Fréquence Bonheur Fréquence Bonheur
Nouvelles: Bienvenue aux auditeurs et auditrices de Fréquence Bonheur et aux amis(es) de la Biosynergie.
Ce forum d'entraide mutuelle vous est destinée.
Les auditeurs de Fréquence Bonheur pourront y partager leurs questions et découvertes et surtout leurs sujets de réflexion.
 
*
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire. 25 Septembre 2017 - 16:22:31


Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session


Pages: [1]   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: réponse à la leçon N°7  (Lu 3460 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
RAMSSISSE
Certifié(e) apte au bonheur et à la réussite
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 28


OS:
Windows NT 6.1
Browser:
Microsoft Internet Explorer 7.0


Voir le profil
« le: 23 Juin 2013 - 19:14:41 »

ENVOI N°7

1. Synthèse de ce qui a été entendu et compris
Chap. 6 : LA MAITRÎSE DE VOTRE ESPRIT,
              OU COMMENT FAIRE FONCTIONNER VOTRE CERVEAU (3ème partie)
* Ce qu’il vous semble important de retenir :
<Pour faire des représentations internes fécondes et dynamisantes  qui me permettent de se mettre dans un état voulu, j'agis sur les sous- modalités VAKON( qualitativement et quantitativement) de façon à se mettre dans un bon état   d' esprit en les adaptant à des situations fécondes et positives. Chaque fois que je veux me débarrasser d'une représentation interne négative et paralysante qui me dérange, je fais appel à la technique du cout de fouet. Ainsi lors que je m'innerve face aux critiques de mes supérieurs même s'elles sont logiques et constructives :Je fais une représentation interne sous forme d'image de ma nervosité . Je place cette image au centre de mon champ visuel. J'agrandit cette image en lui appliquant de la lumière. Je fais une représentation interne sous forme d'image de la situation désirée(Calme, gaieté et sérénité) je place cette image dans un petit tableau sans cadre assombri et sans luminosité en bat et à droite de mon champ visuel .D'un seul coup; j'aligne les deux images par le cout de fouet et la petite image écrase la grande image qui s'envole sous forme de petites particules qui deviennent  de plus en plus invisibles. J'agrandis ma nouvelle image désirée dans un grand cadre je la rapproche de moi et je lui applique de la lumière et des colleurs pour qu’elle soit plus claire et nette.       >
      
      
      
* Expliquez en quelques lignes la technique du lance-pierres (variante du coup de fouet)
< J'imagine un  lance- pierres. Je fais une représentation mentale de l'image de la conduite que je veux changer(anxiété, tristesse, nervosité)  . je la place devant les branches .je la repousse très loin .j'imagine l'image de la nouvelle conduite que je veux adopter(Bon humeur, gaieté , sourire ).Je la place dans la fronde que je tire au maximum pour atteindre la petite image lointaine puis je relâche et mon image désirée pénètre dans mon cerveau en détruisant l'ancienne .Je sens un soulagement en créant le mot OUF. >.


* Evaluation de vos acquisitions
Comment adoptons-nous les croyances fécondes et nous débarrassons-nous des croyances stériles ?
Récapitulez les deux étapes :
1. La première étape a consisté à < Je prends conscience de l'effet positif et dynamisant que ces croyances ont sur moi.>
2. La deuxième étape a été franchie en < adoptant les sous modalités VAKON de mes croyances fécondes à celles qui ne le sont pas en prenant conscience de ce changement.>


Chap.7 : LA SYNTAXE DU SUCCÈS
* Quelle différence y-a-t-il entre “le chien a mordu Pierre” et “Pierre a mordu le chien” ?
< L'ordre dans lequel sont placés les mots change radicalement le sens de la phrase. Il s'agit des mêmes mots disposés différemment et qui donnent deux phrases dont le sens est totalement différent. >

