléphoner à son mari qui ne veux pas venir par peur de s'évanouir, l'anesthésisthe n'arrive pas à lui poser une péridurale tellement elle se débat et crie, pleure (Ae), je suis écoeuré, un enfant se fait à deux. Je me place dans la situation où je voudrais être, c'est à dire que tout soit terminé et que cela se passe bien, j'ai hâte de voir mon fils (Ve). A treize hrures pile, pas une minute de plus Florian nait (Ve), il n'a pleuré juste que pour déplisser ses poumons (Ae), puis je le vois aussitôt s'endormir calmement sur le ventre de sa mère (Ve). Je ressens de l'amour et de la fierté devant ce petit garçon aussi mignon et déjà si sage, plutôt cool. Puis soudain, je me pose un tas de questions, serais un bon père pour Florian, est ce vraiment raisonnable d'avoir voulu deux enfants aussi rapprochés, alors que je viens d'ouvrir mon cabinet de médecine générale (Ai), je me ressaisis aussitôt, car cet enfant nous l'avons programmé pour qu'il naisse en mars, et plus les enfants sont rapprochés point de vu âge plus ils sont proches l'un de l'autre, il n'y a aucune raison de douter(Ki).
Le déclencheur est donc ; "quand je vois et touche mon fils, je fonds" (Ve), (Ki).
J'ai reproduis la scène à ses côtés, il s'est parfaitement reconnu. Il est possible de penser qu'il m'était facile de reproduire la scène y étant associée, mais suite à une hémorragie j'ai sombré dans le coma, je me suis réveillée quand l'équipe de réanimation venait me chercher.

* Stratégie d'achat
Identifiez un achat important que vous avez fait et après avoir revécu l'expérience mentalement, retrouvez en termes de VAKOG, les principaux éléments qui vous ont conduit(e) à la décision d'achat.
Ma stratégie d'achat se résume ainsi : (Ve), (Ai), (Vi), (Ki), L'action s'est passée le mardi 24 aout à 14 heures, Je vois dans ma boutique favorite une robe du soir de très grande marque, prix très honéreux, couleur pastel, toute en soie, la coupe me plait, tout me plait en elle, la couleur parme pastel, de plus elle est juste à ma taille, je la veux absolument, j'engage un dialogue interne en me disant que j'aimerai bien la posséder, que lorque je pars pour une semaine à l'étranger, il me faut une robe différente pour chaque soirée au restau de l'hôtel, je pèse le pour et le contre en me disant que ce n'est pas raisonnable ayant déjà acheter une dans le même magasin le samedi précédant, une autre à Paris le 14 Juillet, que je ferais mieux d'économiser pour mon installation dans le libéral, ensuite je l'essaie, je me vois déjà porter cette robe et le plaisir procuré de la porter. Conclusion : je l'ai achetée, je viens d'en acheter une autre pour me récompenser ce matin, c'est une méthode pour compenser un très grand manque./color]

* Stratégie d'amour
Retrouvez un moment de votre vie où vous vous êtes senti(e) totalement aimé(e).
Prenez ici conscience de la manière particulière et unique que vous avez de vous sentir aimé(e).
Partage libre à partir de vos observations.

<Je me sens totalement aimée lorsqu'une personne que se soit un ami ou une amie me regarde avec des yeux lumineux, cela peut donc être une autre personne que mon mari, je le perçois immédiatement (Ve), l'élément déclencheur pour moi est le regard. Mon mari en 1979 quand je l'ai rencontré avait ce regard évocateur, brillant, lumineux. J'ai un souvenir d'amour où je me suis vraiment sentie aimée, j'y suis associée. C'était le 21 novembre 1994, date de notre treizième anniversaire de mariage. Mon mari est venu vers moi avec un regard lumineux, empli d'amour, les mains derrière le dos. Il m'offre une boîte de la taille d'une petite boîte de chaussures : dans la boîte , un magnifique petit chat persan blanc de deux mois et demi, chat dont j'avais toujours rêvé. Nous avons passé la soirée à nous caliner et caliner Jarakys. Treize ans plus tard, Jarakys est toujours là, en pleine forme maintenant. Le 6 mai, il a été victime d'empoisonnement, lorsque nous l'avons cru condamné, nous avons longuement pleuré tendrement enlacés (Ke). Les images défilent sous mes yeux comme dans un film. Il va de soi que pour entretenir notre amour, nous essayons de surprendre l'autre au quotidien. Pique-nique surprise sur la pelouse ce soir. Je pensais que mon mari était kinesthésique, avec plus d'expérience, je me rends compte qu'il est visuel comme moi. Je poursuis l'expérience chez mes amis et relations, j'en prends vraiment goût.


