Fréquence Bonheur Fréquence Bonheur
Nouvelles: Bienvenue aux auditeurs et auditrices de Fréquence Bonheur et aux amis(es) de la Biosynergie.
Ce forum d'entraide mutuelle vous est destinée.
Les auditeurs de Fréquence Bonheur pourront y partager leurs questions et découvertes et surtout leurs sujets de réflexion.
 
*
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire. 25 Novembre 2017 - 01:02:01


Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session


Pages: [1]   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Retranscription de l'envoi N°4 Benjamin Becquerel  (Lu 3697 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
benjaminbecquerel
Nouveaux venus, soyez les bienvenus !
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 3


Pisces

OS:
Windows Vista
Browser:
Microsoft Internet Explorer 7.0

benjamin.becquerel
Voir le profil Courriel
« le: 16 Mai 2008 - 01:45:03 »

ENVOI N°4

1. Synthèse de ce qui a été entendu et compris
Chap. 4 : LA NAISSANCE DE L’EXCELLENCE : LA CROYANCE
* Récapitulez ici les cinq facteurs favorisant la naissance de croyances :
1) <-- L'environnement dans lequel j'évolue -->
2) <-- Les événements qui étape ma vie -->
3) <-- La connaissance de moi-même et des autres -->
4) <-- Les résultats antérieurs; les miens ou ceux de mes mentors -->
5) <-- L'expérience anticipée des résultats: Je savoure le présent de ma réussite! -->
      
Chap. 5 : LES SEPT MENSONGES DU SUCCES
Croyance n°1 :     <-- Tout événement se produit pour une raison précise et doit me servir: chaque revers contient l'amorce d'un avantage quelconque, équivalent ou supérieur. -->
Croyance n°2 :     <-- L'échec n'existe pas: seuls existent les résultats dans lesquels j'apprends par l'expérience afin d'agir différemment pour obtenir de meilleurs résultats. -->

* Savez-vous ce qu’a répondu Thomas Edison, l’inventeur de l’ampoule électrique lorsque - après avoir essayé 9999 fois de perfectionner l’ampoule électrique sans y parvenir - quelqu’un lui demanda : «Envisagez-vous un dix millième échec ?
<-- « Je n'ai jamais échoué: j'ai seulement découvert une nouvelle façon de ne pas inventer l'ampoule électrique » -->      
      
*   Rayez le mot «échec». Mettre en valeur le mot «résultat» :
ECHEC
                         
RESULTAT

Croyance n°3 :    <-- Quoi qu'il arrive, j'assume la responsabilité morale et intellectuelle de mes résultats qui sont, bien sûr, basé sur un système de croyance cohérente et organisée: en modifiant mon comportement, le ton de ma voix, l'expression de mon visage, je vise un but: modifier mon action pour conserver le pouvoir de modifier les résultats que je produis.   -->
Croyance n°4 :    <-- Il ne m'est pas nécessaire de tout comprendre pour tout utiliser: je différencie consciemment ce qui est essentiel ou pas. Éventuellement je peux déléguer et surtout je m'appuie sur l'expérience de gens compétents tout en les observant attentivement afin de découvrir les actions spécifiques qui leurs ont permis d'atteindre leurs objectifs. Ainsi je gagne un temps précieux et  j'optimise mes résultats.  -->
Croyance n°5 :    <-- Les être humains sont ma plus grande ressource: une équipe efficace s'appuie sur un intérêt commun. « L'Union fait la Force! ». Je garde toujours à l'esprit de rectifier l'avancée de mon entreprise en me posant les bonnes questions qui vont la faire réussir. En respectant mes associés, je me respecte moi-même. L'enfer, ce n'est pas les autres: le respect des autres est mon salut!  -->
Croyance n°6 :    <-- Le travail est un jeu. La motivation individuel est le carburant du moteur de l'équipe. « On ne change pas une équipe qui gagne! ». On revient facilement à une source de plaisir lorsqu'on l'a découvert et difficilement à une expérience fatigante et douloureuse. -->
Croyance n°7 :    <-- Il n'existe pas de réussites durables sans engagement profond. Anna PAVLOVA dit: « Suivre sans relâche, un but: voilà le secret du succès! » La formule fondamentale pour  ma réussite: je définis mon objectif, j'imite ce qui fonctionne, j'agis, je développe mon acuité sensorielle afin de savoir où je vais et je ne cesse de l'affiner jusqu'à ce que je sois arrivé là où je veux.-->
Croyance n°8 :    <-- Il existe à l'intérieur de moi et tout autour de moi et au delà de moi, une divinité au-dessus de ce qu'on Lui associe; nul divinité à part Lui! C'est Le Dieu, La Lumiére des cieux et de la terre, qui me veut du bien! Mon Seigneur est le Suffisant à Soi-même, le Détenteur de la miséricorde, créateur à l'origine de toute croyance, de tout potentiel, de toute action et de tout résultat: Il est mon Guide pour bâtir la réussite de ma vie et celle de mes associés. Je m'en remet à Lui; Lui seul me suffit et quel bon défenseur! -->