* Qu’est-ce qu’une stratégie ?
< C'est l'ensemble des facteurs : représentations internes ,syntaxe et sous modalités .La mise en œuvre de ces éléments selon une syntaxe c’est-à-dire selon un  ordre logique permet d'obtenir des objectifs(état fécond dans lequel je me trouve en ce moment). >

* Quels sont les éléments constitutifs de la syntaxe ?
< Se sont les ingrédients: les cinq sens visuels; auditifs ,kinéstisiques, olfactifs et gustatifs.La quantité des sous- modalités et la syntaxe.>

* Ce qu’il vous semble important de retenir :
< J'adopte une stratégie de communication(interne et externe) détaillée, claire et précise visant des résultats que je cherche. Je réussi à transmettre mon message d'une façon claire précise et convaincante à mes interlocuteurs. Un climat de compréhension s'installe d'abord avec moi-même et ensuite avec les autres. Une mauvaise stratégie de communication donne des résultats catastrophiques: Un mauvais esprit dans le cas d'une communication interne et un désaccord avec les autres dans celui d'une communication externe.    >


2. Application à votre vie personnelle :
Ecrivez quelques lignes indiquant comment vous appliquez à votre vie quotidienne ce que vous avez appris. Dans votre intérêt, soyez aussi précis(e) que possible.
   
< En entendant, presque chaque jours, les remarques de mon supérieur qui ne sont pas toujours logiques et constructives et pour ne pas m'énerver j'applique la méthode du cout de fouet et sa variante du lance pierres. J'imagine une image de nervosité qui est la conduite que je veux changer face aux critiques ;je la place plus loin devant les branches du lance pierres .J'imagine une autre image de bon humeur et de joie qui est la nouvelle conduite que je veux adopter ; Je la place dans la fronde que je tend au maximum et que je relâche pour atteindre ma nervosité poussée plus loin . D'un seul cout je sent la joie et la bonne humeur s'installer à l'intérieur de mon cerveau en remplacement de la nervosité et la mauvaise humeur. Pour sentir un soulagement je crée OUF. à l'issue de cet effort d'imagination mentale; j'ai pris conscience des sous- modalités fécondes qui accompagnent mon nouveau état. J'applique une stratégie féconde  dans mes communications avec les autres (mes supérieurs et mes subordonnés). J'installe un climat de compréhension avec tout le monde. Je m'entraine chaque jours en faisant un effort mental à manipuler les sous- modalités face à différentes situations. Je sens que je commence à réaliser des progrès même si cela est abstrait.   >
   
   
3. Vécu des exercices proposés :
* Expérience du lance-pierres : son application à une conduite que vous voulez modifier
N’hésitez pas à renouveler plusieurs fois l’expérience pour bien l'intégrer.
Décrivez la nouvelle image de vous-même et ses submodalités. Merci de partager vos sensations et votre vécu.
< Suite à l'application de la technique du lance pierres à l'expérience décrite dans la question précédente, j'ai senti un changement des sous- modalités: L', image est devenue plus claire, j'ai senti une harmonie entre mon intérieur et ma physiologie ,je communique bien et j'ai confiance davantage en moi. Je me sent plus calme plus détendu, mes idées et mes pensées sont claires et précises. >

* Découverte des différences de représentations internes dans leurs sous-modalités entre une expérience d’incertitude et de doute et une expérience dans laquelle vous êtes absolument sûr(e) de quelque chose.
Complétez les colonnes du tableau ci-dessous en mettant en évidence les sous-modalités spécifiques à chacune des expériences.
Caractéristiques d’une expérience de douteCaractéristiques d’une expérience de certitude
< Dans l'expérience du doute ,L'image est flou(V)
Les sons ne sont pas précis (A)
Je sens une amertume et une légère angoisse(K)
Les odeurs ne sont pas bien déterminés. Je me sens dissocié de cette image lointaine.
>
< Dans l'expérience de certitude ,Je vois devant mois une grande image claire et nette avec mes couleurs préférables(V),Cette image est accompagnée dans mon imagination par des sons facilement dètectables : celui de musique, de l'eau et des oiseaux(A) Je sens une fierté , de la joie et de la sérénité  . Je suis très heureux et j'ai une grande confiance en moi(K).Je suis associé à cette représentation et je prends bien conscience des sous- modalités fécondes qui l'accompagnent. >
   
