Fréquence Bonheur Fréquence Bonheur
Nouvelles: Bienvenue aux auditeurs et auditrices de Fréquence Bonheur et aux amis(es) de la Biosynergie.
Ce forum d'entraide mutuelle vous est destinée.
Les auditeurs de Fréquence Bonheur pourront y partager leurs questions et découvertes et surtout leurs sujets de réflexion.
 
*
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire. 23 Novembre 2017 - 15:50:37


Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session


Pages: [1]   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Mon 15ème envoi (Micheline)  (Lu 5666 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
Micheline
Fréquence Bonheur
Fidèle
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 14


OS:
unknown
Browser:
unknown


Voir le profil Courriel
« le: 01 Juin 2007 - 20:16:55 »

ENVOI N°15

 
1. Synthèse de ce qui a été entendu et compris
Chap. 14 : ETABLIR DES DISTINCTIONS :
       LES METAPROGRAMMES
* Ce qu’il vous semble important de retenir :
Chacun fonctionne différemment ce qui ne facilite pas la communication. Il faut découvrir comment fonctionne l'autre pour qu'il puisse comprendre le message que je veux lui faire passer.

* Qu'est-ce qu'un métaprogramme ?
La clé qui donne accès à la façon dont un individu traite l'information sur ce qui attire son attention. Le métaprogramme n'est pas figé. Il peut changer.
      
* Evaluation de vos acquisitions
Citez ici les 7 métaprogrammes accompagnés d'une brève explication :
1. aller vers quelque chose pour le plaisir, la connaissance.
2. chemin interne ou externe de référence. Je choisis en fonction de moi ou de ce que les autres disent.
3. Pour moi ou pour les autres (égoïste ou martyr).
4. Associateur ou différenciateur : qui voit les ressemblances ou les différences.
5. La stratégie de la persuasion. Bloc sensoriel (lire, entendre, voir). Fréquence des stimuli. 1 fois ou toujours.
6. Possibilité contre nécessité. Je vais vers ce qui est sûr, connu ou je fais des découvertes.
7. Façon de travailler (individuel ou en groupe).

      
2. Application à votre vie personnelle :

Ecrivez quelques lignes indiquant comment vous appliquez à votre vie quotidienne ce que vous avez appris. Dans votre intérêt, soyez aussi précis que possible.
Je m'aperçois que mes métaprogrammes sont toujours en fonction des autres, quelle que soit la catégorie.
Manque de confiance en moi ? Autorité trop importante durant l'enfance ?

   

3. Connaissance de soi
Je vous propose ici de prendre conscience de vos tendances naturelles en répondant aux questions suivantes.
Merci de rester dans une attitude neutre face à vous-même pour une bonne observation qui n'est possible qu'en l'absence de jugement de valeur.

1. Que voulez-vous ?

* Dans une relation :
Être appréciée et si possible que cette relation m'apporte quelque chose d'agréable (point de vue commun qui peut déboucher sur des activités à partager. Apporter une aide à l'autre pour qu'il se sente regonflé après notre rencontre.

* Une maison :
Agréable, claire, accueillante, chaleureuse.

* Une voiture :
Économique, petite pour se garer facilement. Pratique pour transporter les choses dans le coffre. Qui ne consomme pas beaucoup d'essence.

* Un métier :
Épanouissant, où je puisse développer mes compétences. Dans l'écoute pour que l'autre puisse déverser ce qui lui fait mal et puisse repartir le coeur plus léger. Un métier dans lequel je me sente utile à l'autre. Être reconnue dans mes qualités professionnelles.

* A partir de vos réponses, situez vous vous-même par rapport au premier métamodèle :
J'ai toujours besoin de la reconnaissance de l'autre.


2. Comment savez-vous que vous avez réussi quelque chose ? Cherchez-vous des preuves de votre réussite selon des critères personnels et intérieurs ou selon les critères des autres ?
toujours besoin de preuves de ma réussite selon le critère des autres. Si je suis contente de moi et que quelqu'un ne l'est pas, c'est forcément l'autre qui a raison et je ne suis plus contente de moi.

* A partir de vos réponses, situez vous vous-même par rapport au deuxième métamodéle :
Je ne vois pas le rapport.