2. Application à votre vie personnelle :    

Inscrivez en quelques mots les cinq croyances qui vous ont limité dans le passé :
1.<-- Je pensais que je ne réussirai pas ma vie parce que je n'étais pas né dans un environnement favorable.  -->
2.<-- Je me suis découragé face à l'adversité des obstacles. -->
3.<-- J'étais comme endormi, sans connaissance particulière.-->
4.<-- Je n'avais que des échecs personnelles. -->
5.<-- J'envisageai une vie sans avenir.  -->

Enumérez maintenant au moins cinq croyances positives qui peuvent vous aider à atteindre vos objectifs suprêmes :
1.<-- Je suis curieux. -->   
2.<-- Je suis tenace. -->
3.<-- Je suis intelligent. -->
4.<-- Je suis observateur. -->
5.<-- Je suis indépendant. -->

   
3. Vécu des exercices proposés :
* Merci de faire part de vos sensations, impressions et réflexions dans l’expérience de prise de conscience de cinq croyances qui vous ont limité dans le passé et de cinq croyances positives qui peuvent vous aider à atteindre vos buts suprêmes :
<-- Bien que je ne suis pas né dans un milieu favorable, ma curiosité m'a emmené à me trouver dans différents environnements qui m'ont convaincu que s'était possible pour moi de réussir. J'ai subi de nombreuses épreuves et bon gré, mal gré avec ténacité j'ai surmonter les obstacles pour finir par comprendre qu'ils ne servaient pas à m'arrêter mais plutôt à m'élever. Lorsque j'étais plus jeune, bien que je pensais, je me trouvais dans une « torpeur intellectuelle »; mais en cherchant la connaissance de ce monde dans les livres et chez les personnes qui avaient réussis, j'ai procédé à un transfert de compétence. J'ai eu des résultats lamentables que je qualifiais d'échec mais en faisant des efforts sur moi-même, en devenant plus intelligent, je me suis rendu compte que cela pouvait produire des résultats spectaculaires. A l'age de 11 ans, j'ai pris conscience du malheur de ce monde: « Les enfants devront payer les dettes de leurs parents ». En effet, c'est un grand malheur car c'est un échec contractualisé. Avec un peu de logique j'ai compris que c'est un système qui se nourrit de notre consentement naïf et docile. Ce système s'arrête dès lors qu'on arrête de le soutenir. Nous ne sommes en aucun cas responsable des erreurs des personnes qui nous ont précédé. Par contre  je suis responsable de la réussite de ce que j'entreprends. Ce pouvoir que j'ai sur la réussite de ma vie implique de grandes responsabilités vis à vis de mes associés. Je m'invite moi-même à gagner en indépendance. En tant que président de ma vie, je choisis consciemment ce qui est en mesure de me maintenir dans un climat favorable. Je n'essaye pas de changer les autres contre leur volonté. Je médite sur ma propre réforme intérieur avec l'aide de Dieu et de ses gens de bonne volonté. Je laisse tomber les boulets des croyances négatives et limitantes qui me ralentissent et je ne me bat pas contre des moulins à vent des conquêtes illusoires: je les laisse tourner... -->