* Alignement des sous-modalités d’une expérience de doute sur celles d’une expérience de certitude.
rappel : Une croyance est un puissant état affectif de certitude que vous avez sur les êtres, les choses, les idées, ou les événements de la vie.
Votre vécu :
<  Je suis sûr et certain que j'aime ma femme , c'est mon expérience de certitude. L'expérience dont je doute:  mon chef peut me faire du mal si je lui donne l'occasion. J'aligne les sous- modalités que je sens quand je suis avec ma  femme sur celles que je sens quand je suis avec mon chef au bureau .Je sens un peu de tranquillité et mon avis négatif à propos de mon chef commence à disparaitre. >

4. Sujets de Réflexion
Soyez attentif durant cette semaine à vos états intérieurs. Isolez à partir de vos observations votre façon particulière et personnelle de vous “déprimer”. Que faites-vous pour aboutir à ce résultat qu’on appelle “dépression” ?
< Durant cette semaine , j'ai pris conscience que chaque fois que j'adopte une communication interne négative à propos de quelque chose qui me dérange, je me trouve tout de suite dans un état de dépression. Chaque fois que je me dissocie de l'événement en éloignant la représentation interne négative je sort de la dépression. >

L’état d’amour
Rappelez-vous votre premier baiser, la première fois où vous vous êtes tenus par la main, ou ce jour où l’on a fait preuve d’une gentillesse merveilleuse à votre égard... Rendez l’image à nouveau, proche et lumineuse.
A partir de cet état, comment allez-vous traiter celui ou celle que vous aimez ?

< Je traite ma femme que  j'aime toujours avec beaucoup de respect ,Je lui lance des mots romantiques et affectifs pour lui exprimer mes sentiments. >





Journalisée
Pierre
Psychothérapeute et Formateur
Administrateur
Certifié(e) apte au bonheur et à la réussite
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 416


Aquarius

Pierre LASSALLE

OS:
Mac OS X
Browser:
SeaMonkey 2.17.1


Voir le profil WWW Courriel
« Répondre #1 le: 26 Juin 2013 - 17:44:25 »

Beaucoup de richesses dans cet envoi. Vous progressez !
C'est à partir de maintenant que votre régularité à poster vos envois EN RESPECTANT VOTRE PLANNING devient essentielle.
Vous allez devoir bien choisir vos priorités car votre détermination et votre engagement seront testés par les évènements qui vont se présenter sur votre chemin.
C'est lorsqu'elles sont sur le point de récolter le fruit de leur travail qu'un grand nombre de personnes abandonne et on peut le constater sur ce forum.
Cela s'appelle du sabotage. Vous avez effectué un tiers de ce parcours et c'est là que vous pouvez faire une différence !
Soyez vigilant dans la poursuite de ce que vous avez entrepris et ce que vous obtiendrez dépassera toutes vos prévisions !
En toute sympathie,
Pierre LASSALLE