* Stratégie de lever
Que faites-vous pour vous mettre en état de vous lever facilement le matin ?
Depuis le mois de mars me lever le matin vers 4h30 5h est un véritable plaisir, je commence par remercier, je baille, m'étire comme un chat, produisant un effet relaxant et déstressant, je me prépare un thé pendant qu'il refroidit, je prends une douche tonnifiante, une séance d'aquagym, natation, massage dans les bulles, et c'est parti pour une journée, j'ai tellement de choses intéressantes à accomplir que je trouve trop courtes mes journées, pour 10 heures j'ai terminé mon travail de bureau, ce qui me laisse du temps libre pour mes études de psycho générale, parfois vers 11 heures je fais une séance de relaxation. Je me sens beaucoup moins fatiguée depuis que j'ai adopté ce rythme de vie.


5. Documents à conserver :
* Conditions Structurelles et Fonctionnelles des Stratégies
* Pour décoder une stratégie
* Décodage des stratégies : l'androïde
* Stratégie "COMME SI"
Complétez l'écoute de la cassette par l'étude de ces documents.
Téléchargez le fichier ENVOI9.zip, puis décompressez-le pour accéder aux documents à imprimer.



« Dernière édition: 03 Août 2007 - 07:03:30 par maryline » Journalisée
Pierre
Psychothérapeute et Formateur
Administrateur
Certifié(e) apte au bonheur et à la réussite
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 416


Aquarius

Pierre LASSALLE

OS:
Mac OS X
Browser:
SeaMonkey 1.1.2


Voir le profil WWW Courriel
« Répondre #1 le: 03 Août 2007 - 17:36:14 »

Avec le décodage des stratégies, vous êtes réellement entrée au coeur de la PNL. Vous faites preuve de beaucoup d'intelligence dans ce décodage. Votre absence d'a-priori vous sert remarquablement. Les erreurs que vous commettez sont les erreurs de quasiment toutes les personnes qui découvrent pour la première fois les stratégies. Le temps de l'apprentissage, vous devrez constamment vous assurer d'avoir bien défini la stratégie que vous voulez décoder, de bien identifier le début et la fin afin de ne pas décoder "à coté". En persévérant vous allez beaucoup gagner en rigueur et en objectivité, ce qui va vous permettre de réguler l'émotionnel et la sensibilité. Vous allez donc y gagner une grande stabilité et une grande force en plus du savoir-faire résultant de ces connaissances. Ce que vous gagnez ici pourra ensuite vous servir dans toute sorte d'études et deviendra un ensemble d'atouts pour vos réussites à venir...

En toute sympathie,

Pierre LASSALLE



ENVOI N°9

1. Synthèse de ce qui a été entendu et compris
Chap. 8 : COMMENT DÉCOUVRIR LA STRATÉGIE D'UN INDIVIDU
Signes
observables
VISUEL
AUDITIF
KINESTHÉSIQUE
Respiration
• Lieu
• Rythme

haut poitrine
rapide

équilibrée sur toute la cage thoracique
régulier

respiration ventrale
profond et lent
Voix
• Hauteur
• Rythme

nasale tendue, haut perchée
par à coups rapides

claire et timbrée

voix basse
allocution lente
Teinte
de la peau
tendance à blémir

joues rouges
Expression
du visage



Position
de la tête
relève la tête
droite parfois inclinée sur côté
tête inclinée vers le bas,
muscles coup détendus
Excellent travail ! Vos observations sont exactes.

Tableau des réponses
Signes
observables
VISUEL
AUDITIF
KINESTHÉSIQUE
Respiration
• Lieu
• Rythme

Haut des poumons

Diaphragme ou toute la cage thoracique

Respiration ventrale
Voix
• Hauteur
• Rythme

voix nasales tendue ou haut-perchées
Parlent par à-coup rapides

Ton de voix clair et timbré
Rythme régulier

Voix basse, profonde
Elocution lente
Teinte
de la peau
tendance à pâlir

Feu aux joues
Expression
du visage



Position
de la tête
Tête relevée
tête droite ou
légèrement inclinée
Tête penchée
vers le bas