4. Sujets de réflexion :
* Que vous inspire l’histoire de Marilyn Hamilton ?
<-- L'évaluation positive de ses potentialités n'est pas un programme conditionné ou système « tout cuit » pour réussir; l'évaluation positive de ses potentialités est une attitude – une contagieuse passion pour le développement du potentiel personnel et professionnel – transmise par une femme qui a surmonter l'adversité, révolutionner une industrie en améliorant la vie de millions de personnes à travers le monde: c'est l'histoire de Marilyn Hamilton.
Quand en 1978, elle tombe accidentellement d'un vol de varappe et devient paraplégique, Marilyn se fait à sa nouvelle vie... mais pas à son encombrant fauteuil de 23 kg!
Voyant bien le besoin d'un nouveau type de fauteuil, et s'inspirant du design et des technologies de la varappe, Marilyn engage deux pilotes de planeur; Jim Okamoto et Don Helman.
Cette équipe gagnante fit quelque chose de remarquable: ils dessinèrent un des premiers fauteuil roulant du monde qui était en même temps fonctionnel et moderne: un fauteuil ultra léger, ajustable totalement, performant, avec accessoires bloquables et de couleurs attrayantes.
Marilyn voyait le monde en couleur; pas en vieux chrome! Ainsi, elle et ses partenaires apportèrent une nouvelle palette de couleur à cette industrie; la couleur étant le reflet de la personnalité propre de chaque individu. Le buzz était né! Il révolutionna instantanément l'industrie du fauteuil roulant. L'écoute des besoins et désirs des utilisateurs façonna son entreprise pour innover dans la fabrication, la technologie, la qualité et le marketing.
Le parcours atypique de Marilyn réside dans le fait que non seulement elle développait de nouvelles technologies de mobilité accueilli à travers le monde et aussi qu'elle prenait en charge la protection des droits de personne infirmes. Elle gagna l'attention à un niveau mondiale en tant que skieuse médaillée et joueuse de tennis; inspirant ainsi toute une génération d'athlète handisport.
Parmi ses nombreuses récompenses, Marilyn reçu le prestigieux prix annuel Minerva par Maria Shiver; décerné aux femmes qui ont fait une contributions extraordinaires aux communautés et familles californiennes, au même rang que Betty Ford (épouse du 38eme président des Etats-Unis, Gérald Ford) et Dr. Sally Ride (première femme en orbite autour de la terre).
A partir d'une évaluation positive de ses potentialités, Marilyn Hamilton a répertorié 9 croyances dont: l'adversité, le courage, l'enthousiasme, l'imagination, la prise de risque, la responsabilité, l'accomplissement, le partenariat et la reconnaissance. -->




« Dernière édition: 25 Mai 2008 - 12:08:06 par Pierre » Journalisée

Au revoir. Dieu vous bénisse.
Pierre
Psychothérapeute et Formateur
Administrateur
Certifié(e) apte au bonheur et à la réussite
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 416


Aquarius

Pierre LASSALLE

OS:
Mac OS X
Browser:
SeaMonkey 1.1.9


Voir le profil WWW Courriel
« Répondre #1 le: 27 Mai 2008 - 18:07:34 »


A vous qui lirez cet envoi posté par Benjamin, vous pourrez vous dire :

Oui, Benjamin, il est curieux.
Oui, Benjamin, il est tenace.
Oui, Benjamin, il est intelligent.
Oui, Benjamin, il est observateur.
Oui, Benjamin, il est indépendant.

En utilisant vos affirmations sur les trois modes :
1) Moi Benjamin, je suis...,  (Vous parlez de vous)
2) Toi, Benjamin, tu es...,  (Une autre personne vous parle)
3) Lui, Benjamin, il est...,  (Les autres personnes parlent de vous en votre absence)
vous facilitez une intégration en profondeur de vos nouvelles croyances.

Je confirme que vous avez toutes les capacités pour réussir,
vous êtes curieux, tenace, intelligent, observateur et indépendant.

Merci pour votre envoi. Vous faites du bon travail !