ENVOI N°7

1. Synthèse de ce qui a été entendu et compris
Chap. 6 : LA MAITRÎSE DE VOTRE ESPRIT,
              OU COMMENT FAIRE FONCTIONNER VOTRE CERVEAU (3ème partie)
* Ce qu’il vous semble important de retenir :
Pour faire des représentations internes fécondes et dynamisantes qui me permettent de me mettre dans un état voulu, j'agis sur les sous-modalités VAKOG (qualitativement et quantitativement) de façon à me mettre dans un bon état   d'esprit en les adaptant à des situations fécondes et positives. Chaque fois que je veux me débarrasser d'une représentation interne négative et paralysante qui me dérange, je fais appel à la technique du cout de fouet. Ainsi lorsque je m'énerve face aux critiques de mes supérieurs même si elles sont logiques et constructives, je fais une représentation interne sous forme d'image de ma nervosité. Je place cette image au centre de mon champ visuel. J'agrandis cette image en lui appliquant de la lumière. Je fais une représentation interne sous forme d'image de la situation désirée (Calme, gaieté et sérénité) je place cette image dans un petit tableau sans cadre assombri et sans luminosité en bas et à droite de mon champ visuel. D'un seul coup, j'aligne les deux images par le cout de fouet et la petite image écrase la grande image qui s'envole sous forme de petites particules qui deviennent  de plus en plus invisibles. J'agrandis ma nouvelle image désirée dans un grand cadre je la rapproche de moi et je lui applique de la lumière et des colleurs pour qu’elle soit plus claire et nette.
Belle application remarquable. Vous ne dites pas comment vous vous sentez après cette modification de vos représentations internes. On parle du VAKOG et non pas du VAKON...
      
* Expliquez en quelques lignes la technique du lance-pierres (variante du coup de fouet)
J'imagine un  lance-pierres. Je fais une représentation mentale de l'image de la conduite que je veux changer (anxiété, tristesse, nervosité). Je la place devant les branches. Je la repousse très loin. J'imagine l'image de la nouvelle conduite que je veux adopter (Bonne humeur, gaieté , sourire ). Je la place dans la fronde que je tire au maximum pour atteindre la petite image lointaine puis je relâche et mon image désirée pénètre dans mon cerveau en détruisant l'ancienne. Je sens un soulagement en criant le mot OUF.
Bonne description à utiliser régulièrement pour en saisir toute la richesse...

* Evaluation de vos acquisitions
Comment adoptons-nous les croyances fécondes et nous débarrassons-nous des croyances stériles ?
Récapitulez les deux étapes :
1. La première étape a consisté à Je prends conscience de l'effet positif et dynamisant que ces croyances ont sur moi.
2. La deuxième étape a été franchie en adoptant les sous modalités VAKON de mes croyances fécondes à celles qui ne le sont pas en prenant conscience de ce changement.
Oui.
Rappel : On parle du VAKOG et non pas du VAKON...


Chap.7 : LA SYNTAXE DU SUCCÈS
* Quelle différence y-a-t-il entre “le chien a mordu Pierre” et “Pierre a mordu le chien” ?
L'ordre dans lequel sont placés les mots change radicalement le sens de la phrase. Il s'agit des mêmes mots disposés différemment et qui donnent deux phrases dont le sens est totalement différent.
Exact.

* Qu’est-ce qu’une stratégie ?
C'est l'ensemble des facteurs : représentations internes, syntaxe et sous modalités. La mise en œuvre de ces éléments selon une syntaxe c’est-à-dire selon un ordre logique permet d'obtenir des objectifs (état fécond dans lequel je me trouve en ce moment).
Oui. L'ordre dans lequel vous faites intervenir ces éléments sensoriels n'est pas nécessairement "logique". Il s'agit plutôt d'un ordre qui est opérationnel, c'est à dire qui produit les résultats désirés. Tout ce qu'on peut dire c'est que cette séquence fonctionne et donc que si vous la modélisez, vous obtiendrez les mêmes résultats.

* Quels sont les éléments constitutifs de la syntaxe ?
Ce sont les ingrédients : les cinq sens visuels : auditifs, kinesthésiques, olfactifs et gustatifs. La quantité des sous-modalités et la syntaxe

* Ce qu’il vous semble important de retenir :
J'adopte une stratégie de communication(interne et externe) détaillée, claire et précise visant des résultats que je cherche. Je réussi à transmettre mon message d'une façon claire précise et convaincante à mes interlocuteurs. Un climat de compréhension s'installe d'abord avec moi-même et ensuite avec les autres. Une mauvaise stratégie de communication donne des résultats catastrophiques: Un mauvais esprit dans le cas d'une communication interne et un désaccord avec les autres dans celui d'une communication externe.


