Nouvelles: Bienvenue aux auditeurs et auditrices de Fréquence Bonheur et aux amis(es) de la Biosynergie. Ce forum d'entraide mutuelle vous est destinée. Les auditeurs de Fréquence Bonheur pourront y partager leurs questions et découvertes et surtout leurs sujets de réflexion.

  • 30 Septembre 2022 - 06:29:34

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

Voir les contributions

Cette section vous permet de consulter les contributions (messages, sujets et fichiers joints) d'un utilisateur. Vous ne pourrez voir que les contributions des zones auxquelles vous avez accès.


Messages - Jany

Pages: [1]
1

 :smitten: Hummm....:cheesy: J'adore......

- Etre allongé sur le sable chaud
- Etancher une grande soif
- Regarder les poissons sous l'eau
- Regarder les gens dans la rue
- Marche sans but
- Flaner
- Etre bercé par la lumière et les bruits puis sans m'en rendre compte m'endormir en plein apres midi
- Sentir le soleil et la lumière sur ma peau
- Me faire laver les oreilles
- Decouvrir un lieu inconnu et curieux par hazard
- Rire comme une enfant
- Me reveiller tot par moi même
- Prendre mon petit dejeuné
- Recevoir du courier
- Le décolage dans un avion
- Lorsqu'on carresse mes cheveux
- M'ettirer comme un chat
- Recevoir un compliment

2
Partage / La renaissance au pays du soleil levant.
« le: 08 Juillet 2007 - 13:21:37 »
Avez-vous déjà pris vie une deuxième fois ? Il n’y a pas que les chats qui ont plusieurs vies...

J’ai entrepris de changer il y a quelques mois. Petit à petit, pas à pas, jours après jours,... tout ce que je veux se cale. Je voulais partir, j’y suis. Le Grand Voyage, la renaissance au pays du Soleil Levant.

Je dirais même plus c’est La Résurrection....

« Je me plais tellement, je suis heureuse, j’ai le sentiment d’avoir toujours vécu ici ! Et pourtant cela ne fait que 2 mois et quelques semaines que j’y suis. Paradoxalement, j’ai soudain envie de partir plus tôt que prévu, je ne sais pas pourquoi. En fait, si je sais...

Je veux partir plus tôt pour garder en mémoire le meilleur, maintenant. C’est comme si je mangeais la dernière part d’un délicieux gâteau. La dernière savoureuse bouchée me laisse dans la bouche ce petit goût de trop peu. C’est cette petite frustration qui fait que je déguste, j’apprécie.

Je sens que je vais revenir, c’est ancré au fond de moi, c’est ici, à Hong Kong que j’ai recommencé à prendre soin de moi. C’est ici que je suis née à nouveau, après des années dans l’ombre, j’ai vois le jour au soleil levant. Je me sens bien tout simplement.

J’ai mal au cœur il se déchire et pourtant je me sens de nouveau prête à affronter le froid, le gris. Je suis maintenant capable de rendre mon ciel bleu, de réchauffer mon cœur transi par l’hiver. J'ai les crayons en main pour recolorier ma vie.

Je sais ce que veux mon corps, comment le traiter, comment l’aimer et à quel point je l’aime.
Chaque jours un peu plus, je m’aime, après chaque séance de sport je m’embellis, je m’affirme, je m’estime. J’ai compris beaucoup de choses sur moi-même. J’ai appris comment je peux aimer les autres, de quel façon ils peuvent me rendre heureuse, comment je peux apprécier de vivre en communauté et ce dont j’ai réellement besoin pour être heureuse.

Je me retrouve.

Et j’ai peur, ...oui ; peur de retrouver ce que j’ai laissé. Je crains que rien ai changé, un peu comme une illusion. Penser que l'on a changé et finalement retomber dans le vice. Que tout ce que je ressens de possitif en ce moment s’évapore une fois en France.

Maintenant, je pleur, parceque au fond de moi, je brûle d’impatience de voire, de me prouver à quel point je suis capable de pérenniser mon bonheur, et parce que j’ai peur d’échouer dans la quête de l’éternel bien être.

Je suis partagé entre hâte et appréhension, entre le goût du challenge et la peur de l’échec.

Je veux que ca dure encore et encore, que ce sentiment de puissance qui rugit en moi continu, sans fin.

Je veux me sentir légère lorsque je marche, vive lorsque je pense, agile dans mes mouvements, gracieuse dans mes expressions, apporter une douce chaleur lorsque je m’exprime.

C’est là tout mon univers, mon monde d’équilibre. J’ai retrouvé ce que j’avais perdu il y a 4 ans."

Pages: [1]