3. Les différentes orientations que nous pouvons avoir dans une interaction
* Orientation soi
Lors d'une interaction avec autrui, nous cherchons surtout à satisfaire nos propres besoins, nos propres désirs sans tenir compte de ceux de l'autre.
Par exemple quand vous choisissez un cadeau pour autrui, le choisissez-vous en fonction de vos propres critères ou en fonction des critères de l'autre ?
* Orientation autre
Nous nous oublions nous-même dans la relation à autrui pour chercher à satisfaire uniquement les besoins de l'autre.
C'est le cas des mères de famille qui satisfont surtout les critères du mari, des enfants, etc.,
C'est aussi souvent le cas des soignants, infirmières et professionnels de la relation d'aide.
* Orientation mutuelle
C'est une position de vie dans laquelle nous tendons à prendre en compte aussi bien nos propres envies, intérêts et désirs que ceux de l'autre. Cette position va nécessiter une écoute de soi et de l'autre.
* Orientation systémique
C'est l'orientation mutuelle étendue à la dimension d'un groupe.
* A partir de votre auto-observation prenez conscience de la façon dont vous vous situez par rapport au troisième métamodèle. Vous pouvez partager ci-dessous ce qu'il vous semble utile.
Je suis bien loin de ce à quoi j'aspire, puisque je fais un métier de secrétaire où l'écoute n'a que très peu de place. Le travail pourrait être fait par n'importe quelle autre personne et je ne m'y épanouis pas.


4. Quels rapports trouvez-vous entre les trois figures géométriques de la fiche qui a été jointe à la cassette ?
même format
mêmes dimensions
même figure géométrique


Lorsque vous observez deux ou plusieurs personnes en relation (exemple: couple, famille, groupe d'amis), avez-vous tendance à remarquer surtout des similitudes ou plutôt des différences ?
<-- C'est ici qu'il faut écrire votre compte-rendu -->

* A partir de vos réponses, situez vous vous-même par rapport au quatrième métamodéle :
<-- C'est ici qu'il faut écrire votre compte-rendu -->


5. Etes-vous convaincu qu'on vous aime parce que vous en avez eu une fois la preuve ou avez-vous besoin que votre partenaire vous assure constamment de son amour ?
<-- C'est ici qu'il faut écrire votre compte-rendu -->

Au bout de combien de temps êtes-vous convaincu de ce que l'on cherche à vous démontrer ?
<-- C'est ici qu'il faut écrire votre compte-rendu -->

* A partir de vos réponses, situez vous vous-même par rapport au cinquième métamodèle :
<-- C'est ici qu'il faut écrire votre compte-rendu -->

   
6. Parlez d'une expérience professionnelle que vous avez particulièrement appréciée et expliquez pourquoi vous l'avez appréciée.
* A partir de vos réponses, situez vous vous-même par rapport au sixième métamodéle :
<-- C'est ici qu'il faut écrire votre compte-rendu -->

7. Votre façon de travailler
Préférez-vous travailler seul, en groupe, à proximité d'autres personnes ?

à proximité d'autres personnes

* A partir de vos réponses, situez vous vous-même par rapport au septième métamodéle :
J'ai toujours besoin des autres pour me rassurer


4. Synthèse : Qu'avez-vous appris sur vous-même à travers l'ensemble de cette expérience ?

Je ne suis pas faite pour être seule. Mes références sont toujours par rapport aux autres.


Félicitez-vous vous-même de vous être ainsi occupé de vous et d'avoir saisi l'importance de ces questions pour mieux vous connaitre. Accordez-vous tout de suite la gratification que vous méritez.
Merci pour tous vos partages.
« Dernière édition: 01 Juin 2007 - 20:20:09 par Micheline » Journalisée
Pierre
Psychothérapeute et Formateur
Administrateur
Certifié(e) apte au bonheur et à la réussite
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 416


Aquarius

Pierre LASSALLE

OS:
unknown
Browser:
unknown


Voir le profil WWW Courriel
« Répondre #1 le: 02 Juin 2007 - 17:20:25 »

Vous allez apprendre beaucoup sur vous-même avec cet envoi.
Je vous encourage à clarifier ce que vous voulez vraiment
et à dégager de cet envoi une décision importante pour vous.
En toute sympathie,
Pierre LASSALLE


ENVOI N°15

 
1. Synthèse de ce qui a été entendu et compris
Chap. 14 : ETABLIR DES DISTINCTIONS :
       LES METAPROGRAMMES
* Ce qu’il vous semble important de retenir :
Chacun fonctionne différemment ce qui ne facilite pas la communication. Il faut découvrir comment fonctionne l'autre pour qu'il puisse comprendre le message que je veux lui faire passer. / Très juste

* Qu'est-ce qu'un métaprogramme ?
La clé qui donne accès à la façon dont un individu traite l'information sur ce qui attire son attention. Le métaprogramme n'est pas figé. Il peut changer. / Bonne définition
      