2. Application à votre vie personnelle :
Ecrivez quelques lignes indiquant comment vous appliquez à votre vie quotidienne ce que vous avez appris. Dans votre intérêt, soyez aussi précis(e) que possible.
   
En entendant, presque chaque jour, les remarques de mon supérieur qui ne sont pas toujours logiques et constructives et pour ne pas m'énerver, j'applique la méthode du coup de fouet et sa variante du lance pierres. J'imagine une image de nervosité qui est la conduite que je veux changer face aux critiques; je la place plus loin devant les branches du lance pierres .J'imagine une autre image de bon humeur et de joie qui est la nouvelle conduite que je veux adopter; Je la place dans la fronde que je tends au maximum et que je relâche pour atteindre ma nervosité poussée plus loin. D'un seul coup je sens la joie et la bonne humeur s'installer à l'intérieur de mon cerveau en remplacement de la nervosité et la mauvaise humeur. Pour sentir un soulagement je crée OUF. À l'issue de cet effort d'imagination mentale; j'ai pris conscience des sous-modalités fécondes qui accompagnent mon nouveau état. J'applique une stratégie féconde  dans mes communications avec les autres (mes supérieurs et mes subordonnés). J'installe un climat de compréhension avec tout le monde. Je m'entraine chaque jour en faisant un effort mental à manipuler les sous-modalités face à différentes situations. Je sens que je commence à réaliser des progrès même si cela est abstrait.
Merci pour votre partage et votre mise en application. Récolte en vue. Persévérez !   
   
3. Vécu des exercices proposés :
* Expérience du lance-pierres : son application à une conduite que vous voulez modifier
N’hésitez pas à renouveler plusieurs fois l’expérience pour bien l'intégrer.
Décrivez la nouvelle image de vous-même et ses submodalités. Merci de partager vos sensations et votre vécu.
Suite à l'application de la technique du lance pierres à l'expérience décrite dans la question précédente, j'ai senti un changement des sous-modalités : L'image est devenue plus claire, j'ai senti une harmonie entre mon intérieur et ma physiologie, je communique bien et j'ai confiance davantage en moi. Je me sens plus calme plus détendu, mes idées et mes pensées sont claires et précises.
Merci de l'avoir dit. Il est très important de continuer à développer une excellente image de vous-même et de la décrire sensoriellement.

* Découverte des différences de représentations internes dans leurs sous-modalités entre une expérience d’incertitude et de doute et une expérience dans laquelle vous êtes absolument sûr(e) de quelque chose.
Complétez les colonnes du tableau ci-dessous en mettant en évidence les sous-modalités spécifiques à chacune des expériences.
Caractéristiques d’une expérience de douteCaractéristiques d’une expérience de certitude
Dans l'expérience du doute,
L'image est floue(V)
Les sons ne sont pas précis (A)
Je sens une amertume et une légère angoisse(K)
Les odeurs ne sont pas bien déterminées.
Je me sens dissocié de cette image lointaine.
Dans l'expérience de certitude,
Je vois devant mois une grande image claire et nette avec mes couleurs préférées(V),
Cette image est accompagnée dans mon imagination par des sons facilement détectables :
celui de musique, de l'eau et des oiseaux(A)
Je sens une fierté , de la joie et de la sérénité.
Je suis très heureux et j'ai une grande confiance en moi(K).
Je suis associé à cette représentation et je prends bien conscience des sous-modalités fécondes qui l'accompagnent.
Bon travail et Observations intéressantes. En ce qui concerne les sensations kinesthésiques, observez précisément votre ressenti corporel : lourdeur ou légèreté, sécheresse ou humidité, sombre ou lumineux, chaud ou froid, picotements ? Frissons ? Autres sensations ? Dans quels endroits précis de votre corps ?