* Quels sont les points-clé pour décoder de façon efficace la stratégie d'une personne ?
Corrigé
1) Placer la personne dans un état d'entière « association »
2) Redécouvrir la toute première chose qui l'a placée dans cet état : le déclencheur
3) Identifier l'ordre des ingrédients (syntaxe) et leur quantité (submodalités)
4) Tester la validité des réponses.
pour décoder efficacement la stratégie d'un individu, cette personne doit être complètement associée à son expérience en la vivant à 100%, donc en y étant associée et non en tant que spectateur, / Oui, très important en effet
je dois repérer ce qui a déclenché cet état, / Oui, c'est à dire la toute première chose qui l'a placée dans cet état
en lui posant des questions simples mettant à jour sa syntaxe, ainsi que l'ordre dans lequel s'enchaînent les submodalités associées et les accès sensoriels. / Oui
Sa stratégie se met en place  naturellement car c'est ainsi que fonctionne cette personne. Il ne nécessite aucun effort particulier à réaliser. Je dois lui servir de guide pour l'autoriser à se réassocier entièrement à son expérience en lui attirant son attention sur son côté visuel, olfactif ou auditif et la manière dont elle les perçoit. Ensuite, je recherche les sous-modalités de sa stratégie en identifiant les ingrédients (syntaxe), leur quantité : submodalités.  Le morcelage, est une stratégie mentale pour découper la réalité perceptuelle. / Excellent synthèse. Bravo !
   
* Citez quatre exemples de stratégie qui ont été évoqués dans ce chapitre :
1) la stratégie de l'amour / Oui
2) stratégie de la Motivation / Oui
3) stratégie du "comme-si" / Oui
4) stratégie d'achat / Oui
Corrigé
Dans ce chapitre nous avons évoqué des stratégies pour :
1) acheter
2) vendre
3) être motivé
4) tomber amoureux
5) séduire
6) être créatif
7) se lever le matin

    
Chap. 9 : PHYSIOLOGIE : LA VOIE ROYALE VERS L'EXCELLENCE
* Rappelez-vous les deux façons de changer d'état :
1) [changer d'état interne et] / Ca, ce n'est pas la réponse mais précisément la question qui vous est posée. ses représentations par l'intermédiaire des sous-modalités et [des stratégies] / de la syntaxe. Stratégie = sous-modalités + syntaxe / Donc si on remet les éléments de votre réponse dans l'ordre, la première façon de changer d'état est d'agir sur la syntaxe (l'ordre des ingrédients) et leur quantité (sous-modalités), deux éléments permettant de préciser comment s'organisent les représentations internes et formant ensemble une stratégie
1) La représentation interne (syntaxe et sous-modalités)

2) en agissant sur la syntaxe et les représentations internes / La syntaxe est une des caractéristiques des représentations internes. Il vous faut donc hiérarchiser les données dans votre esprit. Syntaxe est sur le même plan que les sous-modalités puisque l'une et l'autre sont des éléments descriptifs de la représentation interne et forment ensemble une stratégie. Du fait de cette confusion de niveau logique, vous répondez en fait deux fois la même chose !
2) La physiologie

Quelle est la plus rapide : La plus rapide pour changer son comportement et sa physiologie se résume à se représenter dans l'état en question. Elle me permet d'obtenir en résultat immédiat en modifiant ma physiologie. / Exact !

* Donnez quelques éléments de la physiologie d'un état de grande forme : quelle posture ? quel regard ? quelle respiration ? quelle expression ? Merci de récolter ces éléments dans une expérience vécue que vous revivrez avant de répondre...
Posture : Je me tiens parfaitement droite, je ressens que mon dos est droit et souple à la fois, mes épaules sont détendues, décrispées, mes bras décroisés ( ceci donnant une attitude de fermeture) / Ressentez-vous plus la fermeture quand vos bras sont croisés ou décroisés et inversement à quel moment ressentez-vous le plus d'ouverture ? Quand vos bras sont croisés ou décroisés ?. Ma tête est relevée. je me présente d'une manière droite, détendue, tout en demeurant souple et calme.[/color]
Regard : Je regarde franchement, de manière directe dans les yeux sans insolence, sans regarder de travers.
Respiration : je respire calmement en inspirant profondément
Expression du visage : Je souris naturellement, sans me forcer ni sans excès, l'expression de mon visage est naturelle, sincère et spontanée
Autres signes : je suis énergique sans être irritée ou agacée
Récolte d'informations intéressante. A utiliser chaque fois que vous avez besoin de retrouver un état de grande forme.

