Fréquence Bonheur Fréquence Bonheur
Nouvelles: Bienvenue aux auditeurs et auditrices de Fréquence Bonheur et aux amis(es) de la Biosynergie.
Ce forum d'entraide mutuelle vous est destinée.
Les auditeurs de Fréquence Bonheur pourront y partager leurs questions et découvertes et surtout leurs sujets de réflexion.
 
*
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire. 28 Février 2020 - 16:28:49


Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session


Pages: [1]   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Mimosa Timidus  (Lu 4850 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
Ella
Passionné(e)
****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 17


OS:
Windows XP
Browser:
Microsoft Internet Explorer 7.0


Voir le profil
« le: 02 Mai 2008 - 22:50:31 »

L'autre jour, dans un grand magasin dédié aux plantes dont je ne citerai pas le nom, j'ai découvert une plante extraordinaire...la bien nommée "Mimosa Timidus"...

C'est une plante qui réagit en direct...de loin et comme ça, elle paraît "banale"...petites feuilles vertes...

Mais si vous l'effleurez, elle se rétracte en direct...c'est à dire que vous pouvez voir ses feuilles se replier sous votre toucher et ses tiges prendre le moins de place possible...tout cela a lieu à vitesse normale, comme le ferait un organisme animal.

Au bout de 10 mns, quand elle pense que la "menace" est passée, elle se redéploie à nouveau sous vos yeux...

Merveilleux pour une plante, non ?  smitten


Ella
Journalisée
Ella
Passionné(e)
****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 17


OS:
Windows XP
Browser:
Microsoft Internet Explorer 7.0


Voir le profil
« Répondre #1 le: 04 Mai 2008 - 15:54:17 »

Erreur ! Ce n'est pas "Mimosa Timidus" grin mais :


MIMOSA PUDICA  


Trouvé sur un site de jardinerie :


Le Mimosa pudica est souvent appelé plante sensitive, parce que ses feuilles réagissent au toucher en se refermant sur elles-mêmes.

Les feuilles du mimosa ressemblent à des plumes. Elles sont découpées finement, chaque partie s'appelant un foliole. On dit qu'elles sont bipennées.

Comme vous le savez, les plantes ne peuvent pas se déplacer pour échapper à un ennemi ou à de mauvaises conditions climatiques comme le font les animaux. Elles sont ancrées dans le sol par leurs racines. Par conséquent, les plantes ont développé toutes sortes d'adaptations pour survivre.

Le mimosa, lui, s'est adapté de façon à refermer ses feuilles sur elles-mêmes pour les protéger. Quand la feuille du mimosa est déployée, elle est fort appétissante pour les herbivores, les «mangeurs de plantes». Mais quand elle se referme, elle ressemble plus à une petite branche coriace et sans intérêt. L'herbivore se tourne alors vers une autre plante plus appétissante.

 La capacité du mimosa à refermer ses feuilles lui permet aussi de les protéger contre les intempéries. Quand il pleut ou qu'il vente fort, les feuilles se referment. De cette façon, elles sont moins exposées aux intempéries et risques moins d'être abîmées par les vents violents ou les fortes pluies.

Pour expliquer le mouvement des feuilles chez le Mimosa pudica, il faut s'intéresser à ce qui se passe au niveau des cellules des feuilles. Ceci ne se voit pas à l'oeil nu.

Sous l'action de divers stimuli, comme le toucher, les feuilles du mimosa et de plusieurs autres espèces peuvent bouger plus ou moins rapidement et se réorienter. Les points de flexion sont des cellules situées soit sur l'axe central de la feuille ou sur le point joignant le pétiole et la tige. Ces cellules sont appelées cellules motrices.

Les cellules motrices du mimosa se gonflent le jour et se dégonflent la nuit. De plus, elles peuvent accumuler ou expulser l'eau. Quand les feuilles sont soumises à une stimulation (le toucher, par exemple), les cellules motrices expulsent l'eau qu'elles contiennent, ce qui cause la fermeture des folioles et quelques secondes plus tard, le mouvement du pétiole vers le bas. Quand le calme revient, les cellules motrices se remplissent d'eau et les folioles se déploient et la feuille reprend son apparence."



Une plante sensitive...comme les plantes carnivores aussi...ça me fascine je dois dire...des cellules motrices (!) :...mi-plante, mi-animal ?  smiley


J'en suis encore baba  laugh...certes les tournesols se tournent vers le soleil, certes la nature en entier est en mouvance constante mais généralement la vitesse des plantes n'est pas celle de l'être humain, on ne peut pas voir le mouvement à l'oeuil nu. Là, si  smiley.

Journalisée
Pages: [1]   Haut de page
  Imprimer  
 
Aller à:  

Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.21 | SMF © 2006-2007, Simple Machines

XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide ! Dilber MC Theme by HarzeM


Dernière visite de cette page par Google 21 Décembre 2019 - 12:15:31