En toute sympathie,

Pierre LASSALLE



ENVOI N°4

1. Synthèse de ce qui a été entendu et compris
Chap. 4 : LA NAISSANCE DE L’EXCELLENCE : LA CROYANCE
* Récapitulez ici les cinq facteurs favorisant la naissance de croyances :
1) <-- L'environnement dans lequel j'évolue -->
2) <-- Les événements qui étape ma vie -->
3) <-- La connaissance de moi-même et des autres -->
4) <-- Les résultats antérieurs; les miens ou ceux de mes mentors -->
5) <-- L'expérience anticipée des résultats: Je savoure le présent de ma réussite! -->
      
Chap. 5 : LES SEPT MENSONGES DU SUCCES
Croyance n°1 :     Tout événement se produit pour une raison précise et doit me servir: chaque revers contient l'amorce d'un avantage quelconque, équivalent ou supérieur. / Croyance intéressante
Croyance n°2 :     L'échec n'existe pas: seuls existent les résultats dans lesquels j'apprends par l'expérience afin d'agir différemment pour obtenir de meilleurs résultats. / Exact ! La notion d'échec n'existe que par rapport à un jugement que nous portons sur l'expérience. C'est ce jugement même qui nous empêche d'apprendre... En revenant au résultat obtenu, nous avons la possibilité d'évoluer et de progresser dans la relation de cause à effet entre nos croyances et nos résultats.

* Savez-vous ce qu’a répondu Thomas Edison, l’inventeur de l’ampoule électrique lorsque - après avoir essayé 9999 fois de perfectionner l’ampoule électrique sans y parvenir - quelqu’un lui demanda : « Envisagez-vous un dix millième échec ?
« Je n'ai jamais échoué: j'ai seulement découvert une nouvelle façon de ne pas inventer l'ampoule électrique » / Il y a des phrases comme celles-ci que cela vaut la peine d'apprendre par coeur et de ressortir pour soi chaque fois que c'est utile !
      
*   Rayez le mot «échec». Mettre en valeur le mot «résultat» :
ECHEC
                         
RESULTAT
Super ! Comment vous sentez-vous maintenant ?

Croyance n°3 :    Quoi qu'il arrive, j'assume la responsabilité morale et intellectuelle de mes résultats qui sont, bien sûr, basé sur un système de croyance cohérente et organisée: en modifiant mon comportement, le ton de ma voix, l'expression de mon visage, je vise un but: modifier mon action pour conserver le pouvoir de modifier les résultats que je produis. / Excellent

Croyance n°4 :    Il ne m'est pas nécessaire de tout comprendre pour tout utiliser: je différencie consciemment ce qui est essentiel ou pas. Éventuellement je peux déléguer et surtout je m'appuie sur l'expérience de gens compétents tout en les observant attentivement afin de découvrir les actions spécifiques qui leurs ont permis d'atteindre leurs objectifs. Ainsi je gagne un temps précieux et  j'optimise mes résultats. / Vos reformulations sont intéressantes et vous permettent une bonne intégration. Se dire à soi-même ce que l'on a compris avec ses mots à soi, c'est important. Bravo !

Croyance n°5 :    Les être humains sont ma plus grande ressource: une équipe efficace s'appuie sur un intérêt commun. « L'Union fait la Force! ». Je garde toujours à l'esprit de rectifier l'avancée de mon entreprise en me posant les bonnes questions qui vont la faire réussir. En respectant mes associés, je me respecte moi-même. L'enfer, ce n'est pas les autres : le respect des autres est mon salut ! / Il est effectivement important de s'en souvenir. Cette 5ème croyance est souvent sous-utilisée...

Croyance n°6 :    Le travail est un jeu. La motivation individuelle est le carburant du moteur de l'équipe. « On ne change pas une équipe qui gagne ! ». On revient facilement à une source de plaisir lorsqu'on l'a découvert et difficilement à une expérience fatigante et douloureuse. / Jouer est la façon la plus rapide d'apprendre. Observez les enfants !

Croyance n°7 :    Il n'existe pas de réussites durables sans engagement profond. Anna PAVLOVA dit: « Suivre sans relâche, un but: voilà le secret du succès! » La formule fondamentale pour  ma réussite: je définis mon objectif, j'imite ce qui fonctionne, j'agis, je développe mon acuité sensorielle afin de savoir où je vais et je ne cesse de l'affiner jusqu'à ce que je sois arrivé là où je veux. / La persévérance est avantageuse. Merci de l'avoir souligné.