* Qu'est-ce que la stratégie du "COMME SI" ?
La stratégie du "COMME SI" consiste à utiliser  mon imagination me permettant de créer de manière anticipée le RESULTAT escompté / Bonne description. En y ajoutant un maximun d'ingrédients, mon cerveau y croit, me permettant la mise en place du programme correspondant à cette croyance. Je suis attentive à ce que je veux réussir, en ce moment, il s'agit de ma vie professionnelle. Pour me trouver dans un état de donné, je dois faire "comme-si" je suis déjà dans cet état, je m'approprie tous les comportements s'attribuant à cet état de sorte à me ressentir vraiment dans cet état, c'est à dire un état de réussite. J'utilise mon imagination  féconde pour créer de manière anticipée cet état et le résultat escompté. Je me représente le RESULTAT acquis avec toutes ses conséquences(fierté d'avoir pu mener un projet par moi-même sans l'aide de personne d'autre). Je veux à tout prix réussir mon installation dans le libéral le premier octobre prochain, je visualise ce jour, je le prépare en y mettant un maximum d'ingrédients : contact et négociation avec des créateurs de sites professionels, l'URSSAF, l'INSEE, les syndicats de graphologues, dossiers à remplir. Mon cerveau y croit et met en place le programme de cette croyance. En ce moment une seule chose m'empoisonne la vie et je n'arrive pas à trouver la solution à ce problème trop personnel dont je ne peux en parler sur le forum.- Le cadre du "comme si" génére de nouvelles options, et différentes possibilités d'agir sur des situations bloquées / Excellente compréhension de cette stratégie particulièrement utile et opérante


2. Application à votre vie personnelle :
Ecrivez quelques lignes indiquant comment vous appliquez à votre vie quotidienne ce que vous avez appris. Dans votre intérêt, soyez aussi précis(e) que possible.
   
J'utilise la stratégie du comme si "COMME SI" pour créer de manière anticipée le RESULTAT escompté. En y ajoutant un maximun d'ingrédients, sous-modalités, submodalité, stratégie, mon cerveau y croit, ce qui me permet la mise en place du programme correspondant à cette croyance. Je suis attentive à ce que je veux réussir, en ce moment, il s'agit de ma vie professionnelle. Pour me trouver dans un état de donné, je dois faire "comme-si" je suis déjà dans cet état, je m'approprie tous les comportements s'attribuant à cet état de sorte à me ressentir vraiment dans cet état. Je me représente de manière associée dans mon bureau face à ma première analyse à réaliser pour un client, je suis confiante, j'ai tous les atouts en main pour réussir. J'utilise mon imagination  pour créer de manière anticipée cet état et le résultat escompté. Je me représente le RESULTAT acquis avec toutes ses conséquences. Je veux à tout prix réussir mon installation dans le libéral le premier octobre prochain, je visualise ce jour, je le prépare en y mettant un maximum d'ingrédients : contact et négociation avec des créateurs de sites professionels, l'URSSAF, l'INSEE, les syndicats de graphologues. Mon cerveau y croit et met en place le programme de cette croyance. J'utilise la méthode d'association et dissociation pour transformer une expérience non motivante en expérience motivante, j'y ai fait le deuil de ma belle-mère ainsi. Le coup de fouet et le lance-pierre pour me stimuler à agir (tondre la pelouse, ménage..., j'apprends à mieux communiquer en recherchant chez mes interlocuteurs si ils sont visuels, auditifs ou kinesthésiques, je ressens une amélioration dans ma communication. Dès qu'une pensée négative apparait, je la chasse en utilisant le coup de fouet, le lance-pierre ou la méthode d'élimination apprise en biosynthèse. / Bonne mise en application. Il faut ici privilégier la description des situations où vous avez mis en application la stratégie du comme si et les résultats obtenus plutôt que de revenir sur le descriptif lui-même de la stratégie qui a déjà fait l'objet d'une question dans le paragraphe précédent. Autrement dit, pensez à utiliser cette stratégie dans des contextes et des situations différentes afin de bien vous rendre compte de l'étendue de ses applications.


3. Apports à l´exercice de votre profession (réservé aux professionnels biosynergistes).
* Comment prévoyez-vous d'intégrer ce que vous avez appris ici à votre enseignement de la biosynergie ?
<-- C'est ici qu'il faut écrire votre compte-rendu -->


4. Entraînement personnel : décodage des stratégies.
Vous voici maintenant prêt(e) à aborder le décodage des stratégies. Bravo pour le chemin parcouru! Après avoir savouré la gratification que vous méritez, vous allez pouvoir mettre en oeuvre la puissance de vos acquis.

