Fréquence Bonheur

Séminaire de définition d'objectifs => Votre parfait environnement... => Discussion démarrée par: Mesange le 28 Janvier 2007 - 17:09:50

Titre: Mon parfait environnement
Posté par: Mesange le 28 Janvier 2007 - 17:09:50
Une tranquillité de vivre, pas de tension, d'amertume de non dit
Une maison ou il fait bon vivre, une musique douce, des moments heureux à partager avec mes proches, du bien être, un agéable parfum
Etre heureuse, savoir me prendre en main, savoir donner sans attendre en retour, donné sans condition
Oser m'exprimer, devenir moî-même ne pas avoir peur de mes sentiments et savoir les exprimer
Exister par la profondeur de mon être, par l'attention à ma personne, me permettre de m'ouvrir au monde 
Un environnement de travail ou la tension est retombée et l'ensemble des personnes à travailler ensemble y trouve du plaisir à y venir   
Titre: Re : Mon parfait environnement
Posté par: Pierre le 30 Janvier 2007 - 03:04:50
Bravo d'avoir mis des mots pour décrire votre parfait environnement.
Pour vous aider à créer les représentations internes qui guideront votre subconscient vers la réalisation de vos objectifs, vous pouvez mettre en forme votre texte en commençant vos phrases par "Je..." et transformer les tournures négatives telles que "pas de tension, d'amertume et de non dit"
par ce que vous voulez mettre à la place...
S'il n'y a pas de tension qu'y-a-t-il à la place ? De l'aisance ? Du confort ? de la détente ? Du bien-être ? de la relaxation ? Autre chose ?
S'il n'y a pas de non-dit qu'y-a-t-il à la place ? De la communication ? de l'authenticité ? de la spontanéité ? Autre chose ?
Et à la place de l'amertume, que voulez-vous ? De la gratitude ? Du contentement ? De la plénitude ? De la satisfaction ? Autre chose ?
Le cerveau ne sait pas se représenter les négations !
Essayez d'imaginer le non-jaune... Vous voyez le jaune quand même ! Donc, demander le "non-jaune" risque d'attirer le jaune quand même...
En améliorant votre manière de dire en tenant compte de ces consignes, vous obtiendrez plus facilement ce que vous voulez.

Le début de votre texte deviendrait donc par exemple :

Je vis tranquillement en communiquant librement ce que j'ai à dire.
J'habite une maison où il fait bon vivre et j'écoute de la musique douce. Elle est délicieusement parfumée. Avec mes proches, je partage des moments heureux et quand nous sommes ensemble, je ressens un grand bien-être.
Je suis heureuse, je sais me prendre en main et je donne librement quand j'en ai envie...

etc..


Maintenant, c'est à vous !

Je vous encourage à réécrire l'ensemble de votre texte de cette manière...

Bien à vous,

Pierre LASSALLE