Croyance n°8 :    Il existe à l'intérieur de moi et tout autour de moi et au delà de moi, une divinité au-dessus de ce qu'on Lui associe; nul divinité à part Lui ! C'est Le Dieu, La Lumiére des cieux et de la terre, qui me veut du bien! Mon Seigneur est le Suffisant à Soi-même, le Détenteur de la miséricorde, créateur à l'origine de toute croyance, de tout potentiel, de toute action et de tout résultat: Il est mon Guide pour bâtir la réussite de ma vie et celle de mes associés. Je m'en remet à Lui; Lui seul me suffit et quel bon défenseur ! / Vos croyances sont respectables ! Souvenons-nous simplement ensemble que ce forum est ouvert à tous et à toutes. J'invite donc chacun et chacune à rester neutre quant à ces croyances religieuses. Prudence donc avec le vocabulaire à forte connotation religieuse. Il n'est pas utile ni souhaitable dans le cadre de ce cours de faire part de vos croyances religieuses, de vos choix politiques ou de promouvoir tel ou tel produit. Merci d'y être attentif pour la suite et de rester centré sur le contenu du cours.


2. Application à votre vie personnelle :    

Inscrivez en quelques mots les cinq croyances qui vous ont limité dans le passé :
1.Je pensais que je ne réussirai pas ma vie parce que je n'étais pas né dans un environnement favorable.
2.Je me suis découragé face à l'adversité des obstacles.
3.J'étais comme endormi, sans connaissance particulière.
4.Je n'avais que des échecs personnelles.
5.J'envisageai une vie sans avenir.
Merci pour votre honnêteté dans ce point que vous avez fait avec vous-même

Enumérez maintenant au moins cinq croyances positives qui peuvent vous aider à atteindre vos objectifs suprêmes :
1.Je suis curieux. / Oui, Benjamin, vous êtes curieux.
2.Je suis tenace. / Oui, Benjamin, vous êtes tenace.
3.Je suis intelligent. / Oui, Benjamin, vous êtes intelligent.
4.Je suis observateur. / Oui, Benjamin, vous êtes observateur.
5.Je suis indépendant. / Oui, Benjamin, vous êtes indépendant.
Comment vous sentez-vous avec ces nouvelles croyances ? Les utilisez-vous chaque jour ? Les répéter une fois par jour devant un miroir pendant 21 jours puis les laisser faire leur chemin dans votre insconscient est une expérience intéressante à vivre.

   
3. Vécu des exercices proposés :
* Merci de faire part de vos sensations, impressions et réflexions dans l’expérience de prise de conscience de cinq croyances qui vous ont limité dans le passé et de cinq croyances positives qui peuvent vous aider à atteindre vos buts suprêmes :
Bien que je ne suis pas né dans un milieu favorable, ma curiosité m'a emmené à me trouver dans différents environnements qui m'ont convaincu que c'était possible pour moi de réussir. J'ai subi de nombreuses épreuves et bon gré, mal gré avec ténacité j'ai surmonter les obstacles pour finir par comprendre qu'ils ne servaient pas à m'arrêter mais plutôt à m'élever. Lorsque j'étais plus jeune, bien que je pensais, je me trouvais dans une « torpeur intellectuelle »; mais en cherchant la connaissance de ce monde dans les livres et chez les personnes qui avaient réussis, j'ai procédé à un transfert de compétence. J'ai eu des résultats lamentables que je qualifiais d'échec mais en faisant des efforts sur moi-même, en devenant plus intelligent, je me suis rendu compte que cela pouvait produire des résultats spectaculaires. A l'age de 11 ans, j'ai pris conscience du malheur de ce monde: « Les enfants devront payer les dettes de leurs parents ». En effet, c'est un grand malheur car c'est un échec contractualisé. Avec un peu de logique j'ai compris que c'est un système qui se nourrit de notre consentement naïf et docile. Ce système s'arrête dès lors qu'on arrête de le soutenir. Nous ne sommes en aucun cas responsable des erreurs des personnes qui nous ont précédé. Par contre  je suis responsable de la réussite de ce que j'entreprends. Ce pouvoir que j'ai sur la réussite de ma vie implique de grandes responsabilités vis à vis de mes associés. Je m'invite moi-même à gagner en indépendance. En tant que président de ma vie, je choisis consciemment ce qui est en mesure de me maintenir dans un climat favorable. Je n'essaye pas de changer les autres contre leur volonté. Je médite sur ma propre réforme intérieur avec l'aide de Dieu et de ses gens de bonne volonté. Je laisse tomber les boulets des croyances négatives et limitantes qui me ralentissent et je ne me bat pas contre des moulins à vent des conquêtes illusoires: je les laisse tourner... / Réflexions intéressantes. Pensez à bien faire la différence entre le vécu des exercices proposés, l'objet de ce paragraphe, et un sujet de réflexion, l'objet du paragraphe suivant. En restant bien dans le sujet, vous allez gagner en clarté.