* Evaluation de vos acquisitions
Citez ici les 7 métaprogrammes accompagnés d'une brève explication :
1. aller vers quelque chose pour le plaisir, la connaissance... ou s'écouter pour éviter la douleur, la raillerie... / Oui
2. [chemin] schéma interne ou externe de référence. Je choisis en fonction de moi ou de ce que les autres disent. / Oui
3. Pour moi ou pour les autres (égoïste ou martyr martyr ?). / Oui
4. Associateur ou différenciateur : qui voit les ressemblances ou les différences. / Exact
5. La stratégie de la persuasion. Bloc sensoriel (lire, entendre, voir). . 1 fois ou toujours. / Parfait !
6. Possibilité contre nécessité. Je vais vers ce qui est sûr, connu ou je fais des découvertes.
7. Façon de travailler (individuel ou en groupe). / Oui. Vous pouvez préférer travailler seule ou être dans une stratégie de coopération ou encore dans une stratégie de proximité.

      
2. Application à votre vie personnelle :

Ecrivez quelques lignes indiquant comment vous appliquez à votre vie quotidienne ce que vous avez appris. Dans votre intérêt, soyez aussi précis que possible.
Je m'aperçois que mes métaprogrammes sont toujours en fonction des autres, quelle que soit la catégorie. / C'est une prise de conscience importante. Car ce choix a des conséquences... Je vous suggère d'écrire ces conséquences pour pouvoir décider en toute connaissance de cause.
Manque de confiance en moi ? Autorité trop importante durant l'enfance ? / Il ne s'agit pas tant dans le contexte de cette étude de vous demander pourquoi que de vous demander ce que vous voulez et d'agir pour l'obtenir.
   

3. Connaissance de soi
Je vous propose ici de prendre conscience de vos tendances naturelles en répondant aux questions suivantes.
Merci de rester dans une attitude neutre face à vous-même pour une bonne observation qui n'est possible qu'en l'absence de jugement de valeur.

1. Que voulez-vous ?

* Dans une relation :
Être appréciée et si possible que cette relation m'apporte quelque chose d'agréable / plaisir (point de vue commun qui peut déboucher sur des activités à partager. Apporter une aide à l'autre pour qu'il se sente regonflé après notre rencontre.

* Une maison :
Agréable, claire (V), accueillante, chaleureuse (K).

* Une voiture :
Économique/, petite/ pour se garer facilement/. Pratique pour transporter les choses dans le coffre/. Qui ne consomme pas beaucoup d'essence./

* Un métier :
Épanouissant, où je puisse développer mes compétences. Dans l'écoute pour que l'autre puisse déverser ce qui lui fait mal et puisse repartir le coeur plus léger.
Cela semble indiquer un besoin important que avez  de parler de vous-même, de ce qui vous fait mal. Je vous encourage à reconnaître ce besoin et à trouver un moyen d'y répondre, voire de vous faire aider en prenant rendez-vous auprès d'un professionnel de la relation d'aide.
Un métier dans lequel je me sente utile à l'autre. Être reconnue dans mes qualités professionnelles.

* A partir de vos réponses, situez vous vous-même par rapport au premier métamodèle :
J'ai toujours besoin de la reconnaissance de l'autre.


2. Comment savez-vous que vous avez réussi quelque chose ? Cherchez-vous des preuves de votre réussite selon des critères personnels et intérieurs ou selon les critères des autres ?
toujours besoin de preuves de ma réussite selon le critère des autres. Si je suis contente de moi et que quelqu'un ne l'est pas, c'est forcément l'autre qui a raison et je ne suis plus contente de moi.
Ce mode de fonctionnement poussé trop loin peut vous fragiliser voire vous mettre en dépendance des autres. Il vous appartient donc de décider si vous voulez changer cela et au besoin de vous faire aider pour le faire.

* A partir de vos réponses, situez vous vous-même par rapport au deuxième métamodéle :
Je ne vois pas le rapport. / ?


