Fréquence Bonheur Fréquence Bonheur
Nouvelles: Bienvenue aux auditeurs et auditrices de Fréquence Bonheur et aux amis(es) de la Biosynergie.
Ce forum d'entraide mutuelle vous est destinée.
Les auditeurs de Fréquence Bonheur pourront y partager leurs questions et découvertes et surtout leurs sujets de réflexion.
 
*
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire. 17 Octobre 2017 - 21:13:19


Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session


Pages: [1]   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: leçon 16  (Lu 2247 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
RAMSSISSE
Certifié(e) apte au bonheur et à la réussite
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 28


OS:
Windows NT 6.2
Browser:
Microsoft Internet Explorer 10.0


Voir le profil
« le: 14 Juin 2014 - 13:53:19 »

ENVOI N°16

1. Synthèse de ce qui a été entendu et compris
Chap. 14 :   ETABLIR DES DISTINCTIONS : LES METAPROGRAMMES
* Evaluation de vos acquisitions
Citer les deux processus qui nous permettent de changer de métaprogrammes ?
1)   <événement émotionnel signifiant>
2)   <La volonté>

Indiquer les deux niveaux d’utilisation des métaprogrammes :
1)   < Outil qui me permet de jauger les gents et de les guider .>
2)   < Instrument grâce auquel je peux changer.  >

Chap. 15 :   COMMENT VENIR A BOUT DES RESISTANCES
      ET RESOUDRE LES PROBLÈMES
* Evaluation de vos acquisitions
«Imiter», tel est le mot clé de la première partie de ce livre. Quel est le mot-clé de la deuxième partie :
< La souplesse>

La «structure d’entente» est un outil puissant pour maintenir un rapport de sympathie avec votre interlocuteur. Elle consiste en 3 phrases que je vous propose de retranscrire ci-dessous :
1)   < Je reconnais que….et….>
2)   <Je respecte votre point de vue et……>
3)   < C'est vrai et…..
>

Deux idées principales sont exposées dans ce chapitre. Ces deux principes reposent sur ce mot-clé que vous avez su trouver un peu plus haut. Quels sont-ils ?
1)   < On convainc mieux sur un terrain d'entente que sur un champ de bataille.>
2)   < Nos schémas de comportement ne sont pas indélébilement gravés dans notre cerveau. >

Les mots-clé, les tournures, les phrases que vous utiliserez pour créer des structures d’entente dans votre vie :
<-- C'est ici qu'il faut écrire votre compte-rendu -->

Quels moyens avez-vous à votre disposition pour «briser les vieux schémas» (ceux cités dans ce livre mais aussi ceux que vous utilisez déjà) :
<-- C'est ici qu'il faut écrire votre compte-rendu -->

Chap. 16 :   RESTRUCTURATION DES SCHÉMAS : LE POUVOIR DE LA PERSPECTIVE
* Evaluation de vos acquisitions
Qu’est-ce que la restructuration des schémas ?
< Enoncé d'une façon positive quelque chose que j'envisage sous un angle négatif en changeant le cadre de référence.>


2. Application à votre vie personnelle :
Ecrivez quelques lignes indiquant comment vous appliquez à votre vie quotidienne ce que vous avez appris.
Dans votre intérêt, soyez aussi précis(e) que possible.   
< J'applique quotidiennement ce que j'ai appris à deux niveaux distincts :
- Au niveau de la communication avec les autres : Pour réussir ma communication avec mes chefs et mes collègues du travail je Cree une structure d'entente en application du principe que l'on convainc mieux sur un terrain d'entente que sur un champ de batail. Je tisse des liens de sympathie avec mes interlocuteurs en utilisant des phrases comme je reconnais que …. Je respecte votre point de vu.
Au niveau de mon comportement : Partant du principe selon lequel nos schémas de comportements ne sont pas indélébilement gravés dans notre cerveau : Je brise mes anciens schémas dont je ne suis pas satisfais et je les restructure pour adopter des nouveaux comportements.

 
 >


3. Expériences pratiques
* Demandez à une personne de votre entourage de participer à cette expérience.
Choisissez un sujet sur lequel vous défendrez des opinions contraires et développez votre argumentation en utilisant la structure d’entente. A partir de cet échange, recherchez les points d’accord.
Merci de faire part de votre vécu. Quels sont les enseignements personnels que vous tirez de cette expérience ?
< De cette expérience j'ai tiré les enseignements suivants:
Avant de prendre une position contraire à la thèse de mon interlocuteur : Je développe tout d'abord une structure d'entente basée sur la souplesse et l'utilisation d'un vocabulaire sympathique. >