Quelques conseils avant de passer à la pratique..

Le décodage des stratégies est un point remarquable de la PNL. C'est littéralement la clé qui ouvre la serrure d'un secret : celui du fonctionnement de votre système nerveux. Cela vaut bien quelques heures d'apprentissage...

Souvenez-vous que les stratégies sont des recettes - comme on parle d'une recette de cuisine - dont la réalisation ne dure que quelques secondes. C'est dire qu'elles sont la plupart du temps inconscientes et automatiques ce qui - vous en conviendrez - est bien pratique lorsqu'elles fonctionnent...

Comment devenir un magicien ou une magicienne ?

En dilatant ces quelques secondes de votre expérience ou de celle de l'autre de façon à en percevoir les composantes cachées ce qui ne veut pas dire inaccessibles... Vous aurez donc soin de récolter patiemment les précieux ingrédients qui s'expriment en termes de VAKOG, de noter leur ordre d'apparition et les quantités (submodalités).

Afin de récolter ce que vous cherchez, assurez-vous de savoir ce que vous cherchez! Amenez votre interlocuteur à retrouver une expérience précise dans laquelle la stratégie que vous voulez décoder est mise en oeuvre. Demandez-lui de revivre cette expérience. Identifiez le déclencheur, ce qui fait démarrer l'expérience : la première chose qui doit être vue, entendue ou sentie pour mettre en route l'expérience.

Donnez-vous le temps de récolter les informations une à une. Ecrivez-les et testez-les sur vous. Vérifiez que vous retrouvez l'état de votre interlocuteur en les reproduisant. Dans le cas contraire, recherchez ce qui vous manque. Pour cela, jouez le rôle de la personne en employant son prénom, avec ses prédicats et en vous plaçant à coté d'elle. Dites à voix haute ce que vous faites en même temps que vous le faites :

"Donc, si je suis prénom ..., j'entends x ou je vois x ou je sens x ou je me dis x
et dès que j'ai vu x, j'ai senti x, j'ai entendu x ou je me suis dit x, est-ce que cela me suffit pour
voir y, entendre y, me dire y ou sentir y, etc. "

Tout en faisant cela, utilisez les submodalités pour reproduire l'expérience aussi finement que possible. Eclairez vos images comme le fait votre partenaire, parlez avec son ton de voix, etc.

Demandez à votre interlocuteur de vous confirmez que cela correspond bien à son expérience. Vous découvrirez que bien souvent l'autre est bien plus enclin à coopérer avec vous que vous n'auriez pu l'imaginer.

Vous remarquez que le décodage des stratégies utilise tout ce que vous avez appris jusqu'ici, en particulier : VAKOG, submodalités et accès oculaires. C'est donc une expérience de synthèse importante. C'est une occasion enrichissante de mettre ensemble tout ce que vous avez appris jusqu'ici. Quelques affirmations positives (Oui! Je peux vraiment faire cela!)  avec le ton de voix adéquat et la physiologie appropriée vous aideront à franchir cette nouvelle étape avec succès.

Donc avant tout, persévérez et faites-vous confiance tout comme je vous fais confiance!

Souvenez-vous qu'une bonne stratégie d'apprentissage consiste à se montrer d'abord curieux, puis à explorer, et ensuite de découvrir, ce qui vous conduit à agir! Alors maintenant, c'est à vous!

* Stratégie de motivation
Vous allez devoir, si vous le voulez bien, réclamer le concours d'une personne de votre choix. Sa mission est simplement de se remémorer une expérience dans laquelle, elle s'est trouvée pleinement motivée. Arrangez-vous pour l'amener à choisir une stratégie dont la durée est courte! Ne lui demandez pas de faire le travail à votre place! C'est à vous de conduire en vous servant de tout ce que vous observez et entendez. C'est donc à vous qu'il appartient d'aider la personne à s'associer à son expérience en lui demandant de la revivre. Une façon intéressante de faire est de lui demander d'en parler au présent. Attachez-vous davantage à la structure de l'expérience (VAKOG ?, submodalités ?, accès oculaires ?) qu'à son contenu. Notez les informations que vous donne la personne au moment où elle vous les donne, quitte à revenir après sur telle ou telle étape de la séquence pour la compléter.