4. Sujets de réflexion :
* Que vous inspire l’histoire de Marilyn Hamilton ?
L'évaluation positive de ses potentialités n'est pas un programme conditionné ou système « tout cuit » pour réussir; l'évaluation positive de ses potentialités est une attitude – une contagieuse passion pour le développement du potentiel personnel et professionnel – transmise par une femme qui a surmonté l'adversité, révolutionné une industrie en améliorant la vie de millions de personnes à travers le monde: c'est l'histoire de Marilyn Hamilton.
Quand en 1978, elle tombe accidentellement d'un vol de varappe et devient paraplégique, Marilyn se fait à sa nouvelle vie... mais pas à son encombrant fauteuil de 23 kg!
Voyant bien le besoin d'un nouveau type de fauteuil, et s'inspirant du design et des technologies de la varappe, Marilyn engage deux pilotes de planeur; Jim Okamoto et Don Helman.
Cette équipe gagnante fit quelque chose de remarquable: ils dessinèrent un des premiers fauteuil roulant du monde qui était en même temps fonctionnel et moderne: un fauteuil ultra léger, ajustable totalement, performant, avec accessoires bloquables et de couleurs attrayantes.
Marilyn voyait le monde en couleur; pas en vieux chrome! Ainsi, elle et ses partenaires apportèrent une nouvelle palette de couleur à cette industrie; la couleur étant le reflet de la personnalité propre de chaque individu. Le buzz était né! Il révolutionna instantanément l'industrie du fauteuil roulant. L'écoute des besoins et désirs des utilisateurs façonna son entreprise pour innover dans la fabrication, la technologie, la qualité et le marketing.
Le parcours atypique de Marilyn réside dans le fait que non seulement elle développait de nouvelles technologies de mobilité accueilli à travers le monde et aussi qu'elle prenait en charge la protection des droits de personne infirmes. Elle gagna l'attention à un niveau mondial en tant que skieuse médaillée et joueuse de tennis; inspirant ainsi toute une génération d'athlète handisport.
Parmi ses nombreuses récompenses, Marilyn reçu le prestigieux prix annuel Minerva par Maria Shiver; décerné aux femmes qui ont fait une contributions extraordinaires aux communautés et familles californiennes, au même rang que Betty Ford (épouse du 38eme président des Etats-Unis, Gérald Ford) et Dr. Sally Ride (première femme en orbite autour de la terre).
A partir d'une évaluation positive de ses potentialités, Marilyn Hamilton a répertorié 9 croyances dont: l'adversité, le courage, l'enthousiasme, l'imagination, la prise de risque, la responsabilité, l'accomplissement, le partenariat et la reconnaissance.
/ Bravo pour votre approfondissement et cette biographie précise
Journalisée

Pouvoir Illimité Anthony Robbins Cours PNL par correspondancePierre LASSALLE
Psychotherapeute et Hypnothérapeute
Mobile : 06 850 845 14
tel :+33 (0)2 98 05 25 50
url : http://pierrelassalle-psy-hypnose-brest.fr
Bibliographie : Biosynergie, Un chemin de creativite
Patrice LAURENT, Editions de Verlaque

RESSOURCES-FORMATION
56, rue de la Porte
29200 Brest
Pages: [1]   Haut de page
  Imprimer  
 
Aller à:  

Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.21 | SMF © 2006-2007, Simple Machines

XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide ! Dilber MC Theme by HarzeM


Dernière visite de cette page par Google 02 Novembre 2017 - 12:42:36