Résolution des conflits
   Choisissez une personne avec laquelle vous avez un sujet de conflit. La personne ne sera pas présente physiquement pour cette deuxième expérience.
   Prévoyez trois chaises. Deux seront placées face à face. Ce seront les places de vous et de votre interlocuteur ou interlocutrice. La troisième sera placé à quelque distance en position d’observateur, de façon à pouvoir observer les deux autres chaises...
   Attribuez-vous une chaise et attribuez celle qui se trouve en face à la personne que vous avez choisie. Sur la deuxième, vous vous mettez dans la peau d’une personne que vous connaissez et qui a un point de vue différent de vous sur un sujet précis. Sur la troisième, vous êtes dans la position d’une tierce personne qui est le témoin de l’échange entre vous et la personne qui a un point de vue différent du vôtre.
   Prenez place tout à tour sur les trois chaises en parlant à haute voix et en défendant votre point de vue comme si vous étiez dans la peau de la personne à laquelle est attribuée la chaise. Par exemple lorsque vous êtes sur la chaise de «l’autre», ne parlez plus que de son point de vue à lui, en disant «je»
   Merci de faire part de votre vécu. Quels sont les enseignements personnels que vous tirez de cette expérience ?
< Il est toujours facile de convaincre mon interlocuteur sur un sujet sur lequel on n'est pas d'accord chaque foi que je base mon argumentation sur une structure d'entente basée sur la souplesse et la sympathie. >

4. Sujet de réflexion n°1
«Ne faites pas l’erreur de confondre individu et comportement...Vous n’êtes pas ce que vous faites...»
* A partir de cette position neutre du témoin, prenez conscience des prétextes et des excuses que vous trouvez pour ne pas changer. Prise de conscience seul avec vous-même. Votre vécu dans cette expérience ?
< Mon comportement n'est pas moi-même cela veux dire que je prends conscience maintenant que mon comportement est indépendant de ma personne c'est-à-dire que je peux changer mon comportement comme je veux. Dans ma vie quotidienne je sens que quelques fois j'invente des prétextes pour justifier mes faiblesses car je lie souvent ses insuffisances à la qualité de ma personnalité. Maintenant je prends conscience que ce ne sont que des limites que m'impose à moi-même.  >* Quelles motivations (motifs d’action) avez-vous pour utiliser ce que vous avez appris ?
< La motivation qui m'incite à appliquer ce que j'ai appris dans le cadre de ces leçons c'est la réalisation de mes quatre objectifs que j'ai arrêtés dans la leçon N° 12.   >

* En vous servant des connaissances acquises sur vous-même dans l’envoi précédent et du document de synthèse qui vous a été remis, quels métaprogrammes gagneriez-vous à utiliser plus souvent ?
<Voir mes objectifs que j'ai fixés réalisés. Sur le plan du développement personnel sentir des changements concrets à mon intérieur. >5.A expérimenter
Recopiez en écrivant au crayon à papier - de la main gauche si vous êtes droitier et inversement si vous êtes gaucher - les deux phrases suivantes empruntées au Docteur VITTOZ.
Ecriture lente, appliquée, en sentant le crayon dans la main, la respiration...
«Toute réaction naît de la résistance. Il n’y aura aucune réaction s’il n’y a pas résistance à la vie».
Qu’avez-vous ressenti en écrivant cette phrase de la main gauche ?
< J'ai senti qu’il est difficile d’écrire avec la main gauche lorsqu'on est droitier. Si je n'ai pas résisté je n'arriverai à écrire cette phrase.>
6.Sujet de réflexion n°2
* Décrivez ce que vous voyez sur la fiche cartonnée qui vous a été remise : un chapeau placé à la verticale, un monstre, une flèche ? Notez tout ce qui vous vient à l’esprit
<Ma vision est centrée sur le monstre, le chapeau et la flèche. Alors qu’il ya un mot en blanc qui est écrit FLY. Ce mot là je ne l'ai pas vu parce que j'ai l'habitude de voir les mots en noir. Conclusion : si je change mon habitude, c'est-à-dire si je restructure mes schémas je peux voir d'autres choses.
>

*   Noter ce que vous voyez sur le visage qui vous été remis. Examinez-le attentivement. Essayez d’imaginer quel genre de femme elle est. Semble-t-elle triste ou heureuse ? A quoi croyez-vous qu’elle soit en train de penser ?
< Triste sur une figure parce qu'il s'agit des femmes Laides, Sur une autre figure parce qu'il s'agit d'une jeune femme.  >*   Quelles réflexions vous inspirent ces deux expériences ?
< Il ya plusieurs perceptions que nous pouvons adoptées>


7.Documents à conserver
 Téléchargez le fichier ENVOI16.zip, puis décompressez-le pour accéder aux documents
Journalisée
Pages: [1]   Haut de page
  Imprimer  
 
Aller à:  

Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.21 | SMF © 2006-2007, Simple Machines

XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide ! Dilber MC Theme by HarzeM


Dernière visite de cette page par Google 29 Septembre 2017 - 01:16:16