Communiquez ci-dessous la stratégie que vous avez décodée en précisant son déclencheur, en faisant apparaître la séquence sensorielle, les submodalités associées ,le contenu de l'expérience, et tous les éléments qui vous semblent utiles pour reproduire cette stratégie.
J'ai pratiqué l'expérience sur mon mari, au cours du déjeuner samedi dernier, je lui ai posé la question : "as-tu ressenti un jour une très forte motivation ? j'ai vu son regard se diriger en haut à gauche (Vg), le visage devient pâle, il bouge les yeux, le corps. La réponse fut : assister à la naissance de Florian , frustré d'être absent pour celle d'Elodie deux ans et demie plus tôt. Je l'ai emmené à revivre cette expérience en parlant au présent tout en le guidant,voilà ce que cela a donné :
Je suis Gilbert, et nous sommes le premier mars 1985 au CHU de Brest dans le service de maternité, il est midi, je suis stressé (K) et j'ai faim (G), l'image est grande (V), j'ai l'impression d'être dans un film, je vis intensément chaque seconde, je ne tiens pas en place, je tourne en rond (K), j'éprouve un sentiment d'amour pour ce bébé qui va naître sous peu et pour sa mère qui maîtrise parfaitement la situation avec calme (Ae), elle se bat avec l'anesthésiste pour refuser la péridurale et ne se plaint pas (Ve). J'imagine qu'il est déjà là (Vi) L'image est artificiellement lumineuse, la salle étant éclairée par les néons du bloc obstétrical (Ve), l'odeur est aseptisée forte et acre (O). J'entends la femme dans la salle d'accouchement d'à côté qui hurle, les sages-femmes n'arrivent pas à la consoler, elles essaient de téléphoner à son mari qui ne veut pas venir par peur de s'évanouir, l'anesthésiste n'arrive pas à lui poser une péridurale tellement elle se débat et crie, pleure (Ae), je suis écoeuré, un enfant se fait à deux. Je me place dans la situation où je voudrais être, c'est à dire que tout soit terminé et que cela se passe bien, j'ai hâte de voir mon fils (Ve). A treize heures pile, pas une minute de plus Florian nait (Ve), il n'a pleuré juste que pour déplisser ses poumons (Ae), puis je le vois aussitôt s'endormir calmement sur le ventre de sa mère (Ve). Je ressens de l'amour et de la fierté devant ce petit garçon aussi mignon et déjà si sage, plutôt cool. Puis soudain, je me pose un tas de questions, serais-je un bon père pour Florian, est ce vraiment raisonnable d'avoir voulu deux enfants aussi rapprochés, alors que je viens d'ouvrir mon cabinet de médecine générale (Ai), je me ressaisis aussitôt, car cet enfant nous l'avons programmé pour qu'il naisse en mars, et plus les enfants sont rapprochés au point de vue âge plus ils sont proches l'un de l'autre, il n'y a aucune raison de douter(Ki).
Le déclencheur est donc ; "quand je vois et touche mon fils, je fonds" (Ve), (Ki).
J'ai reproduis la scène à ses côtés, il s'est parfaitement reconnu. Il est possible de penser qu'il m'était facile de reproduire la scène y étant associée, mais suite à une hémorragie j'ai sombré dans le coma, je me suis réveillée quand l'équipe de réanimation venait me chercher.
/ Merci pour ce partage très riche et très beau.
Vous avez beaucoup appris et compris beaucoup de choses sur les éléments constitutifs des représentations internes. Le contexte est bien précisé. Compte tenu de l'intensité de la scène que vous décrivez, il semble cependant que vous perdiez un peu le sujet en route et c'est le point délicat que vous devez surveiller dans vos apprentissages. Le sujet est de décoder une stratégie de motivation. Vous avez bien associé Gilbert à la scène, mais on a l'impression qu'il est déjà motivé depuis la naissance d'Elodie et que le véritable déclencheur se trouve dans le moment où il a ressenti la frustration de ne pas assister à la naissance d'Elodie. Il s'agit donc de trouver le déclencheur. On comprend bien dans votre texte qu'ainsi Gilbert est motivé pour assister à la naissance de Florian. Il semble donc que vous commenciez votre décodage trop tard dans la séquence qui conduit à la motivation. Dès que Gilbert est en état de motivation, tout le reste devient hors sujet même si au demeurant, tout ce que vous dites est intéressant mais pas forcément utile pour ce que nous cherchons. Il faut donc pouvoir distinguer dans votre texte à partir de quel moment Gilbert s'est senti pleinement motivé pour assister à cet accouchement et qu'est-ce qui précisément a été l'élement déclencheur de cette motivation. A quel moment a-t-il su que pour rien au monde, il ne manquerait la naissance de Florian ? A quel moment a-t-il ressenti la frustration de ne pas être là au moment de la naissance d'Elodie ? Quand vous lui avez annoncé la nouvelle au téléphone ? A-t-il vu une image à ce moment-là ? S'est-il dit quelque chose ? En fait, il semble que la stratégie de motivation ait commencé beaucoup plus tôt, peut-être dès l'accouchement précédent auquel il n'a pas pu assister... Je vous encourage donc à choisir de préférence pour ces apprentissages des évènements moins chargés émotionnellement afin d'avoir l'esprit plus libre pour bien traiter votre sujet. Ceci étant, votre travail fait bel et bien partie des apprentissages et vous êtes véritablement au coeur du sujet qui nous intéresse ici aussi bien dans ce qui est juste que dans ce qui peut être amélioré.