* Alignement des sous-modalités d’une expérience de doute sur celles d’une expérience de certitude.
rappel : Une croyance est un puissant état affectif de certitude que vous avez sur les êtres, les choses, les idées, ou les événements de la vie.
Votre vécu :
Je suis sûr et certain que j'aime ma femme, c'est mon expérience de certitude.
L'expérience dont je doute : mon chef peut me faire du mal si je lui donne l'occasion.
J'aligne les sous- modalités que je sens quand je suis avec ma  femme sur celles que je sens quand je suis avec mon chef au bureau.
Je sens un peu de tranquillité et mon avis négatif à propos de mon chef commence à disparaitre.

Il est important d'observer comment vous vous sentez, quel est votre état quand vous alignez les sub-modalités. Autrement dit, il est important d'apprendre à progressivement cesser de penser pour sentir
Je vous propose d'écrire de la main gauche d'une écriture appliquée et avec un crayon à papier sur une feuille non quadrillée le texte suivant :
La réceptivité rend objectif par son éclairage neutre.La réceptivité ne s'adresse pas seulement à nos cinq sens.Elle vise aussi : les émotions et sentiments : réceptivité en profondeur en sentant ses émotions au lieu de les penser. Etre attentif au dépôt d'un sentiment, d'une conviction que l'on porte dans son être entier, et non seulement par des formules intellectuelles. "Sentir" sa colère (ce qui peut être subitement très drôle), sa joie, sa tristesse, c'est découvrir leur racine au coeur de nous-même; les vivre, non les subir.

- Exercice sur la colère :
En vous référant au texte ci-dessus,mais égale­ment à d'autres moyens que vous connaissez, indi­quez les diverses manières d'enrayer une colère.
Choisissez un de ces antidotes de la colère et représentez-le par un dessin que vous allez peindre ou colorier.

Vous pourrez alors scanner votre dessin et le poster.

4. Sujets de Réflexion
Soyez attentif durant cette semaine à vos états intérieurs. Isolez à partir de vos observations votre façon particulière et personnelle de vous “déprimer”. Que faites-vous pour aboutir à ce résultat qu’on appelle “dépression” ?
Durant cette semaine , j'ai pris conscience que chaque fois que j'adopte une communication interne négative à propos de quelque chose qui me dérange, je me trouve tout de suite dans un état de dépression. Chaque fois que je me dissocie de l'événement en éloignant la représentation interne négative je sors de la dépression.
Très bien observé. Belle prise de conscience ! Merci de l'avoir dit.

L’état d’amour
Rappelez-vous votre premier baiser, la première fois où vous vous êtes tenus par la main, ou ce jour où l’on a fait preuve d’une gentillesse merveilleuse à votre égard... Rendez l’image à nouveau, proche et lumineuse.
A partir de cet état, comment allez-vous traiter celui ou celle que vous aimez ?

Je traite ma femme que  j'aime toujours avec beaucoup de respect, Je lui lance des mots romantiques et affectifs pour lui exprimer mes sentiments.
« Dernière édition: 26 Juin 2013 - 17:54:28 par Pierre » Journalisée

Pouvoir Illimité Anthony Robbins Cours PNL par correspondancePierre LASSALLE
Psychotherapeute et Hypnothérapeute
Mobile : 06 850 845 14
tel :+33 (0)2 98 05 25 50
url : http://pierrelassalle-psy-hypnose-brest.fr
Bibliographie : Biosynergie, Un chemin de creativite
Patrice LAURENT, Editions de Verlaque

RESSOURCES-FORMATION
56, rue de la Porte
29200 Brest
Pages: [1]   Haut de page
  Imprimer  
 
Aller à:  

Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.21 | SMF © 2006-2007, Simple Machines

XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide ! Dilber MC Theme by HarzeM


Dernière visite de cette page par Google 01 Septembre 2017 - 07:36:59