3. Les différentes orientations que nous pouvons avoir dans une interaction
* Orientation soi
Lors d'une interaction avec autrui, nous cherchons surtout à satisfaire nos propres besoins, nos propres désirs sans tenir compte de ceux de l'autre.
Par exemple quand vous choisissez un cadeau pour autrui, le choisissez-vous en fonction de vos propres critères ou en fonction des critères de l'autre ?
* Orientation autre
Nous nous oublions nous-même dans la relation à autrui pour chercher à satisfaire uniquement les besoins de l'autre.
C'est le cas des mères de famille qui satisfont surtout les critères du mari, des enfants, etc.,
C'est aussi souvent le cas des soignants, infirmières et professionnels de la relation d'aide.
* Orientation mutuelle
C'est une position de vie dans laquelle nous tendons à prendre en compte aussi bien nos propres envies, intérêts et désirs que ceux de l'autre. Cette position va nécessiter une écoute de soi et de l'autre.
* Orientation systémique
C'est l'orientation mutuelle étendue à la dimension d'un groupe.
* A partir de votre auto-observation prenez conscience de la façon dont vous vous situez par rapport au troisième métamodèle. Vous pouvez partager ci-dessous ce qu'il vous semble utile.
Je suis bien loin de ce à quoi j'aspire, puisque je fais un métier de secrétaire où l'écoute n'a que très peu de place.
C'est une prise de conscience importante. Si vous voulez sortir de la position de victime, de cette prise de conscience doit découler une décision et une action.
Le travail pourrait être fait par n'importe quelle autre personne / Oui mais certainement d'une manière différente de la vôtre... et je ne m'y épanouis pas. / L'une des raisons possibles est d'être excessivement dans un schéma de référence externe. Demandez-vous chaque jour : Qu'ai-je fait de bien dans mon travail ? et trouvez vos propres critères d'appréciation de votre travail. Cela vous aidera beaucoup.


4. Quels rapports trouvez-vous entre les trois figures géométriques de la fiche qui a été jointe à la cassette ?
même format
mêmes dimensions
même figure géométrique

/ Vous êtes donc plutôt dans le métaprogramme "associateur".

Lorsque vous observez deux ou plusieurs personnes en relation (exemple: couple, famille, groupe d'amis), avez-vous tendance à remarquer surtout des similitudes ou plutôt des différences ?
<-- C'est ici qu'il faut écrire votre compte-rendu -->

* A partir de vos réponses, situez vous vous-même par rapport au quatrième métamodéle :
<-- C'est ici qu'il faut écrire votre compte-rendu -->


5. Etes-vous convaincu qu'on vous aime parce que vous en avez eu une fois la preuve ou avez-vous besoin que votre partenaire vous assure constamment de son amour ?
<-- C'est ici qu'il faut écrire votre compte-rendu -->

Au bout de combien de temps êtes-vous convaincu de ce que l'on cherche à vous démontrer ?
<-- C'est ici qu'il faut écrire votre compte-rendu -->

* A partir de vos réponses, situez vous vous-même par rapport au cinquième métamodèle :
<-- C'est ici qu'il faut écrire votre compte-rendu -->

   
6. Parlez d'une expérience professionnelle que vous avez particulièrement appréciée et expliquez pourquoi vous l'avez appréciée.
* A partir de vos réponses, situez vous vous-même par rapport au sixième métamodéle :
<-- C'est ici qu'il faut écrire votre compte-rendu -->

7. Votre façon de travailler
Préférez-vous travailler seul, en groupe, à proximité d'autres personnes ?

à proximité d'autres personnes

* A partir de vos réponses, situez vous vous-même par rapport au septième métamodéle :
J'ai toujours besoin des autres pour me rassurer / Par rapport à ce que vous écrivez juste avant, vous êtes donc dans une stratégie de proximité.


4. Synthèse : Qu'avez-vous appris sur vous-même à travers l'ensemble de cette expérience ?

Je ne suis pas faite pour être seule / . Mes références sont toujours par rapport aux autres. /
/ Il vous appartient de mesurer les conséquences et les limites de ce choix. S'il est excessif, il aura pour conséquence de vous rendre vulnérable et de vous mettre en dépendance d'autrui tout en vous amenant à rendre les autres responsables de vos insatisfactions. Il est donc important que vous réfléchissiez à ce choix. Souvenez-vous du détail qui change tout ! Penser que vous avez le choix vous donne du pouvoir !


Félicitez-vous vous-même de vous être ainsi occupé de vous et d'avoir saisi l'importance de ces questions pour mieux vous connaitre. Accordez-vous tout de suite la gratification que vous méritez.
Merci pour tous vos partages.
Journalisée

Pouvoir Illimité Anthony Robbins Cours PNL par correspondancePierre LASSALLE
Psychotherapeute et Hypnothérapeute
Mobile : 06 850 845 14
tel :+33 (0)2 98 05 25 50
url : http://pierrelassalle-psy-hypnose-brest.fr
Bibliographie : Biosynergie, Un chemin de creativite
Patrice LAURENT, Editions de Verlaque

RESSOURCES-FORMATION
56, rue de la Porte
29200 Brest
Pages: [1]   Haut de page
  Imprimer  
 
Aller à:  

Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.21 | SMF © 2006-2007, Simple Machines

XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide ! Dilber MC Theme by HarzeM


Dernière visite de cette page par Google 29 Octobre 2017 - 12:48:39