* Stratégie d'achat
Identifiez un achat important que vous avez fait et après avoir revécu l'expérience mentalement, retrouvez en termes de VAKOG, les principaux éléments qui vous ont conduit(e) à la décision d'achat.
Ma stratégie d'achat se résume ainsi : (Ve), (Ai), (Vi), (Ki), L'action s'est passée le mardi 24 aout à 14 heures, Je vois dans ma boutique favorite une robe du soir de très grande marque, prix très honéreux, couleur pastel, toute en soie, la coupe me plait, tout me plait en elle, la couleur parme pastel, de plus elle est juste à ma taille, je la veux absolument, j'engage un dialogue interne en me disant que j'aimerai bien la posséder, que lorque je pars pour une semaine à l'étranger, il me faut une robe différente pour chaque soirée au restau de l'hôtel, je pèse le pour et le contre en me disant que ce n'est pas raisonnable ayant déjà acheter une dans le même magasin le samedi précédant, une autre à Paris le 14 Juillet, que je ferais mieux d'économiser pour mon installation dans le libéral, ensuite je l'essaie, je me vois déjà porter cette robe et le plaisir procuré de la porter. Conclusion : je l'ai achetée, je viens d'en acheter une autre pour me récompenser ce matin, c'est une méthode pour compenser un très grand manque. / Bonne récolte d'informations.
Si je comprends bien, le déclencheur est un visuel externe : Vous voyez dans la vitrine d'un magasin une robe qui vous plaît.
Certains points peuvent encore être précisés.
Comment faites-vous pour peser le pour et le contre ? Vous faites-vous des images avec les différentes robes que vous possédez et les comparez-vous entre elles ? Vous revoyez-vous en train d'acheter une autre robe à Paris ?
A quel moment précisément décidez-vous d'acheter la robe ? Qu'avez-vous juste avant ? Une image ? Un dialogue interne ? un ressenti kinesthésique ?
Ainsi une bonne méthode est de bien identifier le début et la fin de la stratégie pour être sur que sur une ligne du temps on est bien dans l'espace-temps correspondant à la stratégie. Une fois début et fin bien identifiés, il ne reste plus qu'à trouver les étapes qui permettent de passer du point A (début de la stratégie) au point B (fin de la stratégie). Ici il semble que le point B est le moment où vous vous êtes vue porter cette robe. Vous parlez du plaisir de la porter. Cela semble indiquer un ressenti kinesthésique. On ne sait donc pas de manière certaine, si la décision se produit au moment où vous voyez porter la robe (Vc) ou plutôt quand vous ressentez le plaisir de la porter (K). Quoi qu'il en soit, vous avez fait du bon travail, car c'est un des points qui demande le plus d'attention pour être bien assimilé... et vous avez déjà compris beaucoup de choses.
Vous pouvez présenter votre stratégie en créant un axe du temps et en plaçant sur cet axe les évènements constitutifs de la stratégie dans l'ordre chronologique où ils se présentent :
Debut de la stratégie  |---------------------|----------------------|---------------------|------------------------|--------->
                       Déclencheur     Accès sensoriel 1   Accès sensoriel 2               etc.               Fin de la stratégie  : l'état à décoder est en place 


* Stratégie d'amour
Retrouvez un moment de votre vie où vous vous êtes senti(e) totalement aimé(e).
Prenez ici conscience de la manière particulière et unique que vous avez de vous sentir aimé(e).
Partage libre à partir de vos observations.
Je me sens totalement aimée lorsqu'une personne que ce soit un ami ou une amie me regarde avec des yeux lumineux, cela peut donc être une autre personne que mon mari, je le perçois immédiatement (Ve), l'élément déclencheur pour moi est le regard. Mon mari en 1979 quand je l'ai rencontré avait ce regard évocateur, brillant, lumineux. J'ai un souvenir d'amour où je me suis vraiment sentie aimée, j'y suis associée. C'était le 21 novembre 1994, date de notre treizième anniversaire de mariage. Mon mari est venu vers moi avec un regard lumineux, empli d'amour, les mains derrière le dos. Il m'offre une boîte de la taille d'une petite boîte de chaussures : dans la boîte , un magnifique petit chat persan blanc de deux mois et demi, chat dont j'avais toujours rêvé. Nous avons passé la soirée à nous caliner et caliner Jarakys. Treize ans plus tard, Jarakys est toujours là, en pleine forme maintenant. Le 6 mai, il a été victime d'empoisonnement, lorsque nous l'avons cru condamné, nous avons longuement pleuré tendrement enlacés (Ke). Les images défilent sous mes yeux comme dans un film. Il va de soi que pour entretenir notre amour, nous essayons de surprendre l'autre au quotidien. Pique-nique surprise sur la pelouse ce soir. Je pensais que mon mari était kinesthésique, avec plus d'expérience, je me rends compte qu'il est visuel comme moi. Je poursuis l'expérience chez mes amis et relations, j'en prends vraiment goût. / Merci pour ce partage

* Stratégie de lever
Que faites-vous pour vous mettre en état de vous lever facilement le matin ?
Depuis le mois de mars me lever le matin vers 4h30 5h est un véritable plaisir, je commence par remercier, je baille, m'étire comme un chat, produisant un effet relaxant et déstressant, je me prépare un thé pendant qu'il refroidit, je prends une douche tonifiante, une séance d'aquagym, natation, massage dans les bulles, et c'est parti pour une journée, j'ai tellement de choses intéressantes à accomplir que je trouve trop courtes mes journées, pour 10 heures j'ai terminé mon travail de bureau, ce qui me laisse du temps libre pour mes études de psycho générale, parfois vers 11 heures je fais une séance de relaxation. Je me sens beaucoup moins fatiguée depuis que j'ai adopté ce rythme de vie. / Merci pour ce partage. Attention à bien rester dans le sujet qui est le décodage de votre stratégie de lever. Il faut donc bien identifier ce que vous faites juste avant de vous lever, quelles images, quelles sensations, quel dialogue interne. La maîtrise des stratégies demande beaucoup de rigueur mais le résultat de cette maîtrise est imaginable par très peu de gens tellement il est puissant. Vous êtes en très bonne voie pour cette maîtrise. Vous touchez là à l'art de la magie ! La magie a cela d'extraordinaire que l'essentiel est invisible aux yeux du commun des mortels et c'est précisément ce qui la rend fascinante. Mais pour faire un tour de magie, il y a souvent bien des heures d'apprentissage... Ici, la magie dont il s'agit est de créer la vie dont vous rêvez en devenant un pilote de formule 1 de votre cerveau.


5. Documents à conserver :
* Conditions Structurelles et Fonctionnelles des Stratégies
* Pour décoder une stratégie
* Décodage des stratégies : l'androïde
* Stratégie "COMME SI"
Complétez l'écoute de la cassette par l'étude de ces documents.
Téléchargez le fichier ENVOI9.zip, puis décompressez-le pour accéder aux documents à imprimer.
« Dernière édition: 04 Août 2007 - 09:13:21 par Pierre » Journalisée

Pouvoir Illimité Anthony Robbins Cours PNL par correspondancePierre LASSALLE
Psychotherapeute et Hypnothérapeute
Mobile : 06 850 845 14
tel :+33 (0)2 98 05 25 50
url : http://pierrelassalle-psy-hypnose-brest.fr
Bibliographie : Biosynergie, Un chemin de creativite
Patrice LAURENT, Editions de Verlaque

RESSOURCES-FORMATION
56, rue de la Porte
29200 Brest
Pages: [1]   Haut de page
  Imprimer  
 
Aller à:  

Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.21 | SMF © 2006-2007, Simple Machines

XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide ! Dilber MC Theme by HarzeM


Dernière visite de cette page par Google 09 Septembre 2017 - 02:47:53